Prenez des bonnes habitudes

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     05/06/17    
prenez bonnes habitudes

Apprenez à gérer votre temps.

Pour faire décoller votre boîte, vous devrez être organisé et acquérir de la méthode pour gérer les différentes facettes de votre vie de chef d’entreprise. Autant vous le dire tout de suite, une journée est composée de 24 h, pas une de plus. Partant de cette réalité – que vous le vouliez ou non – inamovible, il s’agit pour vous d’éviter les distractions qui pourraient vous faire gaspiller votre temps précieux sous leurs airs utiles. Et les sources de distraction sont nombreuses : e-mails, coups de téléphone,… Autant de raisons de perdre en concentration. Si votre smartphone vous obsède et qu’à chaque push ou notification des réseaux sociaux, il vous est impossible de ne pas regarder, il est peut-être temps de changer vos habitudes. Apprenez à ne pas vous laisser perturber par ce qui se passe autour de vous, afin de devenir plus productif. Attribuez-vous des moments pour chaque chose pour augmenter votre propre performance. Dressez votre bonne vieille « to-do-list », pour ne pas chercher ce que vous avez à faire. Si l’envie de remettre au lendemain vous prend, tentez par tous les moyens de la réfréner ! Rigueur, on vous dit, rigueur.

Fixez-vous des objectifs même petits.

Parfois on ne veut pas se rendre à un évènement ou soirée, tout simplement parce que sortir de notre cocon nous rebute. Mettre un pied à l’étrier représente une bonne manière de se mettre dans le bain. Vous êtes convaincu que vous devez participer à des soirées networking mais fatigué d’avoir ces impératifs ? Pourtant, vous savez que vous faire connaître, rencontrer des personnes intéressantes pour votre entreprise ou tout simplement partager avec d’autres entrepreneurs pourrait s’avérer utile. Alors ne faites pas l’erreur de vous installer confortablement dans votre fauteuil et donnez-vous l’objectif d’y participer une fois par semaine. Mais n’y allez pas pour rien, fixez-vous la mission de rencontrer au moins un vrai contact. Et quand on parle de contact, on sous-entend un VRAI contact. Ne vous contentez pas de cumuler les cartes de visite et de les poser sur votre bureau en oubliant deux semaines plus tard qui était la personne. Intéressez-vous sincèrement à elle, son projet et ses objectifs. C’est la prospection qui vous rebute ? Donnez-vous le but d’avoir au moins réalisé une rencontre qui sera porteuse de sens dans l’avenir ! Restez Motivé ! 

Apprenez de vos erreurs.

Le quotidien du chef d’entreprise est rempli d’erreurs. Et vous en ferez beaucoup. Certaines plus grosses que d’autres. Rien n’est plus banal dans la vie d’un entrepreneur. Mais en faire prouve qu’au moins vous tentez des choses. La pire des erreurs seraient de ne rien essayer. On vous souhaite de réussir du premier coup mais il vous faut garder à l’esprit que les probabilités de connaître plusieurs échecs demeurent fortes. La route vers le succès est semée d’obstacles. Faites en sorte que vos erreurs deviennent le socle de votre motivation et non la raison de vos excuses. Le plus important au final n’est pas l’erreur en elle-même mais qu’elle vous donne plus d’expérience et de sagesse. Alors arrêtez de vous dire que l’échec est une finalité, ce ne sont que des parenthèses, des éléments qui vous permettent de mieux rebondir. Par contre, prenez vraiment en compte l’expérience car il ne s’agit pas de reproduire deux fois le même travers. Une expérience suffit. Mais ne vous inquiétez pas car vous avez encore beaucoup d’erreurs à tester…  

Pensez que personne ne vous donnera d’argent.

Une des grandes illusions des entrepreneurs est que l’argent va tomber du ciel et facilement. Avant de vous lancer, prenez en compte que les banques vous prêteront difficilement de l’argent, qu’il sera difficile de convaincre des Business Angels, qu’accéder à un prêt d’honneur n’est pas automatique. Trouver de l’argent reste souvent une étape compliquée et mieux vaut parfois admettre que vous êtes seul. Car s’il y a bien des maîtres dans la débrouille, ce sont bien les entrepreneurs. Chercher les solutions alternatives au financement représente une des clefs de la réussite de nombreuses entreprises. Du moins, c’est ce que vous devez absolument adopter comme principe : c’est celui de ne pas dépendre de qui que ce soit. Si une fois le business plan de votre société établi, vous constatez que vous avez besoin de gagner le prochain tirage de l’Euromillions pour financer votre produit pourtant génial, mieux vaut vous poser la question. N’hésitez pas à redimensionner votre business model pour qu’il s’adapte à un petit budget et une fois le concept prouvé, vous pourrez aller à la recherche d’autres financements. Montrez que votre entreprise est « scalable », c’est-à-dire capable de monter en charge. 

Soyez honnête avec vous-même.

Vous vous devez d’être cruellement honnête par rapport à vous-même. à défaut vous risqueriez de perdre le contrôle. Admettre ce que vous avez fait de bien reste facile, alors qu’assumer ses erreurs semble plus difficile. Mais à ne pas vous avouer quand vous avez pris une mauvaise décision, vous pourriez bien vous mettre beaucoup de monde à dos. Surtout, si vous managez une équipe. Être honnête avec vous-même, c’est d’abord apprendre à vous connaître : quelles sont vos forces ? Quelles sont vos faiblesses ? Une fois ce travail d’analyse réalisé, penchez-vous sur comment y remédier (engager de nouvelles recrues, tisser des partenariats, externaliser certains domaines…). Si vous souhaitez placer votre entreprise sur la pente de la réussite, vous devez prendre du recul. Vis-à-vis des clients, votre modestie inspirera confiance.

Apprenez de ceux qui ont raté avant vous.

L’expérience des autres n’est pas inutile et comme vous n’êtes pas omniscient, rien ne vous empêche de la recueillir. S’il y a bien une chose que vous pouvez trouver gratuitement (ou quasiment), c’est bien l’expérience. Alors, pour éviter de payer le prix fort par des erreurs que vous auriez pu éviter, autant écouter ceux qui sont passés par l’épreuve du feu. La plupart des erreurs ont été faites par d’autres avant vous ! Alors plutôt que de regarder tout le temps ce qui a fonctionné chez les autres, pourquoi ne pas vous informer de ce qui n’a pas marché ? Cet entrepreneur a liquidé son entreprise ? Intéressez-vous à ce qui n’a pas fonctionné. On apprend souvent bien plus de nos erreurs que de nos réussites donc n’hésitez pas à entrer en contact avec les personnes qui pourraient vous empêcher de vous prendre le mur. Quoiqu’il en soit, tous ont des expériences à vous transmettre, si vous voulez bien les entendre ! Vous ne voyez pas l’intérêt d’une conférence sur l’échec ? Erreur ! C’est en vous entourant de ceux qui ont rencontré des difficultés avant vous, que vous contournerez les pièges les plus grossiers. Chassez de votre esprit cette tendance hexagonale que ceux qui ont échoué sont à condamner.

Restez accessible.

Vous commencez à connaître le succès et votre agenda de businessman se remplit petit à petit jusqu’à la fin de l’année ? Vous ne cessez de le répeter à toutes les personnes qui veulent bien l’entendre ? Toutefois prétendre que vous êtes plus occupé que vous ne l’êtes en réalité, risque de vous faire rater des opportunités. Affichez votre disponibilité peut donner envie aux autres de vous donner des éléments qui ne sont pas en votre possession. à vous montrer tout le temps trop occupé, vous pourriez dissuader un collaborateur de venir vous parler. Alors créez-vous des espaces de disponibilité : en étant accessible, vous capitalisez sur les relations humaines et vous vous entourez de personnes qui ne vous feront pas toutes perdre du temps ! 

Recentrez-vous quand vous êtes distrait.

Votre télévision vous attire comme un aimant ? Vous regarderiez bien le dernier épisode de votre série préférée ? Vous n’avez pas encore eu le temps de consulter les dernières pages d’un site de mode ? Vous repassez sans cesse sur les sites d’information pour être au courant de tout, tout de suite ? Remettre au lendemain ce que l’on peut faire aujourd’hui est une attitude courante. D’autant plus quand de nombreuses choses peuvent vous distraire. Être entrepreneur ne signifie pas être libre de faire ce que l’on veut, loin de là. Si l’envie vous prend de remettre à demain ce qui pourrait être fait le jour même, il est temps de vous recentrer. Et il faut bien l’avouer, quand on sait que 12 minutes représentent le temps de concentration maximum au travail et 40 à 45 minutes en moyenne le temps de concentration d’affilée, on sait qu’il est facile de se laisser distraire ! Des méthodes simples existent pour vous reconcentrer : changez d’activité si cela commence à vous ennuyer, prenez une petite pause, buvez un café ou une boisson énergisante, motivez vous à deux quand vous êtes avec votre associé…

Notez vos idées.

De nombreuses idées nous traversent la tête toute la journée. Si avoir un petit calepin donne parfois le sentiment d’être un peu démodé, il reste un élément qui ne risque pas de vous lâcher quand vous n’aurez plus de batterie ou que vous serez dans les transports. N’hésitez pas à écrire toutes les idées qui vous viennent à l’esprit afin de pouvoir les consulter à un autre moment de la journée ou d’intégrer ces éléments dans votre to-do-list de la semaine. 

Sachez dire non.

S’il y a bien une réalité qui empêche de développer une entreprise, c’est de vouloir toujours tout faire, sous prétexte qu’on vous l’a demandé. Avec un emploi du temps chargé comme le vôtre, tout peut paraître source d’opportunités. Et vos collaborateurs qui sollicitent votre aide ne semblent pas enclins à se passer de vous. Un dossier en retard et votre salarié n’arrivera pas à le faire ? Un client vous demande toujours quelque chose de supplémentaire ? N’oubliez pas que votre temps n’est pas flexible à l’infini et qu’à vouloir tout contrôler et dominer, vous risquez le fameux burn-out. En disant oui à tout, vous vous épuiserez et vous en oublierez vos propres envies. Il faut bien l’avouer, à trop cumuler de tâches, on finit par tout mettre sur le même plan sans mesure de distinction. Alors hiérarchisez vos priorités et déterminez ce qui mérite un « oui » et un « non ». Il s’agit de vous affirmer en vous recentrant sur vos buts et votre vision. Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas parce que vous avez dit « non » que les personnes ne trouveront pas une solution alternative.

Soyez une éponge ! 

A vouloir trop vous focaliser sur votre business, vous ne faites plus le plein d’idées. Pourtant ce qui peut servir au développement de votre entreprise peut se trouver partout. Pour que votre entreprise se développe, vous devrez sortir des sentiers battus. Ne restez pas cloisonné dans l’unique vision du monde tel que l’offre votre domaine, de nombreuses bonnes idées, processus et manières de faire existent partout. Alors ouvrez grands vos yeux et tendez l’oreille ! Demandez-vous comment une bonne pratique pourrait être transposée dans votre secteur d’activité. Prenez le temps de vous informer et établissez-vous une liste de sites à visiter et de blogueurs à suivre. De nombreux grands entrepreneurs avouent passer au moins une heure par jour à s’informer pour rester connectés au monde de demain. N’hésitez pas à aller chercher votre information sur des sites nationaux et internationaux portant sur les grandes lignes de l’actualité. Consultez les articles dans le domaine de l’High-Tech et des nouvelles idées et innovations, technologiques ou pas. Parfois les meilleures idées pour faire décoller votre business peuvent venir d’une phrase, d’un mot, d’un contexte et même de l’autre bout du monde. Ne vous en privez pas !

Le secret du succès est de faire de ta vocation tes vacances.

Mark Twain

La vie m’a enseigné au moins une chose : si quelqu’un avance avec confiance en direction de ses rêves et qu’il s’efforce de mener l’existence qu’il a imaginée, il jouira d’une réussite hors du commun.

Henry David Thoreau

Donnez une note à cet article