La newsletter : un canal toujours essentiel

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     15/08/17    
newsletter canal toujours essentiel

La newsletter reste connue pour son aspect publicitaire, masquant certaines des autres possibilités qu’offre ce canal de diffusion. Bien exploitée, elle peut générer du trafic sur votre site, agissant comme un véritable pont entre vous et  vos abonnés.

Pour ne pas finir dans les boîtes anti-spams ou lasser l’abonné de votre newsletter, vous devez savoir que cette dernière obéit à des règles strictes tant dans le fond et la forme qu’au niveau de la régularité, l’apparence et la qualité de son contenu. Celle-ci peut avoir plusieurs fonctions dont celle de vous apporter des revenus complémentaires. 

Une source de revenus potentiels

N’oubliez pas que les newsletters n’ont pas pour objectif de faire votre promotion. Elles constituent une carte de visite auprès de vos clients et vous rappellent régulièrement au bon souvenir de ceux-ci. Une newsletter bien construite se partage, fait parler d’elle et constitue de ce fait un très bon moyen pour rentrer en contact avec de nouveaux prospects. Une newsletter bien constituée peut devenir une source de revenus : bandeaux publicitaires, placement de produit, lien vers vos services… Autant de manières qui peuvent vous permettre de rentabiliser le temps investi dans la conception de cette dernière !

Une bonne qualité avant tout

N’oubliez pas que personne ne s’abonne pour recevoir de la publicité. Lorsque vous rédigez une newsletter, il s’agit de créer un contenu complet qui apporte un plus pour vos lecteurs. Peu de gens semblent l’avoir compris. Selon un sondage Altics, 46 % des internautes estiment les newsletters qu’ils reçoivent décevantes... Ce qui vous laisse d’autant plus de chances d’être apprécié si vous utilisez une formule efficace et épurée. Il faut tout de même noter que si la publicité fait fuir, 26 % des sondés déclarent que les bons plans ainsi que les conseils constituent un contenu réclamé par les lecteurs. Pour qu’elle soit de qualité, il est indispensable de bien structurer la forme et de développer un contenu intéressant pour vos lecteurs. Le but est d’inciter les abonnés à se rendre sur votre site et consulter un maximum d’articles. N’hésitez pas à proposer des bons plans, des astuces, des conseils, des informations ou encore à donner des nouvelles de votre activité. Si vous désirez malgré tout faire votre promotion, faites-la discrètement en parlant légèrement de vos derniers produits. 

Bien écrire et de manière agréable

Même si vous avez un contenu de qualité, envoyer une newsletter remplie de fautes d’orthographe à l’aspect peu soigné ne fera que donner envie au lecteur de la fermer immédiatement après l’ouverture et de se désabonner dans la foulée. Le design de la newsletter doit donner envie de la lire, permettre en un coup d’œil de se repérer facilement, rappeler votre site ou les codes de votre marque (et donc ne pas être trop originale par rapport à ce que vous faites habituellement) et stable. Pour ce dernier point, chaque nouvelle newsletter doit reprendre la forme de la précédente afin de lui ressembler (sans toutefois être totalement identique, ndlr), le tout dans le but que l’internaute puisse trouver les informations qu’il recherche. 

Une régularité nécessaire

Pour que vos lecteurs attendent votre newsletter avec impatience, encore faut-il qu’ils sachent quand ils vont la recevoir. Comme pour un magazine, définissez une périodicité claire et informez-en vos abonnés dès l’inscription. Elle doit être régulière pour entraîner l’adhésion et ne doit pas se limiter à un e-mail informant sur un simple déstockage de vos produits. Réfléchissez à votre périodicité car votre public ne sera pas le même dans le cas d’une newsletter journalière, hebdomadaire, mensuelle ou encore semestrielle. Prenez tout de même en compte qu’un excès ou un manque d’informations peuvent entraîner le désengagement. Une fois la périodicité définie, vous devrez vous y tenir ! Ne vous engagez donc pas une action que vous ne pourriez pas tenir. 

Évitez ce qui peut vous envoyer dans les spams

Comme tout e-mail, il vous faut éviter de finir dans la boîte réservée aux spams. Avant tout, soignez l’objet du message en évitant tous les titres qui pourraient automatiquement vous y emmener, comme par exemple les titres qui appellent à la promotion : « économisez, gagnez… ».  Rappelez-vous qu’il n’est pas question de publicité. Veillez ensuite à opter pour un nom d’expéditeur qui montre le sérieux de votre newsletter en évitant les adresses qui ne font pas professionnelles (hotmail, yahoo…), qui limitent parfois le nombre d’envois. Concernant les visuels, n’en abusez pas car ils pourraient ne pas passer la barrière  des anti-spams et ralentir son chargement ! 

Mettre en avant le lien de désinscription

Il n’existe rien de plus pénible pour un client que de recevoir un contenu auquel il ne souhaite plus souscrire. Pour faciliter son désistement, il est préférable de mettre en évidence le lien de désinscription. Cela augmentera par ailleurs votre taux d’ouverture qui correspond au seul indicateur fiable et de qualité d’une newsletter. 

Nos tools !

Envoyez vos campagnes e-mails & SMS
Envoyez vos campagnes e-mails & SMS

Communiquez, informez, convertissez grâce à l'emailing et au SMS marketing

CLIQUEZ ICI
Donnez une note à cet article