Monter en charisme avec excellence

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    18/09/14    0
Monter en charisme avec excellence

Le charisme est-il un don comme celui d’être leader ? Si beaucoup le croit, c’est à tort. Bien entendu, tous ne sont pas appelés à diriger les autres. Pour autant, il s’agit bien d’une volonté et d’un travail de coaching personnel pour conduire à la magie ceux qui vous entourent.

Connaissez-vous une personne charismatique ? Si vous pensez à quelqu’un en particulier, vous conviendrez avec nous qu’elle a quelque chose de plus. Un don de magnétiser son entourage et de créer autour d’elle une certaine aura. Si bien qu’un jour, vous vous êtes peut-être dit : je veux « ça », qualifiant par là une prestance, une élocution, une aisance. Pour les Grecs de l’époque antique, le charisme était un don des divinités accordé à certains humains en particulier, une grâce. C’est l’idée actuelle d’une qualité innée que l’on ne peut gagner. On naît avec, ou pas.

Une volonté personnelle

Qu’on se le dise, le charisme n’est pas une force mystérieuse. Il se travaille plus qu’il ne s’acquiert. Il est surtout une sorte de « statut » social accordé par d’autres. Une personne charismatique ne peut l’être qu’au sein d’un groupe et dans un contexte donné. Point tout seul dans son salon ! Il s’agit donc d’impressionner les autres pour influencer et être « suivi ». Des qualités d’autorité presque naturelle, indispensables aux leaders. Ne vous y trompez cependant pas, le charisme ne s’apparente pas du tout à de la domination. L’un correspond à l’ « être » quand l’autre renvoie au « faire ». 

Monter en charisme avec excellence doit naître d’une volonté personnelle qui, certes, peut avoir comme base des qualités indéniables mais qui devront être accentuées par un travail sur soi. L’aide d’un coach peut, dans ce sens, être utile pour apprendre à se connaître davantage et à discerner quels sont les points à travailler. 

Voici pour l’heure nos 5 recommandations clefs.

1. Croire en soi avec courage et rebondir sur ses vulnérabilités

Pour que les autres aient envie de vous suivre, il faut qu’ils voient, qu’en tant que leader, vous savez mener la barre. Ils doivent discerner que vous avez du caractère, que vous savez ce que vous voulez et qui vous êtes. C’est là la notion importante de ce premier point. Vous avez certes des faiblesses et des qualités, comme tout le monde. Cependant, vous allez miser sur vos forces pour faire oublier vos points faibles. Mais ceux-ci ne vous obséderont pas car vous prendrez conscience que le courage n’est ni la toute-puissance, ni l’impuissance mais le fait d’aller de l’avant quelles que soit ses vulnérabilités. La personnalité est très importante. Apprenez dès aujourd’hui à reconnaitre que vous êtes une personne unique et cultivez vos différences en sachant pertinemment ce que vous appréciez ou non. Un leader est avant tout une personne qui a appris à développer les graines talentueuses plantées en lui et s’assume quelque soit ses peurs.

2. Etre motivé par une vision enthousiasmante

Etre charismatique c’est avoir un but, être motivé par un objectif que les autres ne voient pas (encore). Cette vision va nécessiter que vous fassiez des choix, que vous assumiez une certaine prise de risque. On ne peut adopter un cap, qu’en réfutant les autres destinations. Cela sous-entend bons nombres de responsabilités de votre part, d’où la nécessité évidente d’avoir confiance en soi et ne pas flancher au premier problème qui survient devant vous. Cette vision vous devrez la choisir, la chérir, l’adopter et la présenter à votre l’équipe. Ils devront l’imaginer comme potentiellement réelle, à l’angle de la rue. Les Français ont toujours eu le moral dans les chaussettes. Encore plus à l’heure actuelle. Un leader charismatique revendique pour lui-même et pour son équipe une vision optimiste qu’il mettra en scène chaque jour. Ambitieux pour lui-même et son équipe, il rassure et draine autour de lui une énergie qui attire tous les regards et décuple les potentiels.

3. Prendre de la hauteur tout en restant accessible

Ce n’est pas une question de dédain. Pourtant si vous souhaitez monter en charisme, vous devrez mettre de côté toutes les petites conversations autour de la machine à café et les commérages de bureau. En cultivant une certaine hauteur, par rapport aux personnes qui vous entourent, vous ne perdrez plus de temps à être concentré sur des broutilles très souvent sans importance qui ne feront qu’occuper votre esprit, inutilement. Cela ne signifie pas vous couper du monde ! 

Sans quoi, vous risquez rapidement de vous enfermer dans une bulle et d’être pour le plus charismatique avec vous-même. Mais d’avoir une réserve dont le général de Gaulle disait qu’elle était faite de distance et de mystère. Faites en sorte que votre parole tombe toujours juste, parlez moins et écoutez davantage. En étant attentif aux gens qui vous entourent, vous prendrez note des opinions et cernerez davantage l’atmosphère autour de vous.

4. Travailler son élégance originale

On attend d’un leader une certaine prestance physique. Bien entendu, nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne de ce côté-là. Rien n’empêche cependant d’être bien dans ses chaussures et de le montrer aux autres en soignant son apparence extérieure et en adoptant un look qui vous distingue et rehausse l’ensemble de vos attributs. Car l’excellent est étymologiquement celui qui « sort du rang ». Il convient donc d’adopter des vêtements qui fassent ressortir votre personnalité sans toutefois tomber dans les extrêmes.

 Privilégiez des habits adaptés à votre taille, une dentition blanche, une poignée de main franche et dynamique pour un premier contact hors-pair. Soignezégalement votre posture physique. Vous communiquez qui vous-êtes par votre personnalité mais aussi par tout ce que vous ne dîtes pas. La gestuelle parle pour vous. Vous devez apprendre à connaître votre corps et ses réactions quand vous êtes notamment face à un groupe, pour travailler sur l’ensemble des non-dits. Cela passe notamment par plus de vigueur et de franchise dans les gestes, par une posture droite et un visage tourné vers le haut plutôt que baissé.

5. Théâtraliser sa prise de parole

Parce que vous commencez à monter en puissance et en charisme et à exceller, vos prises de parole vont être détaillées par vos collaborateurs et par ceux qui attendent de savoir si vous êtes l’homme de la situation. Pour leur démontrer que c’est exact, la théâtralisation de votre discours est un pré-requis. Cela n’empêche pas d’être authentique ou spontané. Cependant, parce que vous avez quelque chose à dire, vous devez bien l’énoncer. Avec précision, clarté mais aussi originalité, dramatisation et storytelling. 

Vous devez vous surpasser, transcender votre propre discours pour capter votre auditoire. L’une des astuces est de couper votre temps de parole avec des pauses. Ne lisez pas non plus le texte qui est devant vous mais préparez-vous à regarder les personnes qui vous font face. Et surtout bannissez les banalités ! En surprenant votre auditoire, vous réussirez à marquer durablement les esprits et à créer autour de vous et de ceux qui vous écoutent, un peu de magie.

Donnez une note à cet article
d Vidéo
19 novembre 2015 6
À propos de l'auteur
L equipe Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires
0 commentaire

Pas de commentaire encore !

Vous pouvez être le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié