Mettre en place une campagne de crowdfunding attractive

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     14/08/16    
mettre place campagne crowdfunding attractive

Le crowdfunding est une campagne de communication au financement participatif très en vogue, qui selon la Banque mondiale atteindra 90 milliards de dollars en 2025. On ne compte pas moins d’un million de Français ayant déjà participé à une campagne de crowdfunding. Cette méthode de financement a déjà permis à des milliers de projets d’éclore. Voici quelques conseils pour rendre votre projet le plus attractif possible et le faire sortir du lot.

Convaincre vos futurs donateurs. 

La présentation du projet doit être racontée sous forme d’histoire. Préférez des phrases courtes, cherchez des formulations percutantes. Et puis pourquoi pas, une fois le style de votre présentation trouvé, tentez de faire rire vos lecteurs. Un lecteur qui rit est un lecteur conquis. N’hésitez pas à être créatif, inventif, original et singulier non seulement dans la présentation, mais aussi dans les récompenses que vous proposez aux donateurs. Offrez-leur des cadeaux inédits pour les remercier  (sans vous ruiner) ! Goodies, gadgets, rencontres, dédicaces, livres, participation plus active au projet. Plus vous donnez plus vous recevez, soyez généreux et peut-être que cela les incitera à donner davantage ou à parler de vous dans leur entourage ! Répondez aux questions des donateurs ou futurs donateurs. Prenez en compte leurs avis et montrez au fur et à mesure ce que leur remarque a permis d’apporter à votre création. 

Veillez à être attentif à certains détails essentiels au départ. 

Pour être le plus attractif possible, il convient d’être vigilant à certains détails dès le début surtout quand cela concerne les donateurs. Il ne faut pas être trop gourmand quant à la somme demandée, cela pourrait faire fuir vos futurs investisseurs, les projets qui suscitent le plus de donations n’excèdent pas les 10 000 dollars. De même, certains secteurs séduisent plus que d’autres les internautes.

Intégrer des supports visuels. 

Pour éviter que l’internaute ne s’ennuie visuellement, multipliez les supports. Intégrez aussi bien des infographies, illustrations, graphiques, vidéos, photos. Celui qui aura l’impact le plus viral reste le contenu vidéo dont le format ne doit pas dépasser 2 minutes 30. Variez les lieux, tout en ayant du sens avec votre projet, utilisez des polices originales qui apportent un petit plus à vos bandeaux informatifs, ajoutez des effets de style pour dynamiser votre vidéo. Ce support est sans doute celui qui vous demandera le plus gros travail, ne négligez pas le matériel utilisé au départ cela vous évitera des heures de montage en plus et vous garantira une image et un son de meilleure qualité. Intégrez à votre vidéo des interactions, sous-titres, musiques : audiojungle.net. Pour le montage, faites des sessions courtes, sans interviews sèches qui deviennent vite ennuyeuses. Choisissez des supports comme Viméo ou Youtube, pour lesquels vous obtiendrez un meilleur résultat. Puis intégrez votre vidéo à la plateforme de crowdfunding. Au même titre que pour la vidéo, vous devez soigner tous les supports visuels que vous ajoutez. Soyez attentif à leur pertinence, s’il s’agit de photos, veillez à ce qu’elles ne soient pas pixellisées, qu’elles respectent les formats demandés, qu’elles soient bien cadrées et en haute définition. Pensez que la première photo que vous mettrez correspondra à votre avatar sur les réseaux sociaux, on doit reconnaître votre projet au premier coup d’œil.

Communiquez un maximum sur votre projet. 

Informez les internautes sur l’avancée du contenu et sur d’éventuels changements, donnez de nouvelles informations croustillantes comme les prochaines innovations à venir. Cela permet à la fois d’attiser la curiosité de nouveaux contributeurs, mais aussi de tenir en haleine ceux qui ont participé au projet, tout au long de la campagne. Ce point est capital : il peut arriver que la somme versée décolle très vite et stagne pendant un long moment, il faut tout faire pour booster continuellement l’intérêt des internautes, qui ne l’oublions pas, ont sous les yeux des milliers de projets différents et innovants. Un manque d’attention de votre part et tout votre projet peut tomber à l’eau en quelques secondes.

Attirez l’attention sur votre projet. 

Faites de la publicité dans les médias et tentez de toucher les blogueurs influents qui relayeront votre réalisation. Autre possibilité : organisez des mini événements autour de votre projet sans que cela ne soit ruineux ou profitez des soirées auxquelles vous participez pour promouvoir et séduire le plus de donateurs possible. Vous pouvez profiter de ces occasions pour distribuer quelques prospectus qui résument votre concept et préciser le lien de la plateforme de financement participatif à laquelle vous appartenez. Proposer des prototypes en version limitée, vous distribuerez lors de ces soirées, peut être attractif et vous aider à faire le buzz.

Les réseaux sociaux comme relais d’information de votre projet. 

Pour gagner en audience, montrez-vous là où se trouvent le plus de donateurs potentiels. Twitter et Facebook représentent les deux réseaux les plus fréquentés sur lesquels il est important de miser pour relayer votre projet et séduire le plus de futurs donateurs possible. Surtout quand on sait que 50 % de l’accès sur Ulule se fait par Facebook. La vidéo de présentation de votre produit peut être relayée sur Youtube, vous jaugerez ainsi assez rapidement le succès ou non de votre projet. Google+, lui détient un autre avantage : référencer les actualités concernant votre projet dans son moteur de recherche, vous bénéficierez ainsi d’une meilleure audience concernant votre campagne. N’hésitez pas à user des autres réseaux comme Instagram, Tumblr…

Donnez une note à cet article