Les marques jugées de plus en plus intrusives dans la vie privée des consommateurs

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     01/08/15    
les marques jugees plus en plus intrusives dans vie privee consommateurs

Actuellement, pour défier la concurrence les marques s'immiscent de plus en plus dans la vie des consommateurs. Cette intrusion dans la vie privée des acheteurs progresse rapidement, mais inefficacement.

De la publicité intrusive

L'ère de la publicité de masse est révolue. Actuellement, pour vendre plus, les entreprises usent de la publicité ciblée sur la personne pour faire la promotion de leurs produits. Pour ce faire, ils personnalisent les publicités et les messages qu'ils vont diffuser à chaque internaute. Cette stratégie sur-mesure est maintenant visible pour toute connexion sur la toile. Vous avez sûrement remarqué que les publicités qui s'affichent sur votre écran sont relatives à vos dernières actions sur internet. 

Par exemple, vous avez visité un site de vente de matériel informatique. Vous verrez aussitôt des publicités de ce type de produit s'afficher sur votre écran. Même chose, si vous avez effectué l'achat de meubles en ligne, vous allez rapidement recevoir des publicités concernant l'ameublement. C'est intéressant pour le consommateur puisqu'il n'aura plus à effectuer de recherches, mais le produit qu'il veut acheter sera directement devant son écran. 

Cependant, c'est une manière trop intrusive dans la vie de chaque personne dans le cas où les moindres mouvements des internautes sont suivis pour effectuer ce ciblage. Une autre stratégie trouvée par les marques pour augmenter leurs chiffres, c'est la gestion d'e-mailing. Des entreprises proposent aujourd'hui ce service très utile pour les enseignes.

 Pour pouvoir envoyer une publicité susceptible d'intéresser la personne qui va la recevoir, les sociétés de gestion d'e-mailing doivent récolter des informations concernant chaque personne cible. Ce sont entre autre les informations personnelles sur l'identité de la personne (son âge, sa localisation, sa situation matrimoniale, la nature de leurs achats, son mode de vie, etc.) 

À partir de ces données et d'un logiciel spécialisé, des e-mails personnalisés sont rapidement envoyés à un groupe cible. Par exemple, une marque veut vendre un parfum destiné aux femmes. Aussitôt, toutes les femmes se trouvant dans une certaine tranche d'âge recevront la promotion du produit. 

L'avis des consommateurs

D'après une étude, le niveau d'intrusion des marques dans la vie privée des consommateurs s'élève à 61.5 % en 2015 contre 41 % en 2010. D'après certains sondages, 78 % des Français ne veulent pas que des données personnelles les concernant soient stockées dans des bases de données. Encore moins, si cela concerne la nature et le montant de leurs finances.

Ce système agace vraiment les consommateurs, même s'il peut s'avérer bénéfique pour eux. En effet, le fait de ne recevoir que des publicités qui sont susceptibles de les intéresser est un gain de temps puisque les entreprises leur présentent directement ce qu'ils veulent voir.

Une stratégie actuellement déployée est le « perfect match ». Au lieu de s'immiscer dans la vie de leurs acheteurs, les marques invitent les personnes à donner leurs avis et leurs besoins sur un produit pour l'améliorer. Respectueuse et efficace, elle est lucrative tant pour le client que l'entreprise.

S'immiscer dans la vie personnelle des consommateurs est peut-être un bon moyen pour les cibler, mais si les moyens utilisés ne sont pas fairplay, cela peut s'avérer contre-productif. Le mieux semble de mettre en place des stratégies bénéfiques et limitées pour les deux parties.

Donnez une note à cet article