Bénéficier d’une prestation sans dépenser un euro ou presque ? Le Troc !

Beya Zerguine     30/10/15    
le troc

Le premier réflexe que le chef/ la cheffe d’entreprise a, lorsque le besoin d’un service se fait sentir, c’est de contacter plusieurs sociétés et de faire une comparaison de devis.

En fonction du coût, supérieur à son budget, trois possibilités :

  • une demande de crédit ;
  • repousser l’achat ;
  • annuler purement et simplement.

Les conséquences ?
Un développement qui stagne. Des commandes à annuler.

L’argent est un frein.
Et si nous nous écartions de la route principale pour trouver un autre itinéraire : LE TROC.

Définition du Troc 

L’économiste Pierre Alary en donne la définition suivante :
“Le troc est un transfert réciproque de biens et/ou de services, identifiés, entre plusieurs acteurs. L’objectif du transfert est marchand et une fois les mouvements effectués selon les termes de l’accord, la relation entre les protagonistes est close. Le troc ne fait pas directement appel à un élément tiers homogénéisant la valeur des biens et services transférés. L’absence de ce tiers implique des négociations pour déterminer les termes de l’échange entre les biens et services transférés.”

Histoire du Troc

Le troc existe depuis que l’être humain est apparu sur la Terre. Il a en effet commencé dès qu'un être suffisamment intelligent a pu comprendre qu'il pouvait échanger un silex contre une peau de bison sans devoir aller le chasser lui-même...L'origine du troc se confond avec celle de l'être humain.
Mis en place par de nombreuses civilisations comme l’Egypte des pharaons ou les peuples amérindiens, le troc a toujours compensé l’absence de monnaie commune dans le transfert de possession. Puis est arrivé l’argent… La pratique du troc a néanmoins perduré dans toutes les civilisations qui ont suivi de manière plus ou moins confidentielle.

Les biens échangés d'un troc peuvent être matériels, ou encore non matériels, comme des services, des savoirs, des idées ou même des symboles, comme l'est devenue la monnaie.

Quelques exemples de troc

  • Une femme paie son loyer en faisant du ménage chez le propriétaire. Un monsieur réussit à baisser son loyer, en contre partie de travaux dans l’appartement.
  • Les médias sont particulièrement adeptes du troc. Ils échangent très souvent des espaces publicitaires contre des services ou des biens qui serviront soit de cadeaux pour les lecteurs, soit permettront aux rédactions de mener à bien leur travail.
  • Une création de site internet en échange d’accompagnement en création d’entreprise.
  • Un business plan en échange de conseils en communication.
  • Des cours d’anglais professionnels en échange de mise en relation.

Les exemples sont riches et variés. A vous d’être créatifs. Vous vous connaissez, vous connaissez votre réseau. C’est suffisant.

Si on ne trouve pas ?

Si on ne trouve pas de services à échanger, on peut tout simplement demander.
Les étudiants ont besoin de se « faire la main » et sont demandeurs.
Il arrive que des personnes craquent sur votre entreprise et vous aident, juste parce qu’ils ont envie.

Si on ne demande pas, on ne sait pas.

Il est donc possible, sans avoir d’argent, de bénéficier des services dont on a besoin, tout simplement en demandant ou en échangeant. Quand l’autoroute est bouchée, il faut prendre les itinéraires bis.

Donnez une note à cet article

À propos de l'auteur

Beya Zerguine
Beya Zerguine

fondatrice et dirigeante de Beya conseille, Recrutement et Transition professionnelle.