Pourquoi l’entretien professionnel est-il une procédure obligatoire ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     15/01/15    
pourquoi entretien professionnel procedure obligatoire

Suite à l’établissement de la loi sur la formation professionnelle ainsi que la loi sur le compte personnel de formation de chaque salarié, depuis le 1er janvier 2015, toutes les entreprises doivent faire passer un entretien tous les deux ans à son personnel. Pendant cet entretien, l’évolution professionnelle du salarié sera évaluée. 

Le déroulement de l’entretien

Selon la loi, tous les salariés d’une entreprise doivent passer tous les deux ans un entretien professionnel effectué par son supérieur ou par le responsable RH. L’entretien n’est pas basé sur l’évaluation des travaux effectués par le salarié, car il ne doit pas ressembler à l'évaluation effectuée par les entreprises tous les ans. L’entretien est plutôt centré sur l’évolution professionnelle du salarié dans son domaine de qualifications ainsi que d’emploi. Cet entretien est également obligatoire lorsqu'une personne entre à nouveau dans l’entreprise suite à un congé maternité, un congé de soutien familial, un congé parental d’éducation, un congé sabbatique, un congé d’adoption ou une période de mobilité volontaire sécurisée.

La nécessité de l’entretien

L’entretien est désormais exigé dans le but de veiller à ce que les employés possèdent toujours une place qui convienne à ses capacités. Il donne la possibilité aux salariés de pouvoir évoluer aussi bien au niveau des compétences qu’au niveau du salaire qu’ils touchent. De ce fait, l’entretien permet aux salariés de partager leurs dispositions professionnelles, leurs perspectives d’évolution ainsi que leurs envies de formation. Les participants à l’entretien peuvent également chercher ensemble un projet de formation qui permettra l'évolution professionnelle du salarié. Du côté de l’entreprise, l’entretien lui permet de définir plus facilement la formation qu’il donnera à l’employé. Aussi, grâce à ces entretiens, l’entreprise partagera plus facilement les prochaines tâches à ses employés. Cette évolution mobilisera la motivation de l’employé et le poussera à perfectionner son travail pour obtenir l’évolution maximum qu’il peut atteindre dans son domaine.

Ce qui doit résulter de l’entretien

Il faut que l’entretien se distingue des autres évaluations effectuées tous les ans au sein d’une entreprise. Pour veiller à cela, une évaluation tous les 6 ans est réalisée pour vérifier que le salarié a effectué cet entretien professionnel tous les deux ans. Ensuite, il faut voir s’il a reçu des formations pendant cette période, s’il a progressé au niveau salarial ou au niveau de sa position dans l’entreprise. Des vérifications des certificats de formation sont également établies pendant ce temps. Dans le cas du non-respect de cette loi, le salarié bénéficiera d’un abondement de 100 heures, voire même de 130 heures pour les employés qui ne travaillent qu’à temps partiel. Concernant l’entreprise concernée, elle versera la totalité de la somme équivalant à cette durée à l’OPCA. Toutes les entreprises possédant un nombre de salariés inférieur à 50 sont touchées par cette loi. Dans le but de permettre aux organismes compétents d’effectuer des vérifications, tous les entretiens doivent déboucher sur des supports écrits type compte-rendu ou grille de synthèse. Le salarié concerné peut réclamer la copie de ce document.

Donnez une note à cet article