Le marché du sport : quand les start-up françaises misent sur ce secteur

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     09/07/18    
marche sport start up francaises misent secteur

Le secteur du sport dans le monde est aujourd'hui dynamique et génère environ 2 % du PIB (produit intérieur brut, ndlr) mondial, soit près de 1 200 milliards de dollars selon une étude réalisée par Statista (site de statistiques, d'études de marché et un portail de business intelligence, ndlr).

Un pourcentage qui le place en deuxième position des domaines économiques les plus florissants, avec la culture qui produit 3 % du PIB mondial et le luxe, 1,6 %. Des start-up françaises se lancent dans ce marché florissant en utilisant l'innovation et les nouvelles technologies, afin de séduire les adeptes de la pratique sportive. Zoom sur certaines d'entre elles.

Le secteur économique du sport en France représente environ 38,1 milliards d'euros en France, soit près de 1,8 % du PIB tricolore en 2017, selon une étude du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Un chiffre qui englobe les dépenses des Français, des entreprises et des administrations publiques. La pratique sportive est particulièrement appréciée dans l'Hexagone. 77% des Français pratiquent une activité physique régulière dont 45 % en pratiquent plus d'une fois par mois, selon une étude réalisée par la Direction générale des entreprises. Pour attirer de plus en plus de consommateurs, les start-up françaises s'attaquent au secteur du sport en exploitant les nouvelles technologies.

Gymlib : le sport à la carte et sans engagement

Fondée en 2013 par Sébastien Bequart et Mohamed Tazi, la start-up Gymlib propose une plateforme et une application spécialisée dans la vente en ligne de pass d’accès dans les clubs de sport, sans engager sur une longue durée. Elle offre un choix de plus de deux cents activités allant du yoga au fitness en passant par le badminton et la zumba, parmi plus de 2 000 salles de sports partenaires. Grâce à un système de géolocalisation, l'utilisateur peut trouver une salle proche de son domicile et de son travail. Il peut alors choisir le type de pass qu’il souhaite, soit une séance, cinq séances ou quatre à cinq mois illimités. Plus besoin de payer des frais d'inscription et un abonnement annuel qui ne sera pas rentabilisé si le consommateur ne va pas souvent à la salle. Les tarifs sont 10 à 50 % moins chers que les prix habituels et la start-up se rémunère via une commission de 20 % à 30 %. Elle propose même un programme pour les entreprises et leurs salariés, le « Corporate Wellness Program », avec un accès illimité aux activités, des services de coaching sport et bien-être ainsi que des événements style team building. L'entreprise a reçu le soutien de la ville de Paris en intégrant fin 2014, la première promotion du Tremplin, l'incubateur dédié à l'innovation sportive, établi au sein du Stade Jean Bouin. Ce programme a permis à la société de se développer et renforcer son réseau. En 2015, la start-up a ainsi réussi à lever un million d'euros puis en 2016, trois millions supplémentaires. En mai dernier, elle a réalisé une troisième levée de fonds de dix millions auprès d'investisseurs comme Alyan Group et Fa Dièse, tout en faisant entrer comme actionnaire, le groupe Sodexo (multinationale française de service, ndlr).

Airfit : des aires de fitness outdoor connectées

Créée en 2014 par Pierre Paquin, quintuple champion de France de ski alpin et Mehdi Ghariani, la start-up Airfit propose des aires de fitness outdoor (de plein air en français, ndlr) connectées à une application de coaching sportif. En développant ce projet, elle souhaite populariser la pratique sportive en accès libre dans des espaces extérieurs. Quatre stations de fitness sont proposées comme la « 3 Faces » qui se place sur des petites espaces et peut être utilisée par quatre à six personnes ainsi que la « 8 Faces » conçue pour les clubs et associations sportives et qui peut contenir dix à douze personnes. Sur ces différentes machines, des bancs abdos, des barres de traction ou des sacs de frappe peuvent y être intégrés. L'utilisateur, en téléchargeant l'application mobile, peut trouver la station la plus proche de son domicile. Il peut ensuite visualiser directement sur son Smartphone, deux cents vidéos 3D d'exercices à réaliser sur l'aire de fitness. Grâce au coaching sportif virtuelle, le sportif visualise ses objectifs et choisit ensuite les parties du corps dont il veut travailler. De nombreuses collectivités, entreprises et écoles ont déjà installé ces dispositifs comme INSEP (Institut national du sport, de l'expertise et de la performance, ndlr), la ville d'Aix-les-Bains et le restaurant Burger King de la commune de La Garde, dans le Var. Comme Gymlib, Airfit  a intégré l'incubateur du sport de la ville parisienne, le Tremplin. La startup a réalisé une première levée de fonds de 570 000 euros en février 2018.

United Heroes : une plateforme sportive pour les entreprises

Fondée en mai 2014 par Boris Pourreau et Jean-Charles Touzalin, la start-up Sport Heroes Group offre United Heroes une plateforme dédiée à la création d’expériences sportives connectées à destination des entreprises et de leurs salariés. Elle propose ainsi aux collaborateurs et managers de choisir une pratique sportive et de se fixer des objectifs communs. Les enjeux sont d'améliorer la vie des employés, de développer une culture d'entreprise positive, de favoriser les potentiels et d'améliorer la performance d'une société. La firme peut alors créer un espace sur la plateforme pour que ses salariés puissent y s'inscrire. Au cours de leur inscription, ils doivent se connecter à United Heroes sur leur application mobile de sport ou sur des objets connectés comme une montre GPS. L'entreprise a alors accès à un espace pour gérer l'animation de leurs collaborateurs en leur proposant des challenges sportifs individuels ou collectifs. Les différents membres d'une société disposent d'un tableau de bord personnel qui leur permet de suivre leurs performances et leurs progrès ainsi que des conseils et des articles pour intégrer la pratique sportive dans leur quotidien. Les salariés les plus méritants pourront alors recevoir des récompenses comme des bons d'achat. La start-up propose d'autres plateformes comme Cycling Heroes consacré aux cyclistes et Skiing Heroes, aux skieurs.

Les start-up tricolores s'installent donc de plus en plus dans ce secteur du sport, par le biais des applications, plateformes et objets connectés. Les Français ont un rapport privilégié avec le sport. Pour eux, il évoque plusieurs univers, dont celui de la santé lié à la forme, celui de la compétition et de l'argent, mais aussi celui des valeurs qu'il transmet comme l'effort, la détermination et le dépassement de soi, selon une étude de L’Observatoire Cetelem, réalisé par Harris Interactive en 2017.

Donnez une note à cet article