Pourquoi ne pas lever des fonds ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     06/07/17    
pourquoi ne pas lever des fonds

Le développement d'une entreprise, surtout quand elle en est à ses débuts, requiert souvent un investissement financier important sans revenus à court terme (développement d'un nouveau produit par exemple). Il s'agit d'une option très alléchante, mais qui comporte de nombreux écueils.

La dilution de capital

La levée de fonds peut sembler une solution idéale pour les entreprises en démarrage. Cependant, il est facile de tomber dans les pièges tendus par cette dernière. Le plus évident d'entre eux est le risque managérial induit par la dilution du capital. Les investisseurs ayant apporté leur contribution dans le capital et ont certaines attentes non seulement en terme de revenus, mais x aussi parfois en terme de gestion de l'entreprise. Cela peut amener certaines sociétés à s'éloigner considérablement de leurs objectifs initiaux et de leurs valeurs, au risque de perdre leur motivation et leur capacité de décision. Une telle évolution de l'entreprise conduit souvent à une issue dramatique. Par exemple Antoine Brenner et Benjamin Lévy, fondateurs d'Alinka et de Gymglish ont levé en 2000 des millions de francs alors qu'ils étaient déjà rentables. Malgré une hausse de l'activité et du chiffre d'affaires, ils ont subi une activité humaine difficile, en raison d'objectifs imposés par les actionnaires à l'exact opposé de leurs pratiques professionnelles. Ils ont fini par démissionner après deux ans et ils ont fini par attaquer leur maison mère en justice.

Un investissement conséquent

Attention également au moment choisi pour lever les fonds : il s'agit d'une activité très chronophage qui nécessite un employé à plein temps pour une durée allant de 6 mois à 1 an. Cela peut empêcher de se dédier à plein temps au développement de l'entreprise au moment où elle en aurait davantage besoin. Parfois, il faudra même associer l'un de vos employés à plein temps. Si vous levez vos fonds, un peu trop tôt, vous ne rentabiliserez pas suffisamment vite cet apport de capital et les actionnaires risquent de faire pression pour obtenir des revenus au plus tôt. De plus, vous risquez de vouloir dépenser trop et trop vite alors que votre entreprise n'y est pas prête, la faisant s'écrouler en cours de route. Si vous le faites trop tard, vous aurez déjà commencé à être rentable et vous ne réussirez pas à valoriser cet investissement à son potentiel maximum. Et alors que vous êtes au moment exact où vous avez besoin de ces revenus, vous risquez de ne  trouver que des investisseurs frileux ou trop exigeants sur les conditions...Ce qui plombera sans aucun doute le développement de votre entreprise alors que vous souhaitiez la faire décoller.N'oubliez jamais, les investisseurs sont des professionnels qui ne cherchent qu'à rentabiliser leur apport, quelque soit le scénario. 

Weekendtour, une société spécialisée dans la vente de coffrets-cadeaux week-ends, en a fait l'amère expérience. En 2011, suite à une baisse brutale de son chiffre d'affaires, le fondateur de l'entreprise cherche à revendre son entreprise. Cependant, les actionnaires refusent de vendre leurs obligations, même à un prix raisonnable, jusqu'à amener la société en défaut de paiement et obliger son président à la céder pour un euro symbolique.

La levée de fonds présente de nombreux inconvénients qui ne peuvent être anticipés qu'avec une préparation minutieuse, de l'organisation et une vision lucide de son entreprise. Il s'agit d'une option qui ne doit être envisagée qu'en dernier recours.

Donnez une note à cet article