Pourquoi intégrer un réseau de dirigeants ?

Sylvain Bianchini     18/01/13    
Sortir de l’isolement du dirigeant et faire de nombreuses rencontres qui peuvent ouvrir à des possibilités de business : voici quelques-uns des nombreux avantages dont bénéficient les dirigeants qui font le choix de fréquenter un réseau d’entrepreneurs.

En France, 97 % des entreprises sont des PME. Elles jouent un rôle économique et social déterminant pour notre pays. Elles ont créé 82 % des emplois depuis 20 ans et occupent à ce titre un rôle absolument central dans l’économie du pays. Pourtant, elles peinent à se développer et demeurent les plus vulnérables dans une conjoncture économique incertaine. En analysant plus en détail les fragilités des petites structures, on s’aperçoit rapidement que le premier frein au développement des petites entreprises réside dans leur isolement (financier et relationnel). Alors, pourquoi ne pas miser sur les réseaux et la mutualisation comme de véritables sources de gains ? Ensemble on est toujours plus fort !

Gagner du temps 

Intégrer un réseau de dirigeants de PME permet rapidement à ses acteurs de gagner du temps. Le réseau est une formidable source d’informations sur le marché, la concurrence et les évolutions du métier. Autant de partages qui font gagner un temps précieux et font progresser le dirigeant dans sa fonction. Le réseau peut être également une source de connaissance quand aux solutions d’externalisation. L’externalisation permet aux dirigeants de se recentrer sur leur cœur de métier, un gain précieux quand on connaît les (trop) nombreuses facettes du métier de chef d’entreprise.

être plus visible et développer son business

Entrer dans un réseau, c’est aussi s’assurer de faire connaitre son entreprise. Au-delà de l’échange d’expériences, l’appartenance à un réseau présente pour l’entreprise des avantages importants, autant pour trouver de nouveaux clients dans un contexte très favorable, que des partenaires pour développer un projet, voire des acquéreurs pour céder. Coopérer avec d’autres entreprises permet également d’atteindre une taille critique, pour être en capacité de se porter candidat à des appels d’offres globaux et d’être plus compétitif pour innover et exporter. 

Se sentir plus fort

Intégrer un réseau, c’est aussi se sentir moins seul, gagner en énergie mentale, se galvaniser et se motiver par la présence d’autres participants. En période de crise, lorsque la baisse des carnets de commandes se fait ressentir, appartenir à un réseau est également un moyen d’établir des connexions avec d’autres dirigeants pour trouver des solutions à des problèmes individuels. Appartenir à un réseau permet à l’entrepreneur de sortir de la fameuse solitude du dirigeant qui nuit tant au mental du chef d’entreprise. Cela permet à la fois de faire des rencontres, de partager les expériences –bien souvent similaires–, mais aussi de multiplier les opportunités de business. En se regroupant en réseaux, les dirigeants sont plus forts, s’inscrivent dans une dynamique positive et offrent à leur entreprise une capacité de développement plus importante que si elle était isolée. Faire partie d’un club permet à l’entrepreneur d’instaurer pour son entreprise une dynamique de lancement de projets collaboratifs avec d’autres dirigeants. La forme des rencontres peut varier (ateliers, conférences, soirées networking informelles,…) mais le résultat est toujours le même : le club offre au dirigeant et à son entreprise une ouverture qui représente un vrai moteur pour la croissance ! 

Se faire entendre

Dans un contexte dans lequel les règles du jeu ne cessent de changer pour les entreprises, il est important, voire vital, pour les PME de se faire entendre. L’appartenance à un réseau important et dynamique est le moyen de faire entendre sa voix pour peser dans les décisions « normatives » qui touchent l’écosystème de nos entreprises et qui est susceptible de leur nuire plutôt que de les favoriser.

Mieux recruter

On remarque depuis quelques années, un mode de recrutement émergent de réseaux professionnels tels que le travail en temps partagé. En effet, dans les TPE-PME, il existe des besoins ponctuels de certaines compétences mais qui ne nécessitent pas un emploi permanent. Ce manque de compétences peut parfois fortement pénaliser ces entreprises. En se regroupant dans des réseaux de dirigeants ou des groupements d’employeurs, ces entreprises vont pouvoir recruter des profils en fonction de leurs besoins précis. Une manière efficace de développer ou maintenir des emplois en préservant à la fois la sécurité des salariés, mais aussi la flexibilité pour les employeurs.

Faire des économies

La mutualisation qui est proposée dans certains réseaux permet de faire des économies qui peuvent prendre la forme d’un accès à des tarifs grands comptes ou encore à des offres de biens et de prestations à coûts partagés (réduction des coûts d’investissement en matière de veille, d’international, de qualité ou encore d’embauche de personnel, de mutualisation de compétences externalisées et de savoir-faire…). Un bon moyen de faire des économies !

Nos tools !

Rejoignez un club d'entrepreneurs !
Rejoignez un club d'entrepreneurs !

Le Club Dynamique est un club 100% entrepreneurs basé sur une vision plus humaine du business. Nous sommes des générateurs et facilitateurs d'opportunités !

CLIQUEZ ICI