Pour être vendeur, il ne faut pas vendre !

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     07/01/16    
pour etre vendeur faut pas vendre

C'est là un lieu commun malheureusement bien trop répandu dans les esprits : un vendeur est celui qui est capable de vendre n'importe quoi à n'importe qui et qui n'a qu'un seul objectif : le résultat. On a tous connu des situations particulières, face à un vendeur chevronné qui a été capable de nous faire acheter n'importe quoi, quand bien même nous venions avec l'idée d'acheter une cafetière classique, nous sommes repartis avec le modèle haut de gamme et hors de prix. Dès lors que l'on prend le temps de se pencher quelques minutes sur les différentes techniques à mettre en œuvre pour être un excellent vendeur, et ce quel que soit le produit vendu, force est de constater qu'un bon vendeur ne doit pas vendre ! Un bon vendeur est-il celui qui ne vend pas ? Explications.

Le bon vendeur est celui qui ne vend pas

Bien que cette phrase paraisse très surprenante, il est évident que le vendeur compétent, expérimenté et professionnel est celui qui sera capable de vous conseiller, d'orienter votre choix sans donner l'impression de n'être attiré que par le chiffre et le bénéfice qu'il retirera de ses ventes. Quel que soit le produit vendu, quel que soit le point de vente étudié, force est de constater que les meilleurs vendeurs sont ceux qui laissent cette impression bien particulière dans la tête des clients : "Tiens, ce vendeur était extrêmement sympathique, ça se voit qu'il ne fait pas ce métier pour faire des entourloupes mais bien pour conseiller avant tout !". Dès lors que le client sort avec cette idée en tête, c'est gagné, et voilà la preuve même que le bon vendeur est celui qui conseille, qui oriente, qui renseigne, qui propose mais qui ne vend pas.

La relation humaine avant tout

Si l’on revient l’espace d’un instant à la base même de la relation commerciale, n'oublions pas que l'humain reste au centre de toutes les activités commerciales. Sans un comportement relationnel humain et adapté à la situation, le client comme le vendeur ne sont pas en mesure de retirer le maximum de cette même relation. On ressent bien cette notion dans l'ascension d’entrepreneurs comme Serge Papin, PDG de Systèmes U par exemple. C'est guidé d'une volonté de rester proche de ses clients et de créer des supermarchés à taille humaine qu'il a pu atteindre le succès que l'on connaît.

Quelques conseils pour mieux vendre

Ainsi, bien que le montant de la vente reste l'objectif numéro un dans une relation commerciale, il est important de ne jamais mettre de côté l'aspect humain des choses. Certes le bon vendeur est capable de vendre son produit ou son service sans en donner l'impression, mais il est aussi celui qui fait montre d'une capacité certaine à l'entretien de relations humaines de qualité. Petit conseil à tous les vendeurs : sachez vous montrer à la hauteur des attentes de vos clients, sachez faire montre de qualités humaines indéniables, de respect, de franchise. Autre conseil important : soyez vous-même et non pas la caricature du vendeur que vous croyez être. Préférez aider, renseigner, accompagner que vendre, profiter et tromper. Par ce moyen-là, la personne en face de vous aura une confiance accrue et n'aura pas l'impression de n'être qu'un client parmi tant d'autres, et vous, vous ne serez pas un vendeur seulement capable de vendre.

Donnez une note à cet article