3 mesures simples pour faire des économies

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     10/08/17    
trois mesures simples faire economies

La gestion d’une entreprise requiert de nombreuses compétences et des coûts souvent prohibitifs sont à prévoir. Seulement de simples mesures qui ne demandent pas un investissement financier considérable restent possibles, ce qui est particulièrement attrayant surtout en période de crise. Quelles sont alors ces mesures qui permettent d’économiser jusqu’à 30% sur chaque poste et qui ne nécessitent qu’un investissement minime ?

Repenser ses frais généraux

Identifier les dépenses disproportionnées et les postes qui pourraient faire l’objet de plus d’économies restent souvent plus faciles que l’on ne croit. Sans avoir nécessairement à tailler dans tous les budgets, des économies restent possibles en cernant bien le problème. Ainsi les frais généraux constituent le premier poste de dépense des entreprises et représentent près du quart du chiffre d’affaires et jusqu’à 40% des achats. La téléphonie, le leasing, le transport, les frais juridiques et d’assurance, et bien d’autres frais pourraient être réduits avec de la méthode et du discernement. La réduction des charges permet en effet d’économiser sur ces frais généraux en identifiant avec précision les coûts. Une expertise et un contrôle rigoureux sont alors à envisager afin d’analyser si les dépenses et achats sont justifiés, et pourquoi pas renégocier à la baisse les tarifs des fournisseurs voire leur nombre. De nombreux postes sont à optimiser et les PME devraient plus souvent faire appel à des prestataires externes, plus réactifs et efficaces. Une centrale d’achat ou le regroupement de plusieurs entreprises de taille similaire permet de considérablement baisser le coût des achats, et même de développer sa compétitivité avec au final de meilleurs coûts de revient.

Économiser sur les coûts de fonctionnement

Avec jusqu’à 35% d’économies, une analyse de fonctionnement pertinente est une solution non négligeable à sérieusement envisager. Les coûts sociaux, fiscaux et autres frais de fonctionnement représentent en effet un poste de dépense important. Une optimisation fiscale permet ainsi d’économiser à moindres frais sur les taxes foncières et autres impositions obligatoires. Un audit fiscal constitue un choix de raison car il est possible d’économiser des sommes importantes. Une simple contestation auprès des services fiscaux permet ainsi d’économiser jusqu’à 25% sur l’imposition pour une déclaration contestée sur trois. Un expert en optimisation fiscale constitue alors une solution économique pour tailler dans ce poste fiscal. De même, les charges sociales peuvent être réduites en contrôlant rigoureusement l’assiette qui sert de base au calcul de ses charges. Une révision des conditions du budget automobile peut également servir à économiser des sommes substantielles, notamment en contrôlant au mieux les prestations fournies par les sociétés de location de véhicule.

L’attrait des économies d’énergie

Particulièrement d’actualité, les économies d’énergie sont aussi sujettes à bien des avantages. Poste de dépense important qui ne doit pas être négligé, le simple achat d’ampoules basse consommation permet d’économiser des sommes massives à l’année. Il est alors plus qu’intéressant de s’intéresser davantage à sa consommation électrique et de remédier rapidement à la surconsommation énergétique de l’entreprise. L’installation de panneaux photovoltaïques, la location de véhicules électriques ou hybrides, la mise en concurrence des prestataires et fournisseurs d’énergie et bien d’autres mesures restent possibles pour des économies drastiques. Identifier sa source de consommation et un diagnostic énergétique sont les mesures à privilégier afin de tailler dans les dépenses. Les entreprises les moins polluantes bénéficient même d’avantages fiscaux, avec notamment l’octroi de nombreuses aides financières.

Donnez une note à cet article