Pourquoi le monde du travail de demain sera composé principalement de freelances

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    24/04/16    4
pourquoi monde travail demain compose principalement freelances

Le mode de travail de salarié semble disparaître pour laisser la place aux freelances. Tout le monde aspire à travailler autrement, à mieux s’organiser, à équilibrer travail et vie personnelle. Mais pourquoi les travailleurs préfèrent être freelances plutôt que salarié ?

Une conception du travail transformée

Une révolution s’opère dans le monde du travail. Elle modifie en profondeur l’organisation des entreprises et la conception même du travail. Les personnes souhaitent travailler différemment, s’organiser autrement et être libres de travailler de n’importe où dans le monde plutôt que dans un seul et même bureau. Pour ce faire, salariés et employeurs ont commencé à proposer des alternatives au salariat classique. Les freelances sont de plus en en plus nombreux. Cela est possible grâce à la révolution numérique.

Les Etats-Unis nous montrent l’exemple puisque, à ce jour, plus d’un tiers des travailleurs sont indépendants. En France, nous en sommes à 15% de la population active. Ces chiffres progressent d’année en année.

Les avantages des employeurs

Le statut de freelance représente beaucoup d’avantages pour un employeur. La fiscalisation de plus en plus lourde en France freine les entreprises. Elles n’osent pas embaucher car les charges sont rédhibitoires et les risques importants. Elles préfèrent externaliser leurs tâches, cela leur coûte moins cher et elles peuvent se permettre plus de projets. Pour les TPE et les PME particulièrement, c’est une opportunité de croître sans devoir trop investir, tout en minimisant les risques.

Les freelances en recherche de sécurité

Le marché de l’emploi est instable et en constante crise. Le statut de salarié est devenu stressant et incertain. Les salariés rêvent de se tourner vers un statut d’indépendant pour mieux maîtriser leur environnement professionnel. Les salariés qui transforment leur contrat en freelance sont en forte croissance. Ils y voient plus de liberté, un meilleur équilibre entre vie personnelle et travail.

Le travail à distance, le nomadisme et la flexibilité

Il n’est plus nécessaire d’avoir un bureau fixe pour travailler correctement. Les freelances ont besoin d’un ordinateur, un téléphone, et une connexion. Ce qui est agréable pour le freelance est qu’il peut choisir de travailler chez lui ou dans un lieu public voire dans un lieu de travail partagé. De plus, le freelance est disponible à toute heure pratiquement et il peut organiser son travail et sa vie en fonction de ses besoins, son activité, son entourage familial.

Une qualité de vie améliorée

L’avantage de pouvoir travailler où on veut et d’être mobile est que l’on peut travailler aussi de zones plus reculées. Le télétravail a ramené de l’emploi dans les zones rurales. La qualité de vie y est peu comparable à la vie en zone urbaine. Le freelance profite d’une vie plus sereine et de l’immobilier moins cher.

Le travail collaboratif

Ce n’est pas parce qu’on travaille de manière indépendante qu’il faut être isolé. Les ateliers de travail se développent afin de proposer échanges, rencontres et partage. Ce sont des lieux très enrichissants qui rendent les tâches de chacun beaucoup plus efficaces. Le partage de moyens, de compétences et de réseaux avec les autres permettront une évolution plus souple vers l'entrepreneuriat.

Des freelances polyvalents

L'indépendant doit savoir tout faire et être ouvert à la polyvalence et à la débrouille. Le freelance doit pouvoir maîtriser son environnement technologique, économique, marketing, logistique et bien d’autres. Il doit pouvoir s’adapter à toute nouvelle situation et faire face à chaque imprévu, quel qu’il soit. Les freelances ne sont plus des spécialistes d’un domaine unique mais des artisans capables de gérer leur activité de fond en comble.

Donnez une note à cet article
d Vidéo
25 août 2014 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires
4 commentaire(s)
Emile Le Cam

De quelle source provient l'affirmation selon laquelle les travailleurs préfèrent être freelance que salarié ? "Mais pourquoi les travailleurs préfèrent être freelances plutôt que salarié ? "

Tournadre Fabrice

C'est du grand n'importe quoi, si il y a de plus en plus de freelances c'est qu'il n'y a pas beaucoup d'autres possibilités de trouver un emploi, en particulier pour les seniors qui représente la très grande majorité de ces freelances. Quant à ceux qui pensent qu'ils vont y trouver un meilleur équilibre dans leur vie professionnelle, ils vont vite déchanter.

Théophile

Il y aura des freelances mais ils seront minoritaires et très qualifiés. Le modèle d'emploi type ressemblera plutôt au CDI interimaire. De gigantesques sociétés de service fourniront des compétences à des entreprises "allégées" focalisées sur leur business ou de la force de travail à des plateformes (achat en gros de tâches de saisie par exemple). Ces sociétés seront les seules qui pourront conserver du temps et de la compétence dans la gestion RH, qui sécuriseront les personnes (et non plus leurs emplois), qui organiseront leur formation.

Sabine

Je rejoins les propos de l'article, le marché du travail mute. Il est obligé de muter, je devrais même dire. Trop de sociétés souffrent de stagnation et d'un non renouvellement des compétences.
Le problème réside surtout dans une Société qui doit être prête à accepter cette mutation.
J'ai fait ce choix, d'externaliser ma fonction afin d'intervenir en renfort dans les sociétés. Beaucoup de métiers sont gangrenés par l'opérationnel et des réunions pour "réfléchir" sans plus jamais agir. L'expertise est un vrai boost pour une société dont les techniques demandent à aller de plus en plus vite.
Freelance n'est pas un joli terme, je le concède. Je préfère la notion d'intervenant expert.

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié