Le partage de la responsabilité civique des entreprises dans l’économie mondiale

Laetitia Heslouis     07/08/13    0
responsabilite civique

Il est 10h du matin, le soleil est déjà haut en cette période estivale. C’est dans le TGV qui m’amène à la découverte du Vercors et de ses chemins de randonnées que je commence mon article du mois d’Aout pour dynamique entrepreneuriale. Alors que le paysage défile devant moi mon esprit vagabonde à la recherche d’un sujet qui pourrait vous apporter un peu d’optimisme avant la rentrée. Et tout à coup je repense à mon engagement auprès du Pacte Mondial des Nations-Unies * et de mon premier rapport finalisé il y a tout juste quelques jours. Ça y est….j’ai trouvé mon sujet : La responsabilité civique des entreprises dans l’économie mondiale. Qu’entend-on par-là ? Est -ce uniquement pour les grandes entreprises ? Comment faire pour vous s’y mettre demain? Par quoi commencer ?

Si les neurosciences et le numérique vont bouleverser notre quotidien d’ici peu, c’est aussi le cas du retour à des valeurs universelles qu’elles soient : humaines, sociales ou environnementales. Idéologiques ou stratégiques, elles émergent dans les esprits et s’infiltrent peu à peu dans le cœur des entreprises. L’époque où les PME étaient considérées comme des entités isolées du reste du monde est désormais révolu. Progressivement nous avançons vers un nouveau mode de production et de consommation basé sur la notion de responsabilité, de valeur et de partage des richesses.

Vous pensez peut-être que je suis une idéaliste, que le monde tourne mal et que chaque jour vous en avez la preuve en écoutant les informations ou en surfant sur le net !!! Et pourtant … si vous commenciez à ouvrir les yeux, à porter un nouveau regard sur les entreprises qui vous entourent et sur les salariés que vous côtoyez, que verriez- vous ?

Des entreprises engagées

Regardez de plus près les chefs d’entreprise autour de vous qui décident de donner une autre dimension à leur organisation : plus humaine, plus sociale ou plus respectueuse de leur environnement. Mais pourquoi ? Je vous vois venir, ne soyez pas mauvaise langue……vous allez me dire que c’est une mode et que les entreprises y trouvent un moyen de communiquer, de se différencier face à une concurrence de plus en plus féroce. Oui, c’est possible que les intentions initiales ne soient pas dénuées d’intérêts et peu importe au final ce qui motive un chef d’entreprise au départ car il est impossible de tenir des engagements sur la durée si vous n’y croyez pas fermement, parce que cela demande une implication, des changements de comportements et de la concertation pour être efficace.

Des salariés impliqués

Il n’est pas nécessaire de vouloir ressembler à son voisin ou à son concurrent, ni même de chercher à intervenir sur tous les fronts en même temps cela n’aurait aucun sens. Rome ne s’est pas construite en un jour n’est- ce pas ? Si l’aventure vous tente mais que vous ne savez pas par où commencer, je vous conseille,dans un premier temps, de réfléchir à une seule chose, la plus essentielle. Quelles sont les valeurs que je souhaite mettre en avant dans mon entreprise ? Qu’est ce qui me porte chaque jour lorsque je viens au travail ? Qu’est-ce que je souhaite partager et transmettre à mon entourage (collaborateurs, clients, fournisseurs, quartier, famille).

N’hésitez pas à réunir vos équipes et à les faire participer à cette réflexion commune : demandez à chacun de définir l’entreprise, qu’est-ce qui la caractérise de manière singulière. Vous verrez déjà que vous aurez des pistes d’actions qui vont se dégager naturellement.

Soyez vous-même.

Une fois vos valeurs définies plus clairement, il va vous sembler plus facile de choisir le style de votre engagement. Mais avant d’aller vers l’extérieur, vous devez obtenir l’adhésion et la participation auprès de vos collaborateurs. En effet, vos valeurs doivent résonner et faire partie de votre ADN, elles doivent se transformer en actions au quotidien dans votre organisation, c’est uniquement comme cela que vos salariés vont s’identifier, partager et porter haut les valeurs de votre entreprise bien au-delà de vos murs.

Chaque individu a besoin de donner du sens à son travail, de faire partie d’un ensemble avec une finalité bien définie. Faire participer vos salariés, les laisser être force de proposition leur permet de se sentir réellement engagés dans un cercle vertueux dont vous êtes le moteur. Grâce à leur simplications et à leurs actions, ils se sentiront motivés et une cohésion de groupe s’installera surement au sein de votre entreprise.

Attention aux faux semblants !!!

Inversement, les salariés ne seront pas dupes longtemps si votre discours est beau mais que vos actions sont dissonantes ou inexistantes. Dans ce cas précis vous aurez des salariés qui auront perdu toute confiance et qui ne croirons plus en vous à l’avenir et là, ils n’hésiteront pas à vous faire une très mauvaise publicité. Attention donc, si vous n’êtes pas prêt à vous investir dans cette démarche il vaut mieux ne rien faire du tout et attendre que vous soyez réellement motivé avant de vous y engager.

Parmi les engagements, vous avez l’embarras du choix :

Reverser un pourcentage des ventes pour aider les porteurs de projets, initier une démarche de responsabilité sociétale des entreprises, mettre en place une certification, faire des actions de développement durable (tri sélectif, fourniture Bio ou éthique…) ou améliorer la qualité de vie de vos salariés (organiser des déjeuners collectifs, créer des groupes d’entraides, favoriser la transmission de savoir entre les générations, donner les moyens par la formation de progresser et d’évoluer, apprendre à gérer le stress..). Il y a autant d’engagements que d’hommes, alors, commencez petit, selon vos moyens puis au fur et à mesure vous constaterez des évolutions au sein de votre organisation une émulation et tout le monde y gagnera beaucoup (l’entreprise, les salariés, les fournisseurs, les clients, votre entourage…)

Et nous qu’avons-nous fait au juste !

Si la période 2012 / 2013 a permis à CZAZEN d’établir une photographie de son positionnement vis-à-vis des 10 principes du Pacte Mondial et de mettre en place les premières actions concrètes notamment en faveur du développement durable, 2013 / 2014 offrira la possibilité de mesurer nos avancées sur la base d’indicateurs conçus dans le cadre de nos lignes directrices en liens avec nos valeurs (sociales, humaines). Nos actions seront alors orientées vers l’entraide et le lien social par le biais d’un partenariat avec une association à but humanitaire et par des interventions auprès des écoles pour sensibiliser le plus jeunes à une autre conception de l’entreprenariat.

C’est à vous d’inventer des actions qui vous correspondent, alors foncez.

*le pacte mondial des Nations- Unies (Global Compact) a été créé en juillet 2000 à l’initiative du secrétaire général de l’ONU Kofi Annan. Il a pour objectif de rassembler autour de 10 principes universels (social, humain, environnemental) les entreprises du monde entier qui souhaitent bâtir un marché mondial plus responsable dans une démarche de progrès.

Vidéo
14 novembre 2014 6
À propos de l'auteur
heslouis
Laetitia Heslouis
Sophrologue & Fondatrice de Czazen
Articles similaires