Protégez les données de votre disque dur

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     03/10/17    
Proteger vos donnees de votre disque dur

A l’air des nouvelles technologies, les disques durs sont de véritables petits bijoux dans votre quotidien. Mais lorsque celui-ci ne fonctionne plus : c’est la panique ! Du calme, il est possible de récupérer vos données. Car perdre des données cela n’arrive pas qu’aux autres !

Un disque dur vous permet de stocker de nombreuses données. Que ce soit pour des données professionnelles ou personnelles : il est devenu essentiel. Pratique et efficace, cet outil est utilisé par toutes les entreprises. Mais il n’est pas rare que celui-ci tombe en panne.

Quelles sont les pannes ?

Les pannes « logiques » : le disque dur fonctionne mais impossible d’accéder aux données qu’il renferme.
Les pannes « physiques » : le média est altéré et ne peut pas fonctionner.

Les erreurs les plus fréquentes

• L’effacement dû à une erreur humaine ou la présence d’un virus,
• Le repartitionnement d’un disque dur sans vérification de sauvegarde ultérieure,
• Les problèmes physiques du type : chute de disque dur,
• Les sinistres (inondations, feu, foudre...).
La récupération de données sur disque dur est possible sur les disques durs formatés, les disques durs endommagés, ou encore les disques durs en panne. Mais cela nécessite des techniques pointues. En effet, les disques durs étant constitués de composants réglés à l’échelle du Micron, toute manipulation maladroite peut aboutir à une perte irrémédiable de ses données ! 

Deux procédures possibles pour la récupération de données disque dur 

Les salles blanches : environnement contrôlé utilisé pour les pannes mécaniques. Les disques durs y sont démontés, inspectés et traités sans risque de contamination par la poussière.
La copie des disques durs : pour protéger les données, la récupération ne se fait jamais sur le media original. Les ingénieurs travaillent à partir de cette copie pour récupérer vos données.
Dans tous les cas, lorsque vous êtes confronté à cette situation la première règle est d’éviter de vouloir soi-même réparé la panne en touchant un peu à tout. C’est un outil fragile, vous risquez d’envenimer les choses. Gardez votre calme et renseignez-vous.

Quelques conseils pour protéger en amont vos données

• Enregistrez régulièrement sur plusieurs supports les données sensibles de votre ordinateur. Aujourd’hui d’autres moyens peuvent être utilisés : comme la sauvegarde sur CD, DVD, clé usb, serveur,... Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients. Mais en misant sur plusieurs outils vous jouez la sûreté. La règle d'or consiste à ce que chaque fichier important soit enregistré sous trois formes différentes : un fichier de travail et deux copies de sécurité.
• Si vous habitez dans une zone inondable, ne stockez pas votre sauvegarde au sous-sol. stockez vos données dans un endroit sec à l'abri de la lumière. Vous devez tenir compte de l’environnement et des conditions météorologiques… Veillez à entreposer vos appareils de stockage dans un coffre-fort étanche et ignifugé.
• Protéger votre ordinateur via l’installation d’un antivirus sur votre ordinateur. Un moyen efficace de vous protéger contre les virus qui pourraient endommager vos données. Pensez à le mettre à jour régulièrement pour qu’il soit toujours opérationnel.
• La mise en place d’un pare feu (firewall) peut-aussi être une solution efficace. Il bloque automatiquement les intrusions inconnues dans vos données.
• Enfin, l’utilisation d’une composante physique comme ASI (Alimentation Sans Interruption) permet en cas de panne de courant de continuer à utiliser votre ordinateur quelques minutes afin de sauvegarder vos données avant de l’éteindre.

Des chiffres révélateurs !

• 34 % des entreprises ne testent jamais leurs sauvegardes.
• 77 % de celles qui ont testé leurs sauvegardes ont découvert des sauvegardes défaillantes avant d'en avoir besoin.
.

Quelle est la durée de vie d'un appareil de stockage de données ?

Si l’utilisateur respecte les instructions du fabricant, et utilise régulièrement l’appareil de stockage, on peut déterminer les durées de vie suivantes :

  1. (disque à circuits intégrés) : de 1 à 2 ans».
  2. Disques durs externes : de 3 à 5 ans
  3. Supports de stockage USB à mémoire flash (clé USB) : de 5 à 15 ans
  4. Support de stockage optique (CD/DVD) : de 1 à 300 ans
  5. Stockage dans le cloud : à déterminer
Donnez une note à cet article