Prenez gardes aux mangeurs de temps

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     21/06/19    
prenez gardes mangeurs temps

Les pertes de productivité engendrées par les mangeurs de temps sont considérables. Le monde moderne a produit sa part de marché avec l’apparition de nouvelles sources de distraction qui n’arrêtent pas d’affecter votre travail. Sachez les détecter. 

Entre votre téléphone qui sonne continuellement et votre compte Twitter qui vous appelle sans cesse, pas facile de réussir à travailler ! Les pires ennemis de l’efficacité ont pour nom les « mangeurs de temps ». Vous pouvez avoir le sentiment d’affreux « Pacman » affamés qui, petit à petit, dévorent votre temps.

Les réseaux sociaux : leur utilisation est devenue courante en entreprise. S’ils permettent de rester connecté à l’information, de voir les tendances du moment ou encore d’échanger simplement avec vos contacts, ils consomment énormément de temps. Dans un monde ultra connecté et ultra-addictif, ils sont une des grandes choses à dompter ! Certes, votre compte Twitter vous apporte beaucoup d’informations sur votre secteur d’activité et Facebook vous permet de fédérer votre communauté autour de votre entreprise. Mais attention à ne pas vous retrouver en permanence connecté si ce n’est pas votre fonction. Placez des garde-fous pour limiter drastiquement l’utilisation de ceux-ci. Vous pouvez rapidement vous retrouver à perdre de précieuses minutes, voire heures, chaque jour. 

Le harcèlement mailotéléphonique ? Comme nous l’avons vu plus haut dans ce dossier, les emails et coup de téléphone incessants peuvent vous faire rapidement perdre un temps considérable notamment lorsque vous avez besoin de concentration. N’hésitez pas à éteindre votre téléphone ou encore à fermer votre boite email afin de ne pas être interrompu. Vous pouvez pendant vos temps de concentration, mettre un message de réponse automatique indiquant quand vous serez disponible ou par avoir un accès limité à votre boite email notamment et la démarche en cas d’urgence si la tâche nécessite plusieurs heures. Vous pouvez également réaliser de véritables sessions de « décrochage ». Si au bout de quelques heures, cela risque de vous faire tout drôle, vous allez y prendre goût, vous verrez ! 

Multi-tasking = multi perte de temps : ce n’est pas parce que vous faites plusieurs choses en même temps que vous allez forcément plus vite. Vous devez sortir de l’illusion qui consiste à penser que vous êtes plus efficace en faisant plusieurs choses en même temps. Évidemment faire deux choses en même temps quand vous effectuez une tâche rébarbative est possible et peut vous aider à oublier la pénibilité de la tâche. Sachez cependant que pour les tâches qui demandent une forte capacité de concentration, cela pourra vous emmener, non à gagner du temps, mais à multiplier le temps consacré à la tâche en question. Vous n’êtes pas comme un shampoing 2 en 1, il est rare que nous puissions faire bien 2 choses au même instant. Concentrez-vous sur une tâche à la fois, et faites la bien ! 

Contrez l’infobésité. Il est temps de faire un petit régime d’information : nous sommes aujourd’hui à une époque qui a développé l’avidité d’informations  et qui possède de tels addictifs que nous ne sommes jamais à satiété. Les dirigeants sont gavés d’informations leur venant de toutes parts : actus sur leur secteur, données en tous genres… Mettez en place des indicateurs clairs qui vous serviront et vous permettront de rapidement maîtriser la situation. Apprenez à épurer votre boite emails de tous ces flux d’informations qui ne vous servent à pas grand-chose sauf à devenir obèse d’informations.

Donnez une note à cet article