Votre petite entreprise connaît-elle la crise ?

Patrick Daymand     01/10/13    
Crise

Connaissez-vous la différence entre les entreprises rentables et qui se développent et celles qui ne parviennent qu’à assurer un revenu décent à leurs dirigeants, souvent au prix de nombreuses heures de travail ? Réponse : Dans les unes le dirigeant exerce le métier de dirigeant alors que dans les autres il n’exerce que le métier de l’entreprise.

Les premiers savent identifier et saisir les opportunités de création de valeur et de développement. C’est à cela, à la formalisation des savoir-faire, à leur démultiplication et au management de leurs équipes qu’ils consacrent l’essentiel de leur temps.

Les seconds cherchent à incarner les savoir-faire de leur entreprise : ils font le métier de l’entreprise. Ils sont au four et au moulin car ils délèguent peu et mal et ils ne jouent donc pas leur rôle de dirigeant. Beaucoup n’ont d’ailleurs aucune idée de ce en quoi consiste exactement ce rôle.

Les problématiques des petites entreprises face au développement :

Ils le paient au prix fort, d’un investissement personnel généralement lourd, pour en retirer en fin de compte bien peu de perspectives et de profits. Car ces dirigeants ne peuvent ni ne savent capitaliser sur leurs savoir-faire pour orchestrer le développement de leur entreprise.

Il y a en France près de 3 millions de petites entreprises de moins de vingt salariés (59% d’entre-elles n’ont aucun salarié). Et dans la plupart de ces petites entreprises, les dirigeants sont des techniciens, des hommes ou des femmes de l’art qui connaissent le métier de l’entreprise sur le bout des doigts.

En revanche, ils n’ont pour la plupart que des compétences limitées en management stratégique et en conduite du développement.

Et c’est fort dommage car, bon nombre de ces petites entreprises (une large étude nous a permis d’estimer leur nombre à 800.000 environ) auraient le potentiel nécessaire pour se développer et devenir des entreprises prospères : des savoirs faire techniques inédits, des produits innovants, des potentiels de marchés, notamment à l’export, dont elles ne savent pas tirer partie.

Les outils du développement des petites et moyennes entreprises :

Pour être en mesure de le faire, et du même coup contribuer à muscler le secteur des PME, générer de la croissance et créer des emplois, il ne manque qu’une chose à ces dirigeants : Des outils et une méthodologie de construction et de conduite du développement de leurs entreprises. Lesquels leur permettraient d’identifier systématiquement les potentiels de création de valeur qui sont à leur portée. Et d’exploiter les plus intéressants d’entre eux.

Testez vos capacités à construire et conduire le développement de votre entreprise :

Et vous ? Quel genre de dirigeant d’entreprise êtes-vous ? Pensez-vous exploiter au mieux les potentiels de votre entreprise ? Votre management est-il en cohérence avec vos objectifs ?

Pour le savoir, vous pouvez réaliser un test gratuitement et sans engagement. Cela ne vous prendra que trois minutes et me permettra de vous faire un retour d’information commenté sur vos marges de progression en tant que dirigeant : TEST.