Peut-on être infidèle à son réseau d’entrepreneurs ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     04/09/17    
peut on etre infidele reseau entrepreneurs

Lorsque vous intégrez un club d’entrepreneurs, vous prévoyez, en principe, de lui consacrer du temps pour participer aux activités qu’il propose. Mais que faire lorsque plusieurs formules, issues de structures distinctes, vous intéressent et/ou si les activités de son club actuel ne vous suffisent pas ? Est-il vraiment judicieux de lui faire des infidélités en voyant, secrètement ou non, un autre réseau ?

Le club d’entrepreneurs : un choix à étudier

En tant qu’entrepreneur overbooké, vous savez combien chaque minute compte. Un club organise des événements de nature variée et il vous faut disposer du temps nécessaire pour y participer et entretenir votre réseau. Ce type d’organisation propose des rencontres, souvent, enrichissantes pour votre business : séances de recommandations, de co-développement, échanges de conseils ou même sorties ludiques. Vous agrandissez ainsi votre cercle de relations professionnelles, ce qui ne peut que profiter à votre entreprise. Faire partie d’un club sans participer aux événements ne sert, de fait, pas à grand-chose puisque l’objectif consiste à rencontrer un maximum de personnes en face. Posez-vous, en amont, certaines questions d’ordre pratique. Pouvez-vous accorder suffisamment de temps aux activités de groupe ? Si vous vous trouvez déjà submergé ou trop fatigué, rien ne vous empêche de choisir un réseau où votre présence à chaque type d’évènements n’est pas obligatoire (ce qui n’exclue pas, pour autant, le fait d’y aller au moins de temps à autre). Dans le cas contraire, si vous débordez d’énergie et que vous n’avez toujours pas fini d’agrandir votre cercle de relations, inutile de chercher midi à quatorze heures, les clubs sont faits pour vous !

Rejoindre un club pour élargir son réseau

Lorsque votre entreprise démarre ou lorsque vous avez besoin de conseils, de nouveaux avis sur votre activité… Intégrer un club d’entrepreneurs peut constituer une bonne idée. Vous gagnez ainsi de nouveaux contacts susceptibles de se révéler intéressants et intéressés par votre activité. Ceux-ci peuvent y contribuer de diverses manières : recommandations à des partenaires ou clients, partage d’expérience, conseils dans un domaine précis… Cette démarche permet de gagner en visibilité mais aussi en connaissances. Si vous disposez du temps nécessaire pour participer aux événements prévus ou si vous mettez l’accent sur le réseautage dans votre stratégie d’expansion, il se peut même qu’un seul club ne vous suffise guère ! Mais quelles options peuvent alors s’offrir à vous ?

Rejoindre plusieurs organisations : doublement intéressant mais risqué

Un club d’entrepreneurs n’a rien d’exclusif. Il est très peu probable que l’un d’entre eux vous interdise d’en fréquenter d’autres, ce qui peut s’avérer bénéfique pour votre entreprise. Qui dit accumulation de clubs d’entrepreneurs dit autant de contacts en plus… En tant que membre de plusieurs groupes, vous participez à davantage d’événements et rencontrez encore plus de monde. Cette technique présente de nombreux points positifs, surtout que chaque club propose des choses différentes : certains s’axent sur le business et les recommandations quand d’autres privilégient le retour d’expérience. Rejoindre différentes structures paraît ainsi très intéressant mais cela ne constitue pas forcément la solution idéale. Pour tenir un tel rythme, il vous faut une organisation béton et, évidemment, plus de temps à consacrer à votre planning de réseautage. Dans le cas où vous vous laisseriez submerger par les sollicitations, cette stratégie pourrait, à l’inverse, vous coûter cher. Intégrer deux groupes ou plus demeure assez périlleux bien que très attractif. Il existe, toutefois, d’autres méthodes pour multiplier ses contacts et invitations si un seul club ne vous suffit pas.

Se tenir informé sur tous les fronts

Dans le cas où vous ne vous sentez pas assez organisé pour entretenir plusieurs relations en même temps avec différents clubs, il reste possible d’employer d’autres tactiques pour rencontrer des professionnels et gagner en visibilité, bien qu’elles restent, en principe, moins efficaces. L’une des premières consiste à faire de la veille, c’est-à-dire à vous tenir informé en permanence des activités des autres dans le but de dénicher un événement hors de la structure à laquelle vous appartenez déjà. Cette démarche réclame, elle aussi, une bonne organisation afin de surveiller tout ce qu’il se passe de chaque côté du navire mais sachez que certains outils peuvent vous y aider. Vous pouvez, par exemple, vous inscrire à la newsletter d’une organisation spécifique qui propose des rencontres professionnelles régulières. Suivre les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) représente aussi une bonne piste : ces structures organisent des rencontres régulièrement et publient des informations sur l’état d’un secteur précis, par exemple. De quoi suivre de près l’actualité de votre secteur.

Vos proches comme premier réseau

Il demeure possible, si vous disposez du temps et de la motivation nécessaires, de cumuler les clubs et activités d’entrepreneurs. Vous pouvez très bien devenir membre de plusieurs organisations à la fois si celles-ci le permettent mais n’oubliez pas non plus votre premier réseau : vos proches ! Ils constituent les plus anciens, et sans doute les plus fidèles, membres de votre cercle de relations. Ne commettez donc pas l’erreur de les négliger. Ils peuvent d’ailleurs vous apporter des conseils voire des financements, au même titre que les autres.

Donnez une note à cet article