Où placer votre argent en 2013 ?

Aymeric BINET     11/01/13    
Placement 2013
Comme il est dit traditionnellement dans les vœux pour cette année 2013 : « Bonne année, bonne santé et beaucoup d’argent dans ton porte-monnaie »

Et de là, on peut s’interroger sur les placements pour 2013, et notamment sur Où placer son argent en 2013 ? Quelles surprises vont apporter cette nouvelle année ? Ce sont autant de questions sur lesquelles je vous délivre quelques conseils.

Les placements : livret ou assurance vie ? 

Question placement, si votre choix doit se faire entre livret A et assurance-vie, le livret A est à privilégier dans le cas où votre objectif est la fructification des liquidités simplement, surement et sans imposition. Avec un taux de 2.25%, le livret A est plus attractif que l’assurance vie et les fonds euros même si malgré tout il peut être révisé deux fois par an et suit les évolutions de l’inflation et des taux monétaires. En revanche, on ne peut pas garantir ce même rendement pour les fonds euros qui sont fortement impactés par les taux des OAT 10 ans.

Au niveau de la bourse : une tendance favorable

D’un point de vue boursier il semblerait que 2013 soit une année favorable à la bourse puisque certains analystes estiment qu’à Moyen Terme, il est plus intéressant de placer son argent en bourse que dans des livrets classiques. Depuis sa remontée du deuxième semestre 2012 et début 2013, il est plus difficile de choisir dans quelles valeurs investir. Soit dans les « poids lourds du CAC 40 » soit sur des « petites valeurs ». Globalement, les grandes valeurs du CAC sont plus attrayantes de par leur liquidité, leur transparence en matière d’information et ses sociétés devraient pour 2013 versé d’importants dividendes afin de pallier aux désillusions de 2012. Les petites valeurs sont intéressantes puisqu’elles sont caractérisées comme rebondissant mieux à la suite d’une période de baisse et bénéficiant davantage des périodes de redémarrage économiques. Toutefois, celles-ci sont plus risqués puisque peu liquides et donc plus difficilement échangeables.

Le placement refuge : l’immobilier

Enfin l’immobilier reste pour 2013 un placement refuge et qui a la cote. Malgré l’augmentation des prix, une taxation plus que changeante et un prochain encadrement des loyers, les rendements des biens immobiliers se situent entre 3 et 7 % brut pour l’ancien et entre 2 et 4 % brut pour le neuf en 2012.

L’immobilier a permis et permet de ne pas être victime des fluctuations boursières et des crises. Il est un bien réel qui est très de plus très appréciable au moment de la retraite et de la succession.

Une année tout de même incertaine

2013 sera une année financière incertaine tout comme 2012. Les placements dépendront donc de la relance économique et de la croissance. Il est donc conseillé de diversifier ses placements. Une fois de plus, il ne faudra pas mettre « tous ses œufs dans le même panier » et être consciencieux dans sa prise de décision.