Maîtrisez votre Marque Employeur !

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     02/02/15    
maitrisez marque employeur

Devenue incontournable, la marque employeur fait clairement partie aujourd’hui d’une stratégie RH et d’une communication interne et externe qui vous permettra de recruter de nouveaux talents mais également de fidéliser vos salariés, devenus pour certains (développeurs, experts Big Data…) de vrais « cibles ».

Toutefois, on n’improvise pas sur ce thème. Nous parlons clairement de « Professionnal Branding », ou comment travailler son image professionnelle quand on représente une entreprise qui recrute. 

De nos jours, un simple « on recrute » ou « équipe jeune et dynamique » ne suffit plus ! L’utilisation de codes et de métaphores font leur apparition et évoluent constamment. Une vraie surenchère s’opère à l’heure actuelle pour apparaître comme l’entreprise la plus « tendance » du moment.

Google est l’exemple parfait de l’entreprise qui travaille au quotidien sa Marque Employeur pour séduire de nouvelles recrues. Elle a sans doute d’ailleurs été l’une des premières à communiquer à ce point sur la qualité de vie en interne et sur son image de recruteur.

Ainsi, les locaux, les évènements internes et externes, l’ambiance, les clients, les avantages, tout sera prétexte à diffusion sur les réseaux sociaux pour que le monde entier puisse prendre connaissance de ce qu’il peut trouver chez vous en vous rejoignant.

Ne croyez pas que seul le recruteur (DRH/RRH, CEO, Opérationnel) passe par les moteurs de recherche pour savoir qui est la personne qu’il a en face de lui lors d’un entretien. Rare sont les profils qui ne sont pas allés prendre connaissance de ce que vous représentez en dehors de l’argumentaire commercial qui figure sur votre site web.

Vos salariés sont sondés, votre image relayée, votre réseau épié, vos clients analysés. Tout va agiter la curiosité de l’autre dans votre démarche RH. A partir du moment où vous recrutez, un Google Map sera lancé pour visualiser les locaux de l’extérieur, de l’emplacement du métro aux restaurants à proximité.

Les commentaires de vos salariés sur le net feront également l’objet d’un vif intérêt, leur compte Facebook, les forums de discussions auxquels ils participent afin de trouver la moindre information concernant l’entreprise, aux photos des salons où ils sont là pour vous représenter. Tout y passe !

C’est aussi la raison qui pousse aujourd’hui les entreprises à travailler sur une Marque Employeur maîtrisée, afin de satisfaire la soif d’informations recherchées par les candidats potentiels, tout en contrôlant l’image qu’ils vont pouvoir en retenir.

ATTENTION TOUTEFOIS À LA DÉRIVE… 

De la stratégie oui, de l’agilité oui, mais de la complexité ou de la vulgarité, non !

Les codes et références sont essentiels dans les RH. S’adapter au marché est sans aucun doute la clé de la réussite, mais attention aux extrêmes ! Sachez préserver les valeurs qui vous ressemblent afin de ne pas « travestir » l’image de l’entreprise d’une part, mais surtout afin que votre message soit compréhensible par tous ! 

Quand on recherche un as du référencement et que l’on utilise la métaphore « Dark Vador » pour remplacer l’expertise cela se comprend, idem quand on utilise le terme « Ninja » du code pour évoquer l’agilité d’un candidat dans son domaine d’expertise et sa capacité à s’adapter.

En revanche, si vous utilisez une annonce comme celle citée ci-dessous émanant d’une entreprise faisant partie d’un grand groupe publicitaire :

« Suffisamment ouvert pour survivre aux 84.7 % des blagues non drôles qui vous attendent et au comique de répétition passablement déplorable de certaines expressions qui sévissent dans l’équipe : « mais respecte toi », « qu’est-il arrivé à ton visage », « yummy », « où sont mes solaires », etc… »

ou encore cette offre de poste dans un tout autre domaine d’une société plus jeune et habituée à une communication décalée indiquant :

« Si tu considères qu’un debrief à 19h30 pour un rendu le lendemain à 8h c’est un challenge et non une catastrophe, si l’idée de bosser 24h/24 t’excite » ou encore « que WIP n’est pas la nouvelle console Nintendo, que PPM n’est pas un parti politique ou encore que backuper n’a rien à voir avec une position sexuelle … »

Alors, dans ces deux cas, je vous dirai que vous faites totalement fausse route et qu’il faut revoir votre communication car elle n’est pas adaptée. Trop d’excentricité tue votre message initial et donne de mauvais indicateurs.

Le message n’est absolument pas clair. Vous risquez de vous retrouver avec des profils qui ne correspondent pas du tout au niveau du savoir-être à ceux que vous cherchez à recruter. De plus, il y a très peu de chance pour que des candidats soient tentés par l’expérience…

Le message est brouillé, il perd tout son intérêt et de surcroît il demeure extrêmement négatif ! La Marque Employeur est un outil merveilleux, mais uniquement quand il est bien utilisé et qu'il vous permet de vous différencier.

Toutefois, n’oubliez pas qu’être « sexy » en RH ne veut pas dire que l’on peut tout dire. Essayez de garder en tête que l’ « on a jamais deux fois l’occasion de faire une première impression », même quand on est recruteur ! 

Donnez une note à cet article