Pourquoi les entrepreneurs sont-ils considérés comme des escrocs ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     07/06/14    
Pourquoi les entrepreneurs sont ils consideres comme des escrocs ?

Les entrepreneurs sont des personnes que nous vénérons. Mais cette idolâtrie est-elle justifiée ? En réalité, les entrepreneurs à succès ne sont-ils pas des escrocs ou des catégories d’individus insupportables ? Lorsque les gens apprennent que vous êtes entrepreneur, une petite voix leur murmure de rester sur leurs gardes « fais attention ! »… L’entrepreneur est devenu pour certains synonyme de personne odieuse. Mais pourquoi et comment en sommes-nous arrivés là, messieurs les entrepreneurs ?

Vous êtes entrepreneur…et alors ?

De nombreuses personnes se prétendent entrepreneurs. Certains (plus forts que d’autres ?) se proclament même auto-entrepreneurs. Cette marque de distinction doit-elle être interprétée comme une différence entre vous et les salariés et du coup donner l’impression de dénigrer les salariés? Attention, n’oubliez pas que sans vos salariés, vous risquez de mettre votre entreprise à mal.

Des radins invétérés

Les entrepreneurs gagnent généralement assez d’argent (et en perdent aussi parfois beaucoup) pour mener un train de vie plus qu’acceptable même s’ils chipotent pour quelques euros, pour s’acheter de grosses et belles voitures (comme le comptable conseille d’augmenter les charges, l’achat d’une voiture est une solution). Ils font faire des heures supplémentaires à leurs salariés mais oublient souvent de les payer (de toute façon, votre salarié dévoué n’osera pas vous réclamer d’argent, alors autant en profiter !) Certains entrepreneurs sont prêts à vendre père et mère, voire femme et enfants pour faire du business.

Deux types d’entrepreneurs

Nous le savons, il y a entrepreneur ET entrepreneur. Il y a un intervalle énorme entre un Xavier Niel et l’entrepreneur lambda. Toutefois, un point commun existe entre les deux types d’entrepreneurs. Tous les entrepreneurs sont difficiles à vivre tant ils sont obsédés par un objectif : réussir, réaliser un rêve, etc. Cette concentration mène certes au succès mais les relations avec l’entourage en pâtissent. Un entrepreneur est souvent un personnage insupportable et tourmenté. Il optimise les impôts, les dépenses, les gains, etc. et il n’oublie rien. La seule chose qu’il n’améliore pas est généralement sa vie de couple. Sa femme quitte le domicile conjugal en emportant les enfants lorsqu’elle comprend qu’elle a épousé l’entreprise et non l’entrepreneur.

Les entrepreneurs n’ont qu’un mot à la bouche : innovation

Les entrepreneurs proposent un produit qu’ils vendent quelques mois après mais cette fois-ci en mode mp3, en vidéo, en coaching, en séminaire, etc. En vérité, il s’agit de la même chose, sauf que son prix est dix fois plus cher ! Que s’est-il produit entre temps pour que le prix devienne si exorbitant ? Ya-t-il quelque chose que vous ne nous dites pas, chers entrepreneurs?(coquins, va !)

Les entrepreneurs nous rendent encore plus débiles

Que ce soit avec l’iPad, l’iPhone, les tablettes, etc., les nouvelles technologies issues de la réalisation des idées d’entrepreneurs ont tendance à nous rendre dépendants de toutes ces applications qui sont disponibles à tout moment dans notre poche. Mais comment vivaient les gens avant de passer leur temps sur des jeux débiles, de passer leurs doigts gras sur un morceau un écran à 700 euros pour naviguer sur le web dans les transports, sur le quai, dans les couloirs du bureau et…au W.C ! En plus, vu l’évolution rapide des nouvelles technologies, les consommateurs de ces produits et services deviennent encore moins intelligents dans la mesure où les entrepreneurs parviennent à les convaincre d’engloutir leur épargne dans des produits obsolètes au bout de 2 ans. Pas bien de profiter de la faiblesse d'esprit des gens!

Un entrepreneur sur le web et un pêcheur ?

L’entrepreneur et le pêcheur rêvent tous deux de trouver un filon dans un coin plein de gros poissons furibonds et affamés. Après s’agit-il de profiter d’une ressource ? Vous vous dites qu’après tout, il faut vendre là où il y a des acheteurs compulsifs. Les grandes marques comme Apple ne créent-elles pas ces réserves d’acheteurs frénétiques?

Personne ne nous contredira sur le fait qu’il y a toujours plus d’acheteurs et de produits tournant autour du thème de la perte de poids... Est-ce un hasard ? Est-ce posséder des qualités morales que de profiter des problèmes de poids des femmes ? C’est tout de même sur les problèmes de personnes victimes de surpoids que vous réalisez votre business. Mais vous avez raison, les gens sont prêts à tout essayer pour changer leur vie alors autant ouvrir un marché fondé sur les problèmes des gens. Plus ils en auront, plus vous gagnerez d'argent

Les personnes entreprennent par snobisme

Les entrepreneurs aiment rappeler que personne ne les commande mais qu’au contraire ils choisissent de mener leur vie comme ils l’entendent. En revanche, ils ont du mal à accepter que les gens préfèrent rester salariés. Être entrepreneur, ça fait bien quand on vous demande ce que vous faites dans la vie. Mais de manière générale, les entrepreneurs ont peu de diplômes et leur culture générale n’est pas débordante, ce qui veut dire qu’en tant que salariés, leur salaire serait bien faible. Le « je suis entrepreneur » c’est sans doute l’expression de la révolte et du regret de ne pas avoir autant de diplômes, voire d’avoir un parcours scolaire peu enviable (et envié). Bien entendu, il va sans dire que pour ce genre de personnes, la France ne valorise que le diplôme.