A quoi reconnaît-on un entrepreneur en vacances ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    04/08/16    1
vacances

Et oui, vous ne rêvez pas, il est bien là sur la plage à se faire dorer la pilule. L’authentique, l’unique, l’entrepreneur ! Il est bien des éléments qui permettent de le reconnaître entre mille. Un véritable entrepreneur possède des caractéristiques qu'il ne saurait cacher. Et ce, même dans un lieu paradisiaque où se mélangent soleil, sable chaud, bruit des vagues, cocktails … 

Le seul à faire les 100 pas sur la plage …

… et ce, pas juste pou ramasser des coquillages. L’entrepreneur ne peut s’empêcher de garder un lien avec son entreprise. Bien au chaud dans son sac entre lunettes de soleil et crème solaire, le portable de l'entrepreneur répond toujours présent, même à la plage ...

Il est là, bien tranquillement installé sur sa serviette de plage en train de parfaire (ou plutôt de faire) son bronzage. Pour peu que son téléphone sonne, d’un bond d’un seul, il se lève et répond en voyant s’afficher le numéro d’un de ses collaborateurs (ou simplement son nom. Il ne connaît pas le numéro de ses collaborateurs par cœur. Ah si ?!!). Quoi qu’il en soit, téléphoner à son bureau sur la plage devrait être interdit non ?! Bref son besoin mais aussi et surtout ses responsabilités l’obligent parfois à réagir de la sorte. Ce n’est pourtant pas de l’avis de la tranquillité et du repos.

Parler boulot au bar de la plage

Bien assis et adossé au petit bar de la plage, l’entrepreneur tente d’oublier ne serait-ce qu’un court instant son entreprise. En vain. A peine s’est-il fait de nouvelles connaissances amicales que vous l’entendez parler de sa boite et de ses derniers projets ou de ses dernières difficultés en la matière. « Les temps sont durs avec la crise financière (dit-il, sirotant un Malibu Ananas)», « Je ne vous parle pas de mon dernier licenciement avec l’un de mes salariés. C’était il y a à peine 6 mois quand … (heu, je croyais que vous n’en parliez pas ?) », « Mais bon j’ai pas à me plaindre, je suis là en vacances sur cette île paradisiaque, loin du bureau et du stress … (sonnerie de téléphone). Oups, excusez-moi je dois répondre … ». Autant de phrases qu'un entrepreneur à l'habitude de prononcer.

Manager jusqu’au bord de l’eau …

Quelle joie de construire des châteaux de sable avec ses enfants ! Et ce, pour le plus grand bonheur des principaux intéressés, les enfants. Du moins, en théorie … « Non, non, non et non ! Il faut plus d’eau, regarde : les tours de la forteresse s’effondrent ! Si ça continue comme ça on va se faire envahir par la concurrence d’à côté (en désignant le petit garçon et son papa à 10 mètres de là). C’est pas avec ça que tu vas pouvoir te payer ta glace ! ».

Il profite de son statut pour draguer

Avant de bâtir des châteaux de sable avec ses enfants sous le regard amusé de sa femme, l’entrepreneur peut prendre des vacances et être célibataire (ou divorcé). Et sur la plage, en général, ce ne sont pas les belles femmes qui manquent. Alors pour un peu que l’une d’entre elles soit au goût de notre entrepreneur et qu’elle soit seule, il a recours à une technique bien particulière et vieille comme le monde. Lunettes de soleil, démarche à la Aldo Maccione, il s’élance courageusement et prenant un ton sûr de lui : « Bonjour, enchanté, je m’appelle (bip … on ne citera pas de nom). J’ai créé ma boite il y a quelques temps … et vous, vous êtes ? ». Et cette technique fait ses preuves ?!!

Allo le room service ? Ma connexion Wi-Fi ne fonctionne pas …

Facilement repérable depuis l’aéroport en raison d’un bagage à main supplémentaire. Et oui, il n’allait quand même pas laisser son ordinateur portable tout seul … L’entrepreneur sait y faire en matière de technologie quand il s’agit de garder contact avec sa boite. Encore faut-il que cela fonctionne. « Pas de connexion Wi-Fi dans la chambre ?!! Ah elle est en bas. Ne bougez pas, j’arrive ! ». C’est comme ça que vous retrouvez une personne dans le hall de l’hôtel assis dans un fauteuil et monopolisant la connexion Wi-Fi en plein après-midi, alors que tout le monde (j’entends par là, tous les vacanciers qui profitent réellement de leurs vacances) est à la plage …

S’intéresser à tous les commerces pour son propre commerce 

L’entrepreneur ne s’intéresse pas aux autres commerces dans une optique d’achat mais dans une logique de rentabilité. Il évalue un par un les restaurants et magasins des alentours et s’interroge sur les opportunités envisageables. « Regarde chérie, rien que le bar de la plage, ça doit faire du chiffre non ? », « Ça fais longtemps que vous avez ouvert ? Et ça se passe bien ? On pensait justement à se développer à l’étranger … ».

Quoi dire de plus si ce n’est qu’un entrepreneur en vacances, ça se repère facilement !

Donnez une note à cet article
d Vidéo
25 août 2014 6
À propos de l'auteur
L equipe Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires
1 commentaire(s)
Liseandrepreneurs

Bonjour,
Merci pour cet article qui m'a inspiré pour une illustration que vous retrouverez ici : https://liseandrepreneurs.wordpress.com/2014/08/29/comment-reconnaitre-un-entrepreneur-en-vacances/
A bientôt,
Cécile

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié