Les profils de collaborateurs à retenir et à laisser partir

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     20/01/18    
profils collaborateurs retenir laisser partir

Lorsqu’un de vos salariés vient vous annoncer qu’il souhaite partir, deux solutions s’offrent à vous : le laisser partir ou le retenir. Avant de vous résilier à le laisser s’en aller, vous devez faire votre possible pour connaître les raisons de cette démission même si, dans certaines situations, il faut simplement accepter de lâcher prise. Pour vous aider dans votre prise de décision, voici quelques profils à retenir mais aussi, ceux à laisser partir...

La personne qui souhaite monter sa boîte

Vous comptez peut-être dans vos rangs un futur entrepreneur ! Il se peut qu’un de vos collaborateurs vienne un jour vous voir pour vous faire part de son projet de création d’entreprise. Étant vous-même déjà passé par cette étape, vous demeurez la personne la mieux placée pour comprendre votre salarié. Il vaut mieux faire en sorte de vous séparer en bon terme plutôt que d’essayer de le détourner de son objectif. Voyez-y plutôt une éventuelle opportunité d’obtenir un futur client ou partenaire ! Contentez-vous donc de le remercier et de lui souhaiter bonne chance (on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve) et laissez-le partir tranquillement.

Le collaborateur qui profite de la situation

Dans un moment crucial de l’année, il se peut qu’un de vos salariés, qui s’avère important à cette période, en profite pour vous annoncer son départ. Attention ! Il vient de vous donner la preuve de son manque de fiabilité. Ce dernier profite alors de la situation pour vous mettre la pression et vous pousser à lui accorder une augmentation ou une promotion ? La meilleure solution : accepter sa démission et le laisser partir. Vous pouvez également en profiter pour réaffirmer votre autorité auprès de l’ensemble de vos salariés. En clair, faites bien passer le message que vous ne céderez pas à la pression et conservez une bonne image.

Le salarié qui rencontre des difficultés

Tout le monde peut rencontrer des difficultés. Les raisons peuvent s’avérer diverses et variées. Imaginez qu’un jour, un de vos salariés vienne vous voir pour vous donner sa lettre de démission, avec pour unique motif, des problèmes d’ordre personnel. Il convient alors de faire de votre mieux pour trouver un moyen de régler la situation. Perdre une personne pour ce simple motif représente souvent une perte pour votre entreprise. Il vaut donc mieux prendre le temps de discuter avec celle-ci plutôt que la laisser partir sans même avoir tenté de résoudre le problème. Laissez-lui l’occasion de vous expliquer ce qu’il ne va pas. N’hésitez d’ailleurs pas à lui demander si le problème vient de vous afin de lui montrer que vous vous remettez en question et ainsi consolider voire rétablir une base de confiance solide.

Le jeune qui cherche à acquérir de l’expérience

Vous avez, certainement, eu l’occasion de remarquer que la génération Y ne cherche pas toujours d’emblée une entreprise dans laquelle s’installer sur le long terme. Elle est, au contraire, souvent à la recherche de différentes expériences et cela, à travers différents postes, dans différentes structures. Lorsque vous faites face à cette situation, il vaut mieux accepter de laisser partir le salarié en question plutôt que de persister à le faire rester. Auquel cas, votre salarié risquerait de mal le prendre et sa productivité, de décroître fortement. Vous n’en tirerez donc rien de bon. Encore une fois, pensez plutôt au futur. Une fois que la personne aura acquis plus d’expérience, elle s’avérera encore plus compétente qu’auparavant. Et il n’est pas impossible qu’elle revienne vers vous d’elle-même ! Autrement, vous pourrez toujours la démarcher. En résumé, voyez le côté positif et acceptez de laisser partir ce salarié.

Celui qui veut reprendre ses études

Une situation à laquelle vous pouvez faire face est la suivante : le souhait d’un de vos salariés à reprendre ses études afin d’obtenir un diplôme plus élevé (et souvent, le salaire qui va avec). Lorsqu’il vient vous parler dans votre bureau de la situation, il se peut que ce dernier se dise prêt à quitter votre entreprise afin de pouvoir retourner sur les bancs de l’école. Pas de problème ! Si vous acceptez simplement sans rien dire, certes, il y a un très fort risque que la personne tourne la page et ne revienne pas vous voir. Refuser de le laisser partir pourrait, en revanche, provoquer une situation conflictuelle. Vous pouvez, néanmoins, tenter de trouver un bon compromis. Dans ce contexte, vous pouvez, par exemple, proposer une formation sur une période donnée incluant la mise en place d’un aménagement spécial pour le travail. Dans tous les cas, si le salarié manifeste des réticences face à vos propositions, n’insistez pas. S’il reste en ayant le sentiment d’être un peu contraint, vous risqueriez de perdre sa motivation.

En tant qu’entrepreneur, vous voyez une multitude de profils passer dans votre entreprise. Chacun d’entre eux peut choisir, à un moment donné, de vous quitter pour une raison ou pour une autre. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas, dans certains cas, il vaut mieux laisser partir la personne.

Donnez une note à cet article