Ces modes de recrutement qui font le buzz

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     28/04/14    
Ces modes de recrutement qui font le buzz

Certains postulants sont prêts à tout pour attirer l’attention et atteindre le job de leur rêve en créant des CV délires. Ils ne sont plus les seuls ! Les recruteurs s’y mettent aussi et misent sur le buzz pour dénicher le talent qu’ils souhaitent intégrer à leur équipe. Ils y gagnent au coup de com’ si le buzz est réussi. Zoom sur cinq recrutements qui ont surfé sur la vague de l’internet. 

Recrutement 2.0. : miser sur la créativité comme Jung Von Matt

C’est le dernier buzz en terme de recrutement. L’agence de publicité allemande Jung Von Matt a trouvé en avril une manière étonnante pour embaucher son nouveau designer : en mettant en ligne, une police d’écriture nommée « Trojan Font ». Sur les 14 000 personnes qui l’ont téléchargées, seules 23 ont découvert qu’elle renfermait en réalité une offre d’emploi : «Jung Von Matt is looking for art directors with passion for typography talent@jvm.de ». Et parmi ces postulants malins, Paul est l’heureux gagnant. Après avoir déposé son CV, il a décroché un job de designer dans l’agence de publicité. Surfant sur le buzz et la communication virale, la même agence s’est illustrée en février dernier avec le clip Supergeil, une vidéo délirante pour le groupe de supermarchés Edeka. 

Un CV qui s’autodétruit en 10 secondes comme l’agence DDB Oslo

Pas de blah blah ! L’agence norvégienne DDB Oslo a choisi en janvier dernier Snapchat comme mode de recrutement pour un poste de stagiaire. Snapchat, c’est cette application mobile de partage de photos et de vidéos dont la particularité est de ne pouvoir être visible par son destinataire que durant une période allant de une à dix secondes. Un processus de recrutement qui mise donc sur la créativité et l’imagination. « The Snapchat Pitch » du candidat doit être original au possible pour marquer les mémoires des recruteurs. « Les meilleurs concepts sont souvent les plus simples et peuvent être énoncées en moins de dix secondes » explique Finn Knudsen, le directeur de la création chez DDB Oslo. Les résultats des candidatures (clôturées en avril) doivent être donnés incessamment sous peu ! 

Un entretien d’embauche en 140 secondes comme chez Pizza Hut

A l’occasion du festival culturel South by Southwest aux Etats-Unis, en mars 2013, la chaîne Pizza Hut se lance dans un recrutement un peu spécial. Un entretien d’embauche en 140 secondes chrono. A cette occasion, les candidats ne doivent pas se munir de CV avec eux ni porter une tenue de rigueur. Par contre, leur profil LinkedIn est examiné via le téléphone portable du postulant. A la clé, pas n’importe quel job. Celui de manager des réseaux sociaux. La réduction du temps de chaque entretien d’embauche n’est donc pas le seul point positif ! En se vendant en deux minutes devant des recruteurs, le candidat parfait révèle ses talents à condenser l'essentiel en peu de mots. Et justement ! 140 n'est pas un chiffre anodin pour les utilisateurs de twitter notamment. 

Amener son candidat finaliste au Juventus stadium comme Heineken

Sortir des entretiens standards. Telle est la mission de la marque de bière Heineken qui en 2013 crée le buzz avec sa vidéo de recrutement « The candidate ». L’entretien d’embauche sort des sentiers battus. Les postulants se retrouvent dans des entrevues très peu conventionnelles : tenus par la main par la secrétaire, soumis au malaise du recruteur… Les trois candidatures retenues par la marque ont été postées sur internet, soumises au vote des internautes. C’est sur un écran géant lors d’un match au Juventus stadium que le gagnant a appris qu’il décrochait le poste. La vidéo a fait le buzz sur les réseaux sociaux avec plus de 5 millions de vues sur Youtube.

Lancer une campagne de recrutement absurde comme l’armée suédoise

Les Försvarsmakten ou Forces armées suédoises se sont associées à leur agence de communication DDB Stockholm pour une campagne de recrutement pour le moins…. burlesque ! La campagne qui date de janvier 2013 s’appelle « Vad håller du på med ? » que l’on pourrait traduire littéralement par « Que faites-vous ? » ou par « Vous vous ennuyez ?». On y voit des situations surréalistes où de potentiels candidats à l’armée sont en train de se livrer à des divertissements peu communs. Une communication qui détonne puisqu’elle lie l’absurde à une institution beaucoup plus... sérieuse !