Quand le travail nuit à la vie de couple

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    08/09/14    1
couple

Une étude menée par un cabinet français en 2011 démontre que le travail occupe une place importante dans la vie des Français. La moitié des personnes sondées place la vie professionnelle en première position concernant leurs priorités quotidiennes. 30 % d’entre elles seulement considèrent que la vie de famille demeure la plus importante. Certes, le travail contribue incontestablement à satisfaire les besoins de la famille, mais il peut aussi mettre en péril la vie de couple. 

L’excès de travail

Le syndrome de « work addiction » (dépendance au travail) affecte près de la moitié des salariés en France. La majorité d’entre eux considère les enjeux du travail comme étant un défi personnel. Pour atteindre l'objectif imposé par l'entreprise, le salarié s’acharne quant à l’exécution de son travail et renvoie la pression sur lui-même. Il agit en faveur de l’entreprise, mais met sa vie de couple en danger, car l'incompréhension s'y intègre rapidement. Cette dernière s’amplifie lorsque le conjoint ne travaille pas. Le doute s’installe dans la relation, ce qui tend à détruire la confiance installée au sein du couple. 

Travail et famille : des valeurs en discussion

Tout le monde a ses propres besoins. Homme ou femme peut privilégier son travail au moins au même niveau que son couple. Ce genre de comportement concerne principalement les cadres. Ils n’arrivent pas à séparer la vie professionnelle de la vie personnelle. En dehors des heures de travail, ils n’hésitent pas à répondre à des appels téléphoniques professionnels ou à consacrer du temps à finir les suppléments de travaux qu’ils n’ont pas pu terminer au bureau. L’empiétement du travail sur la sphère privée provoque cependant un déséquilibre néfaste à la vie de couple, et génère d’importants stress au salarié. 

Le travail : risque et protection pour le couple

Le travail constitue à la fois un risque et une protection pour un couple. Il ne génère pas que des conséquences négatives. Il peut protéger le couple en garantissant sa survie. Que le salarié ait une famille à nourrir ou non, du moment qu’il est en couple, il dispose d’importants engagements envers son partenaire. Particulièrement pour le père de famille, les moyens financiers détenus doivent lui permettre de fournir le nécessaire à sa femme et ses enfants. Si le salarié parvient à établir une frontière entre sa vie privée et son travail, cela peut l’aider à assurer un certain équilibre à sa vie de couple. 

Comment éviter que le travail ne ruine le couple ?

La communication demeure le moyen le plus efficace et le plus fiable pour éviter que le travail ne nuise à la vie de couple. Quand le salarié pressent un débordement, il doit se confier à son conjoint. Cela limite incontestablement les risques d’incompréhension. En rentrant du travail, le salarié doit systématiquement accorder un petit laps de temps pour parler de sa journée de travail à son conjoint. Cela ne doit cependant en aucun cas se transformer en une présentation de rapport journalier de travail. Quelques minutes peuvent suffire pour faire comprendre à son conjoint la situation globale de l’entreprise.

Donnez une note à cet article
d Vidéo
14 novembre 2014 6
À propos de l'auteur
L equipe Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires
1 commentaire(s)
JAZ

C'est vrai qu'il est pas toujours facile de faire la part des choses...

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié