Panorama des aides aux entreprises en Europe

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     05/01/15    
panorama aides entreprises europe

Vous êtes un dirigeant d’entreprise et vous avez un projet d’innovation à mettre au point, une idée de création ou encore vous souhaitez former vos salariés, mais vous n’avez pas les moyens nécessaires… L’Union européenne est une structure sur laquelle vous pouvez compter. Cette dernière a mis en place des subventions au bénéfice des petites et moyennes entreprises.

Programmes d’aides communautaires aux TPE et PME

D’après les chiffres de l’Union européenne, les très petites, petites et moyennes entreprises représentent près de 99 % des entreprises dans l’Union européenne. Ces dernières fournissent ainsi près de 67 % des emplois dans toute la zone euro. Garantir leur développement et les soutenir devient ainsi une priorité. Pour ce faire, tout un panel de programmes communautaires est mis en place pour soutenir différents projets par voie de subventions. Les entreprises bénéficient ainsi d’un complément de financement qui présente un taux variable selon les programmes, allant de 10 à 50 % du montant global du projet.

Dans ce contexte, l’Union européenne intervient entièrement à tous les stades de la vie d’une entreprise. Cependant, il est important de préciser que l’Union européenne ne vient pas en aide à l’exportation, que ce soit vers des pays extérieurs à l’Europe ou vers un état membre. Toutes ces aides sont réalisées dans le seul but d’une perspective d’embauche auprès des entreprises.

La création d’entreprise

Dans sa politique d’aide aux entreprises, l’Union européenne n’investit pas dans une création d’entreprise de façon directe. Elle intervient par le biais de ses partenaires financiers comme les banques. Ce sont ces institutions financières qui proposent leurs aides aux entreprises désireuses. Le Fonds européen d’investissement est l’un des principaux organismes en charge de favoriser la création d’entreprise. Étant une filiale de la banque européenne d’investissement, le FEI soutient les entreprises innovantes en priorité. Cet organisme propose une pléthore de prêteurs qui sont en mesure d’injecter de l’argent dans un établissement à fort potentiel. Le fonds européen d’investissement est une forme d’aide pour les entreprises qui œuvre également dans une perspective d’embauche, une entreprise génératrice d’emplois.

Formation et emploi

C’est à peu près le même principe, l’Union européenne n’injecte pas directement de l’argent dans les PME pour leur venir en aide, pour les exempter de charges sociales ou pour des embauches. Cependant, elle avantage les projets ainsi que les entreprises qui présentent une incidence sur la formation et l’emploi. Cela se concrétise à travers le Fonds social européen. Améliorer le système de formation et d’éducation, lutter contre les discriminations, favoriser l’emploi des personnes handicapées, des seniors, des femmes et des jeunes, tel est l'objectif du FSE. Il représente près de 10 % du budget de l’Union européenne avec une enveloppe de 75 milliards d’euros.

Recherche & développement et innovation

La recherche, le développement et l’innovation constituent le plus important outil financier européen dédié aux PME. De ce fait, le Feder cofinance des activités dans différents domaines comme la télécommunication, le transport, l’énergie, l’environnement, l’innovation et la recherche. Le programme Eurostars est un programme communautaire qui s’appuie sur des fonds nationaux. Près de 5 millions d’euros sont alloués par la France à Eurostars. C’est Oséo qui redistribue ce fonds et est l’interlocuteur privilégié des demandeurs. Ainsi, toute PME doit consacrer au minimum 10 % de son chiffre d’affaires à la recherche et le développement et doit proposer un projet qui cite un partenaire dans un autre pays membre de l’UE, afin de bénéficier de cette aide.

Ainsi, il existe tout un panel d’aides alloué aux entreprises, notamment aux chefs d’entreprises qui souhaitent développer leur entreprise dans l’Union Européenne. La condition sine qua non pour en bénéficier reste que le projet doit être générateur d’emploi.

Donnez une note à cet article