Ces mauvaises habitudes qui tuent votre business... pendant la gestion de votre boîte !

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     24/06/19    
mauvaises habitudes tuent business pendant gestion boite

Certaines mauvaises habitudes freinent souvent l’entrepreneur. Être performant signifie se débarrasser des mauvais plis pour subtilement les remplacer par un comportement porteur de bénéfices tant sur le plan financier que moral. Zoom sur les mauvaises habitudes qui vont disparaître de la gestion de votre boîte.

LAISSER LES ÉCHECS ÊTRE MAÎTRE DE VOTRE ESPRIT

Sur le chemin qui mène à la réussite, vous subirez forcément des échecs et ferez de multiples erreurs. La vie de l’entrepreneur est par essence même loin d’être un long fleuve tranquille. Cela ne doit pas vous faire peur et vous lamentez ne servira à rien, alors apprenez plutôt à en tirer profit. Revenez sur votre échec, analysez-le et visualiser en les causes et les conséquences. On appréhende mieux le passé et les conséquences avec du recul. Mieux que cela : on réalise que l’échec n’est qu’une option parmi tant d’autres et que ce n’est pas si dramatique que l’on croit. En lui accordant l’importance qu’il mérite, vous allez certes affronter les situations difficiles mais vous ne considérez plus celui-ci comme une catastrophe, mais plutôt comme une étape formatrice. Remplacez votre peur par la curiosité de découvrir comment vous allez rebondir.

PROCRASTINER

La tentation est forte de remettre au lendemain ce que vous pourriez faire aujourd’hui mais que vous n’avez pas envie d’effectuer. Il faut l’avouer : éditer les factures que vous devez envoyer depuis une semaine ou encore passer un appel dont vous n’avez pas nécessairement besoin n’est pas la raison première pour laquelle vous avez entrepris. À moyen terme, retarder sans cesse peut s’avérer une véritable source de stress car au final, vous accumulez les tâches que vous n’aimez pas réaliser et vous aurez la joie de les voir dans votre « to do list », tous les jours, pendant un long moment ! Prenez votre courage à deux mains en commençant votre journée par les tâches que vous n’avez pas envie d’aborder. Vous verrez qu’une fois que vous aurez terminé, un sentiment de « bien-être et du devoir accompli » vous envahira et que vous pourrez profiter au mieux de votre journée sans y penser sans cesse.

SE TROUVER CONSTAMMENT DES EXCUSES

L’entrepreneur doit être un individu qui possède des convictions. Si vous passez tout votre temps à vous justifier et à expliquer pourquoi vous ne réussissez pas, cela ne vous aidera pas. Vous devez au contraire savoir jusqu’où aller, comment y parvenir et mettre tout ce que vous connaissez en application pour atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés. Rejeter la faute sur les autres et sur les circonstances ne sera qu’une perte de temps qui créera dans votre entreprise une ambiance délétère. Adaptez-vous ! Vous ne soupçonnez pas tous les moyens à votre disposition pour réagir face à une situation difficile et atteindre votre but. Au lieu d’abandonner à chaque complication qui se présente, utilisez votre énergie à réfléchir sur la manière de faire autrement. Vous allez devenir l’acteur principal d’une pièce dont vous avez écrit les péripéties, les rebondissements !

TRAVAILLER TROP OU NE PAS PRÉSERVER SA SANTÉ

À vouloir trop en faire, vous pourriez parvenir à une situation malheureuse qui arrive à une bonne partie des chefs d’entreprise : le fameux « burn out ». Si travailler beaucoup fait partie des obligations des entrepreneurs mais ne vous exténuez pas. La création d’une entreprise ressemble plus à un marathon qu’à un sprint et c’est sur le temps que vous devez tenir la distance. Réservez-vous des moments où vous ne travaillez pas (notamment les week-ends), sauvegardez un peu de vos vacances ou encore accordez-vous quelques pauses. Vous n’en serez que plus productif, créatif et sûrement moins stressé. De la même manière que dans le point précédent, ayez à l’esprit que l’entreprise repose sur vous. À force de tirer trop sur la corde, il se pourrait bien qu’elle rompe. On considère trop souvent la santé comme secondaire alors que dans la réalité, rester en bonne condition physique représente une véritable mission qui incombe au dirigeant. Prenez donc le temps de bien vous restaurer et consacrez du temps au sport. Vous pouvez même considérer ces activités comme du temps de travail.

ENJOLIVER SA BOITE ET SA RÉUSSITE

Une des facilités dans lequel peut facilement tomber le chef d’entreprise consiste à enjoliver un peu trop son activité voire à carrément tomber dans le mensonge. Malheureusement, cette manière de se comporter qui peut porter ses fruits sur le court terme peut se révéler à double tranchant. On le sait, la vérité se révèle toujours et votre crédibilité peut rapidement en prendre un coup. Cas le plus souvent décelé : gonfler le nombre de collaborateurs qui travaillent au sein de votre structure ou le chiffre d’affaires. Alors que certains préféreront vous aider car justement vous demeurez une structure à taille humaine, plus flexible. Soyez franc et assumez votre situation. Toute entreprise qui a réussi est bien passée par votre stade, il n’y a pas de honte.

SE FIXER DES OBJECTIFS IMPOSSIBLES A ATTEINDRE

Souvent, par manque de lucidité, un porteur de projet se fixe des objectifs irréalisables ou complètement surréalistes par rapport à sa capacité réelle de travail ou celle de ses collaborateurs. La réussite consiste à atteindre les objectifs que l’on s’est fixés. Veillez donc à y aller par étapes : faites la distinction entre ce qui relève d’une part d’un objectif raisonnable (recommandé), d’autre part de ce qui semble un but qui vise l’excellence (difficile à atteindre mais plutôt encourageant) et enfin de ce qui relève d’un objectif impossible. Même si votre intention est de réaliser quelque chose d’original, qu’aucun de vos concurrents n’a jamais réussi, posez des jalons qui vous aideront à percevoir votre avancée pas à pas, ce qui vous motiveront !

NE PAS SE FIXER DE PRIORITÉS

Le métier d’entrepreneur reste composé de multiples tâches quotidiennes. Pour réussir à développer votre business, l’organisation demeure primordiale. Établir un planning et une liste de tâches prioritaires apparaît indispensable, vous devez faire le tri et vous fixer des priorités pour ne pas perdre la tête. Il vous faut définir les actions à réaliser afin d’atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés et surtout l’ordre dans lequel vous devez les réaliser. N’essayez surtout pas de tout traiter à la fois et déterminez précisément vos priorités. Pour être vraiment plus efficace, sectorisez, faites le ménage entre le nécessaire et le superflu, l’urgent et ce qui peut attendre, ce qui vous rapporte beaucoup et ce qui n’est pas si profitable. Faire un plan, c’est s’assurer une route claire et précise vers le succès. Soyez néanmoins conscient que vos priorités peuvent changer et que vous devez faire preuve de flexibilité en toutes circonstances.

Donnez une note à cet article