Faut-il organiser une conférence de presse pour lancer son entreprise?

Hélène Mazzella     10/05/13    
conf presse

Communiquer avec la presse fait rêver tout entrepreneur qui y voit une solution facile et peu onéreuse de faire connaitre son entreprise… Or, cet exercice fait probablement partie des activités de communication les plus acrobatiques qui soit, lorsqu’on est une jeune entreprise qui vient à peine de lancer son produit.

Les journalistes : une cible difficile 

En immersion jour et nuit dans son projet, l’entrepreneur oublie parfois qu’en dehors de lui, de ses équipes et de son cercle de connaissances proches, personne ne connait encore sa marque. A moins d’avoir eu par le passé, l’opportunité de constituer un réseau et d’avoir un nom qui fera écho auprès de certains journalistes, il va falloir faire preuve de créativité et de patience pour attirer l’attention de la presse, déjà hyper sollicitée !
« Faisons une conférence de presse! » Tel semble être le sésame pour aller vite, pour « communiquer massivement » en phase de lancement. Et nombre d’entrepreneurs imaginent que la presse va se ruer à leur invitation, pour découvrir le fruit de leur travail acharné, leur idée novatrice ou leur produit révolutionnaire ! Malheureusement, la presse est la cible de communication la plus difficile à déplacer. Alors comment créer un évènement de lancement réussi ? 

Nos conseils : présentez votre activité sous différents angles en vous appuyant sur vos parties prenantes

Je préconise toujours aux organisations de réfléchir à toutes les parties prenantes de leur projet. Et cela est encore plus crucial pour une jeune entreprise, quel que soit le moyen et l’objectif de communication. Pour communiquer auprès de la presse, il en est de même. Alors posez-vous la question : quelles personnes et quelles structures sont intéressées par votre projet ? Qui pourrait bien en parler, avec enthousiasme et avec un regard et un discours différent du votre ?

Faites la liste : votre premier client, une association qui travaille sur votre thématique, un institut de sondage qui a mené une étude en rapport direct avec le marché que vous visez ou avec une tendance sociétale dans laquelle vous vous inscrivez… Bref, donnez de la profondeur et du sens à votre projet, replacez-le dans un contexte plus large. Cela donnera d’autant plus d’angles aux journalistes pour parler de vous.  

Prenez contact avec ces interlocuteurs privilégiés qui saisiront rapidement votre activité et son rapport avec la leur, et proposez leur de faire un événement commun au cours duquel ils pourront prendre la parole et qui sera une occasion pour eux d’inviter leurs contacts. Vous pourrez alors travailler ensemble puis croiser vos compétences, vos discours, et vos contacts.

Alors, votre conférence de presse deviendra conférence de lancement. Préparez bien le déroulé de cette conférence qui doit présenter le contexte, votre activité, et donner la parole à ceux qui connaissent votre activité et/ou votre entreprise. Ils apporteront des éclairages différents, complémentaires et pourront montrer en quoi votre activité répond à une demande, une évolution du marché, un besoin etc. Vous prendrez la parole pour mener cette conférence. Les interventions d’un client pionnier qui racontera son expérience, d’un partenaire solide et des autres parties prenantes que vous aurez identifiées seront autant de point d’entrée et d’entretien quasi clé en main pour la presse. Les journalistes pourront interviewer votre premier client, interroger un chercheur spécialisé que vous aurez invité, pour apporter un regard sociologique au sujet etc.

Cette méthode apporte deux avantages immédiats pour une jeune entreprise (mais également pour d’autres organisations plus installées qui devraient procéder ainsi plus souvent) : elle ancre immédiatement votre activité dans le concret, ce qu’attend généralement la presse, et elle permet de multiplier les contacts en s’appuyant sur les différents intervenants. Chacun d’eux communiquera auprès de ses contacts privilégiés. Votre marque gagnera en légitimité et fera de facto partie d’un environnement mieux identifié par la presse.

Vous aurez également dans la salle, un public mixte, constitué de journalistes, mais pas seulement. Profitez-en pour inviter vos partenaires, clients ou prospects ! Non seulement les échanges avec la salle seront plus riches, mais cela évitera de vous retrouver devant 4 journalistes perdus dans une salle où vous aviez prévu 25 chaises !
Alors oubliez la paranoïa de l’entrepreneur qui refuse de partager sa vision ou sa prise de parole avec d’autres entités. Pour communiquer, vous aurez toujours à gagner en vous appuyant sur les autres acteurs de votre éco-système.

Comme pour toute action de communication, pour organiser un événement de lancement la CLE est de s’ouvrir à des regards croisés. Bref, ne pas rester seul !