1,6 million d’euros pour la première levée de fonds de Sensorwake

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    12/05/17    0
millions euros premiere levee fonds sensorwake

La start-up nantaise a annoncé le 11 mai dernier la fin de son premier tour de table d’un total de 1,6 million d’euros. Remarquée par Google il y a deux ans, la jeune pousse vient de lever ces fonds auprès de BNP Paribas Développement, Fa Dièse, Pays de la Loire Participations et du groupe Givaudan. Cette somme devrait lui permettre de consolider encore sa technologie et d’exporter son réveil olfactif à l’international.

Sensorwake : pour un réveil olfactif

Fondée en 2015 par Guillaume Rolland, alors inventeur de 17 ans repéré au cours de la Google Science Fair, cette jeune pousse a mis au point un réveil particulier. Cet objet connecté vous sort des bras de Morphée en diffusant une odeur de votre choix : café, croissant, menthe, bord de mer ou encore herbe coupée, accompagnée d’une douce mélodie. Le fondateur de cette start-up bricolait tranquillement dans le garage de ses parents quand Google l’a repéré. L’envie de créer lui-même son entreprise le saisit alors et Guillaume Rolland devient entrepreneur. Il commente cette étape : « Il y a un gros fossé entre maker et chef d'entreprise. Mais j'ai trouvé un associé au profil complémentaire au mien et on a reçu énormément de soutien de BNP, de Givaudan et de Google, qui nous a intégrés dans son programme "Moteurs de réussite". On a vu aussi l'écosystème gagner en maturité et nous avons grandi avec lui ! Mais avant cette levée de fonds, nous avons prouvé que nous pouvions faire beaucoup avec peu et nous voulons garder cette agilité, cette flexibilité. » Sensorwake vient de boucler son premier tour de table auprès de quatre investisseurs, ce qui lui ouvre plusieurs horizons.

1,6 million d’euros dès le premier tour !

Depuis son association avec Ivan Skybyk, Guillaume Rolland a reçu de nombreux prix pour les produits Sensorwake, ce qui n’a pas échappé à certains. La banque BNP Paribas les suit depuis le début, tout comme le géant de la parfumerie Givaudan dont le Directeur général, Gilles Andier, déclare : « Nous sommes fiers d’investir dans Sensorwake et de renforcer ainsi notre partenariat. Il n’y a rien de plus formidable que de soutenir de jeunes talents et de s’associer à des start-up qui partagent les mêmes engagements et la même vision que nous en matière d’innovation dans l’industrie des parfums. Nous nous réjouissons de renforcer cette collaboration et de travailler main dans la main sur de nouveaux projets numériques en vue d’améliorer la vie quotidienne des consommateurs dans le monde entier. » Les fonds d’investissements Pays de la Loire Participations et Fa Dièse ont également contribué à ce tour de table. L’entreprise va donc pouvoir se renforcer et s’exporter comme prévu !

Recrutement, développement et international au programme

La jeune pousse va utiliser une partie de la somme levée pour renforcer son équipe, qui compte déjà treize salariés. Une autre se destine à Oria, le nouveau produit mis au point par la firme. Cette technologie connectée pour le sommeil a été présentée par l’équipe au CES 2017 de Las Vegas et devrait être commercialisée d’ici la fin de l’année. Une expansion à l’international figure aussi au programme : les produits Sensorwake sont déjà implantées en Angleterre et en Allemagne et devraient conquérir le Japon et la Corée du Sud dans les prochaines semaines.

Donnez une note à cet article
d Vidéo
20 juillet 2017 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires