Les organismes indispensables pour réaliser vos projets

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     21/09/17    
organismes indispensables realiser  projets

Lorsque l’on crée son entreprise ou que l’on souhaite la développer, on a besoin des renseignements fiables. Internet recèle de nombreux renseignements mais la difficulté réside dans la recherche d’une information qui soit vérifiée. Certains organismes transmettent ces renseignements et peuvent vous aider dans le labyrinthe de l’entrepreneuriat. Voici les deux incontournables organismes.

L’Agence France Entrepreneur (AFE)

Elle n’est pas une agence privée mais publique qui s’est construite sous la direction de l’état et d’organismes reconnus comme , la Caisse des Dépôts (CDC), l'Association des Régions de France (ARF), le Conseil supérieur de l'Ordre des experts comptables (CSOEC), CCI France et l'Assemblée permanente des Chambres des métiers et de l'artisanat (APCMA). Le site internet de l’AFE, est quotidiennement mis à jour, présente des guides pratiques téléchargeables et des outils en ligne.

Ainsi, tout entrepreneur y trouve les ressources nécessaires qui lui permettent de réaliser son projet, d'anticiper ses besoins et d'aborder les différentes phases de la création ou de la reprise de son entreprise avec des informations fiables.

L'information diffusée sur le site de l'AFE est organisée en plusieurs espaces correspondant à chaque profil d'utilisateurs.

Ainsi, par exemple l'espace Créateur propose une méthode pour construire son projet en 10 étapes. Pour faciliter sa recherche d'information et l'aider dans la formalisation de son business plan, l'AFE met à sa disposition un certain nombre d'outils numériques.

L'espace Repreneur / Cédant, quant à lui, répond aux questions que se posent les repreneurs et les cédants, qui peuvent y retrouver des informations classées au sein de 7 étapes :

·         celles à suivre pour reprendre une entreprise,

·         celles pour céder son entreprise.

Tout comme pour l'espace Créateur, l'AFE met à la disposition du repreneur et du cédant des outils numériques.

L’AFE propose des Formulaires administratifs  (déclaration sociale des indépendants, demande d'aide ACCRE, déclaration de résultats BIC ou BNC, demande d'immatriculation d'une entreprise individuelle…), des Guides téléchargeables (Guide pratique du créateur, Construire son projet, Mode d'emploi, Construire son projet Modèle de dossier, Guide du créateur en franchise), des Documents types (Modèle gratuit de statuts de SARL, Modèle de statuts d'EURL, Modèle de nomination du gérant d'EURL, Modèle d'attestation du conjoint), des Fiches pratiques (Entrepreneur individuel, Comment déposer une marque ? SARL Comment protéger un logiciel ?)

Les CCI, les  chambres de commerce et d'industrie

Cet organisme joue le rôle d’intermédiaire entre les acteurs du secteur privé et l'Etat  et a pour mission de soutenir et protéger les intérêts des entreprises au sein de leur territoire face non seulement aux instances de l'Etat mais aussi aux autorités internationales.

Les chambres de commerce et d'industrie (CCI) ont pour ambition d’accompagner la création d'entreprise et de conseiller les créateurs d'entreprise ou repreneurs d'activité. Elles apportent leur expertise également pour le développement des entreprises, notamment à l'étranger et sont implantées dans de nombreux pays. Elles soutiennent également par leur action innovante la politique de formation des régions et apportent leurs compétences aux pouvoirs publics et aux entreprises.

Pour se repérer dans les différentes CCI, il faut savoir qu'il existe un organigramme dans le réseau des CCI, connu depuis 2012 sous le nom CCI de France. La CCI de France est un établissement national qui se trouve à la tête du réseau ci-après : CCI régionales (CCIR), CCI territoriales (CCIT), CCI des Collectivités d'Outre-mer et de Nouvelle-Calédonie, CCI départementales d'Ile de France.

Elles ont pour mission essentielle, le CFE (centre de formalités des entreprises). De la création d'entreprise à la fermeture d'établissement en passant par les demandes d'aide, de nombreuses déclarations doivent être faites auprès des chambres de commerce et d'industrie. C'est dans cet organisme qu'il faut :

·         accomplir les formalités pour créer une entreprise ou une société,

·         déposer un dossier de demande d'Aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d'entreprises, l'ACCRE,

·         procéder à toutes les modifications de situation: changement de statut, d'objet social, de capital ou de dirigeant,

·         effectuer les formalités visant à clore une activité: radiation, liquidation, dissolution...

Via les centres de formalités des entreprises, il est possible d'obtenir un numéro Siret, une attestation d'immatriculation mais aussi de déclarer le régime fiscal au centre des impôts et d'inscrire l'entreprise aux organismes tels que le RSI ou l'Urssaf.

Si vous souhaitez créer votre entreprise, la CCI vous propose de vous accompagner en 5 étapes:

1/ la validation de votre idée de création et l’analyse de vos compétences pour la mener à bien.

2/ l’étude de marché : comment toucher la cible intéressée par vos produits ou services ? La demande existe-t-elle? Quelle est la concurrence ? La CCI Paris Île-de-France et le Pôle Prisme peuvent vous aider à réaliser une étude de marché grâce à ses outils performants.

3/ le financement de votre projet : chiffrer votre projet : établir un plan de financement, un compte de résultat prévisionnel et un plan de trésorerie. Cette étape fondamentale vous permettra d'évaluer vos besoins en financement.

4/ le choix de votre forme juridique : Auto-entrepreneur, entreprise individuelle, EIRL, SARL ou EURL? Le choix d’un statut est crucial puisqu’il aura des incidences sociales et fiscales pour votre entreprise.

5/ effectuer vos formalités. Après avoir choisi votre statut juridique, social et fiscal, il faudra vous immatriculer auprès du Registre du Commerce et des Sociétés. Pour effectuer toutes les formalités de création d’entreprise, vous pouvez vous adresser directement au centre de formalités des entreprises (CFE) de votre CCI.

Donnez une note à cet article