Quelles questions se poser avant d’entrer en phase de recrutement ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     10/02/19    
questions poser avant entrer phase recrutement

Votre entreprise se développe, et vous envisagez enfin de recruter pour permettre à votre entreprise de prendre son envol. Mais avant d’embaucher, des questions essentielles doivent être posées afin de ne pas regretter vos choix et décisions.

Questions 1 - Est-ce le moment de recruter un nouveau salarié ?

Vous êtes surchargé de travail, vos équipes se plaignent d’être débordées et d’assumer des tâches pour lesquelles elles n’ont pas été embauchées et le climat de l’entreprise devient délétère. Vous vous rendez compte qu’il faudrait agir mais avant d’embaucher vous vous posez les questions suivantes :

  • Existe-t-il une autre solution qui permettrait d’alléger le travail des équipes : l’externalisation de certaines tâches (freelance ou autoentrepreneur) ou bien une réorganisation du travail peut-elle être une alternative ?
  •  Le poste nécessite-t-il un temps plein ou un temps partiel ?
  • L’activité a-t-elle une augmentation significative ?
  • Faut-il remplacer un collaborateur (démission, congé de maternité, maladie…) ?

Question 2 - Quel profil est attendu pour le futur collaborateur ?

Déterminer le profil de la personne que l’on veut recruter avant toute action : il s’agit donc de décrire le poste grâce à une analyse approfondie :

  • Quelles sont les principales activités ?
  • Quelles sont les responsabilités que le poste implique ?  
  • Quelles sont les compétences professionnelles nécessaires ?
  • Certains diplômes sont-ils nécessaires ?
  • La maitrise des langues étrangères est-elle nécessaire ?
  • Un débutant ou un collaborateur confirmé ou un sénior ?

Mais aussi les capacités personnelles et le savoir-faire qui doivent correspondre à l’esprit de l’entreprise et aux besoins du poste, sans compter les relations avec l’équipe ou les équipes.

Question 3 - Quelles répercussions financières pour mon entreprise ?

Embaucher un collaborateur a un coût et il faut bien étudier si l’entreprise a les moyens d’embaucher. Une mauvaise estimation pourrait avoir des conséquences catastrophiques. Il faut tenir compte de deux paramètres :

  • les coûts engendrés par le nouvel collaborateur : phase de recrutement, salaire, congés, charges sociales, matériel, formation éventuelle…
  • l’impact sur le développement de l’entreprise, l’activité et le revenu que va générer ce nouveau poste.

Une fois analysée les réponses sur ces deux points, il est possible de calculer les répercussions financières pour l’entreprise qui doivent être positives. Dans le cas contraire, il vaut mieux reporter le recrutement car cette embauche inopportune aura des répercussions négatives sur la rentabilité de votre entreprise et peut avoir des conséquences sur la cohésion et l’implication des équipes.

Question 4 - Quel type de contrat de travail ?

Réfléchir au contrat de travail à l’avance permet d’établir une relation pérenne et harmonieuse employeur/salarié. De plus, le contrat est une garantie pour la protection des deux parties. Réfléchir aux grandes lignes de ce contrat est donc indispensable avant la phase de recrutement. Il faut ainsi penser aux horaires, aux tâches demandées, au type de contrat (CDD, CDI…), aux clauses de mobilité géographique, de confidentialité…

Question 5 - Comment vais-je procéder à mon recrutement ?

Pour une campagne de recrutement, il faut établir à l’avance la procédure. Elle permettra d’éviter une perte de temps ou une précipitation amenant à un mauvais choix. Il est donc nécessaire d’établir un calendrier des différentes étapes (just timing) :

  • sélection des lettres,
  • entretiens téléphoniques, 
  • entretiens en face à face… : leur durée
  • la date d’embauche souhaitée. Cela permet un choix pertinent.

De même, la diffusion de l’annonce est à mettre en place sur différents canaux :

  • plateformes spécialisées,
  • pôle emploi, Apec…
  • réseaux sociaux… 
  • presse spécialisée

Vous pouvez aussi proposer le poste en interne : un changement de poste, une promotion ou une évolution peuvent vous permettre d’économiser du temps, et de cerner avec exactitude les compétences de la personne et de sa capacité à s’impliquer.

Donnez une note à cet article