Me former ? Oui mais sur quoi ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     05/09/11    
Les dirigeants possèdent dans l'opinion publique une certaine image « héroïque », fondée sur des descriptions du preneur de risque, indépendant et innovateur. Mais tout dirigeant que nous puissions être, nous ne savons souvent pas par où commencer pour nous former.

Le chef d’entreprise : visionnaire et concepteur de mode de gestion

Le chef d’entreprise est d’abord l'homme d’une vision. Il projette sa personnalité sur son entreprise, qu’il est parfois obligé d'ajuster, lors de l'intervention d’un consultant dans la société par exemple.

Le métier de base ? Plusieurs métiers !

Le ROME (répertoire opérationnel des métiers et des emplois) de Pôle Emploi donne une définition des fonctions du dirigeant de PME. Celui-ci « détermine la stratégie de l’entreprise et dirige sa mise en œuvre, choisit les produits fabriqués ou les services fournis par l'entreprise, et définit les marchés sur lesquels elle exerce son activité. Il rassemble et gère les moyens de l’entreprise (humains, financiers, techniques), dirige et anime les hommes pour atteindre les objectifs fixés, veille au développement de l’image de l’entreprise. ». On le voit bien : il s'agit non pas d’un métier mais de plusieurs.

Les fonctions du dirigeant de PME

Le dirigeant de la PME doit disposer de certains traits de caractères et compétences indispensables au fonctionnement de son entreprise.
Les aptitudes : animateur, capable de décider, visionnaire, a le goût du risque, organisateur, a une capacité de remise en cause, capable de s’auto-former….
Les fonctions : prévision/planification, manœuvres stratégiques, organisation (structuration, délégation), conduite et motivation des hommes (recrutement, motivations, résolution des conflits), contrôles (budgets, tableaux de bord, évaluations).

Un métier qui évolue

Les connaissances, pratiques et attitudes nécessaires au chef d’entreprise varient et sont différemment sollicitées en fonction des stades de développement de la société, relativement au comportement de délégation, au temps consacré aux activités et aux contacts externes.

Typologie des compétences que doit posséder le dirigeant de PME 

Certains penseurs ont théorisé les fonctions et capacités classiques des entrepreneurs.

Chandler et Jansen (1992) : « identifier et prendre avantage d'opportunités, travailler intensément, coordonner les intérêts et les activités de l'entreprise, diriger des individus et affirmer sa position dans un réseau d'affaires ».

Herron (1990) : « concevoir des produits-services, évaluer les diverses fonctions de l'entreprise, comprendre son secteur d'activité et ses tendances, motiver le personnel, créer des relations d'influence dans son réseau d'affaires, planifier et administrer les activités de l’entreprise, identifier des opportunités ».

Baum (1995) « capacité cognitive, organisationnelle, décisionnelle et technique, capacité à identifier et à implanter des opportunités ».

Lorrain : « avoir une vision stratégique, gérer le réseau d’affaires, son temps, son travail, les finances d’une entreprise, son marketing, les opérations et le personnel, maîtrise des lois et des règlements, capacité à mener des négociations d’affaires et à prendre des décisions ».