Quelques points-clés à surveiller dans les premiers mois du lancement

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    19/10/16    0
quelques points cles surveiller premiers mois lancement

Pour beaucoup d’entreprises, le premier mois du lancement est souvent une étape difficile à gérer. Sans une bonne gestion, le premier mois pourrait être handicapant pour la nouvelle entreprise.

Ces difficultés sont souvent dues à l’insuffisance des capitaux propres et une trésorerie qui ne fait que subvenir aux charges fixes de l’entreprise. Le plus important est de contrôler l’efficacité commerciale et l’administration de l’entreprise. Vous désirez passer ce cap sans trop de dommages ? Voici en quelques lignes ce que vous devrez faire !

Les éléments importants à surveiller

Avant toute chose, il est important de pouvoir répondre à deux questions essentielles. La première est de savoir quels sont réellement les facteurs essentiels à la réussite qu’il faut observer. Il est donc important de relever les points forts qui peuvent apporter le succès. Il faut également connaître les points faibles. Plus précisément, les causes qui peuvent conduire à l’échec que vous devez surveiller avec attention.Il est donc important de surveiller toutes les fonctions de l’entreprise :

- Pour la fonction commerciale, l’entreprise devrait surveiller les ventes et l’efficacité commerciale. Par exemple, si le chiffre d’affaires prévu se réalise et évolue. Vous pouvez également réaliser les ventes par produits, par client, par secteur ou par canal de distribution. Vous devez aussi bien observer le taux de transformation de devis en commande…

- En ce qui concerne la production, il est important de surveiller le stock, la qualité et le délai. Vous pouvez le réaliser sur le niveau et la rotation des stocks, d’encours de fabrication dans l’entreprise et en sous-traitance (si la sous-traitance est significative). Pensez également aux délais d’approvisionnement et de fabrication. Sans oublier le taux de rebuts et le respect des plannings de chantier tout comme la productivité du personnel et le taux d’utilisation des équipements. 

- Du point de vue des finances, il faut surveiller tout ce qui concerne le prix de revient et la trésorerie, les frais fixes et les investissements. Les frais financiers par rapport au CA, le seuil maximal du CA doivent être passés au peigne fin. 

- Du point de vue administratif, la surveillance doit toucher la facturation et la relance des clients. On peut penser au suivi d’encours clients, à l’évolution des frais administratifs et la rotation du personnel.

Les sources de gérance à observer 

- Les frais fixes : l’entreprise doit faire en sorte de limiter les frais fixes durant la phase de démarrage. Pour cela, il ne convient pas de dépenser de l’argent sur des choses qui ne sont pas indispensables à l’activité au début, comme par exemple les « moyens » de l’entreprise, les factures excessives, les bureaux hors de prix… 

- Bien connaître ses prix de revient : il est important d’altérer les divers coûts réunis au produit ou à la prestation. Le but est de pouvoir décider et choisir une façon de les réduire. 

- Surveillance des investissements : certains investissements ne sont pas faits pour les phases de lancement. C’est pour cette raison qu’il est important de ne pas se laisser éblouir par des transactions importantes. Il est interdit de faire un investissement en phase de développement pendant la phase de lancement, sinon, vous allez augmenter le compte de résultats par des charges fixes. 

- Surveillance des postes « clients » et « fournisseurs » : il est important de suivre quelques règles. Vous devez tenir les délais de règlement pour les clients, vous organiser pour facturer plus vite et adopter un plan de relance client, dans le but de suivre de manière efficace les personnes qui oublient de payer leur échéance.

- Contrôle sur la qualité : la qualité de votre produit ou de service est votre image perçue par les interlocuteurs. De ce fait, il est important de bien les contrôler. 

- Surveiller les stocks : il est indispensable de connaître l’échelon de stocks optimums qui autorise la production et la vente sans gonflement ni risque de rupture.

Donnez une note à cet article
d Vidéo
8 juin 2015 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires