Comment manager une entreprise familiale ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     04/04/18    
manager entreprise familiale

Le management est au cœur des préoccupations pour la plupart des entreprises. Lorsqu’il s’agit du management de l’entreprise familiale, le défi est de taille. Partagé entre relations personnelles et professionnelles, les managers se doivent de trouver un équilibre qu’il est parfois difficile de maîtriser. 

Selon Miruna Radu Lefebvre, professeur en entrepreneuriat, Titulaire de la Chaire Entrepreneuriat Familial et Société Audencia Nantes « Ces entreprises familiales sont par ailleurs caractérisées par le fait de penser sur le long terme et par des valeurs fortes, détaille. Une entreprise familiale se veut comme un modèle vis-à-vis de ses clients, de ses partenaires tout autant que face aux autres membres de la famille. De même, on note un fort ancrage territorial, une notion de responsabilité, et une proximité du dirigeant dans les activités de l’entreprise. »

Le management en famille

Dans une entreprise familiale, se croisent souvent deux types de managers : le manager issu du cocon familial et le manager externe. Les deux peuvent alors rencontrer des difficultés à s’harmoniser. Le manager « familial » doit affronter sa famille tout en essayant de mener à bien l’activité de l’entreprise et ne possède parfois aucune formation pour le poste de manager qui le conduit à établir des relations conviviales avec le personnel qui ne fait pas partie de sa famille. Intégrés dès leur plus jeune âge dans l’entreprise certains salariés considèrent celle-ci comme une deuxième maison et confortent ainsi l’aspect familial de l’entreprise. Si pendant plusieurs années l’entreprise a eu seulement des personnes provenant de la famille se confronter à des managers ou des salariés de provenance externe se révèle souvent déroutant et demande une réelle adaptation.

Alors comment faire ?

Dans le cadre de la famille, les remarques et les encouragements sont souvent du domaine émotionnel et peuvent parfois dépasser le fil rouge. On évitera les traditionnels : « maman », « papa » devant les employés, il s’agit de ne pas montrer de différences et de préférences auprès des salariés. Les affaires et l’activité de l’entreprise sont le centre des préoccupations et non les affaires familiales. Et dans le cas où les salariés font tous partie intégrante de la famille, des règles strictes et claires doivent être instaurées. Les problèmes de famille restent sur le pas de la porte et ne doivent en aucun cas impacter le business. Se focaliser sur les missions et les objectifs et surtout les innovations permettront de ne pas s’emmêler les pinceaux. Ce type de comportement est essentiel au quotidien avec des collaborateurs externes au cercle familial, la maîtrise des émotions et des paroles s’impose comme une règle de base. 

Profiter d’être une entreprise familiale

Les organisations familiales sont le plus souvent pérennes et se transmettent de génération en génération, tous les sondages l’attestent. Le management d’excellence au sein d’une entreprise constitue un levier fort pour la motivation, la productivité et l’activité de l’entreprise. Il s’agit de construire un management sans passe-droit pour que la famille n’empiète pas sur les affaires. Ainsi, chaque employé nécessite d’être considéré sans discrimination. Des collaborateurs externes à la famille pourront se plaindre des privilèges accordés et de la relation entre les acteurs. Le manager intervient pour lever le voile et en parler lors de réunions si nécessaire. Si les salariés connaissent pertinemment les liens qui lient plusieurs acteurs de l’entreprise, ils évitent de l’évoquer afin de ne pas attirer sur lui l’opprobre du clan familial. Il faut donc prendre en compte ce critère et libérer la parole des salariés pour que l’ambiance ne devienne délétère et un manager externe dénoue ce genre de situations sources de conflit.

Quel avantage à être une entreprise familiale ?

Dans le cadre du business, les entreprises familiales de par leur histoire et leur composition séduisent les consommateurs et les investisseurs. Cet argument s’avère être un critère dans les affaires. Le côté familial donne une image empathique avec une volonté de bien faire les choses, ce qui a parfois plus de valeurs auprès des consommateurs que les autres entreprises. 

Un nouveau collaborateur dans la famille

Dans le cas d’un manager externe à la famille, le management restera plus clair et simple pour toutes les parties. S’il est issu d’une formation compétente, le manager pourra innover et développer l’entreprise et éviter les possibles problèmes familiaux. Engager quelqu’un d’externe à ce poste engendrera une réserve de la part des membres de la famille qui modifieront leur attitude et régleront leurs problèmes en amont dans le cadre privé.

Penser à une personne extérieure pour la gestion des salariés s’avère une excellente équation. Au premier abord, pour le dirigeant impliquer quelqu’un d’extérieur peut être compliqué. La personne doit être correctement choisie et préparée à la situation. Grâce à cela, elle saura comment aborder celle-ci et les pratiques à mettre en place. L’avantage d’un tel choix est la neutralité du nouvel acteur de l’entreprise. Sans prendre parti, il donnera son avis et ses exigences aux salariés.

Au sein même de la famille, il faut aussi gérer l’entreprise, des éléments peuvent être mis en place si nécessaire. Un conseil de famille aidera à comprendre les enjeux ensemble pour éviter toute incompréhension et dérive. Il peut servir aussi à traiter les problèmes familiaux pour ne pas impacter le quotidien de l’entreprise. À la suite de ce conseil, une charte avec des valeurs et des objectifs à respecter permettra d’encadrer les membres de la famille dans le cadre du travail.

Le choix de créer une entreprise familiale reste relativement délicat, il faut pouvoir persévérer sur le long terme. Pour le bon fonctionnement de celle-ci, un management d’excellence est un enjeu majeur qu’il soit externe ou interne à la famille afin d’établir des règles strictes pour l’harmonie de toutes les générations confondues qui travaillent souvent dans l’entreprise familiale. Il ne saurait pas inutile de rappeler que les formations au management se révèlent indispensables pour la pérennité de l’entreprise.

Donnez une note à cet article