Levées de fonds : comment s’y préparer ?

Claudine DUPONT     10/07/13    
levee de fonds

La levée de fonds est une opération complexe et souvent décisive pour la survie des entreprises. Elle ne s’improvise pas, beaucoup trop d’entrepreneurs veulent se lancer dans une demande de levée de fonds sans connaître les tenants et les aboutissants d’une telle démarche. Voici quelques éléments pour bien vous préparer et optimiser vos chances de réussite.

Un manque de préparation notable

Je rencontre souvent des chefs d’entreprises, souhaitant s’engager dans une demande de levée de fonds ayant pour genèse deux motivations :
- Répondre à un projet de développement
- Répondre à une problématique de trésorerie.

En général, je commence toujours par poser quatre questions : 

  • Quel est votre Projet ?
  • Vous souhaitez financer quoi ?
  • Pour quel montant ?
  • Quel est votre part d’investissement dans ce projet ?

Généralement, je rencontre des gens sûr d’eux ou de leur projet, mais avec des réponses confuses.

Les clés d’une bonne préparation

Il me semble donc utile de poser le sujet aujourd’hui et donner un éclairage sur les prérequis indispensables à la mise en œuvre d’une démarche de levée de fonds.

Pour être efficace, il faut être efficient, c’est donc la capacité du dirigeant à faire le bon investissement en amont du projet, pour faire réaliser un diagnostic préalable et donner toutes les chances au programme de levée de fonds.

  • Il doit être effectué avant toutes demandes d’aides, de subventions, de concours ou d’entrée au capital.
  • Il permet de mettre en lumière l’activité, son organisation, ses modes de fonctionnement, les besoins nécessaires et les ressources à trouver.
  • Il garantit les bailleurs de fonds sollicités, sur la capacité économique et la bonne gestion de l’entreprise.

Ce travail doit être confié à un expert en optimisation financière, qui vous garantira toute l’objectivité de son analyse.

Il pourra être force de propositions, pour vous donner le chemin de résolution en cas de points à améliorer. Il saura vous accompagner et trouver les aides adaptées à votre projet.

Sur quoi s’effectue ce diagnostic appelé « Due Diligence »

Activité actuelle
- Budget prévisionnel de l’exercice au regard des engagements réalisés
- Rentabilité de l’activité au regard du prix de revient, des postes de dépenses,…
- Visibilité de trésorerie au regard des procédés internes
- Visibilité de gestion au regard des outils de reporting utilisés

Projet de développement
- Stratégie de développement et planning envisagé pour sa réalisation
- Pertinence du business Model sur le couple Produit/Marché et sa valorisation
- Budget prévisionnel et ressources nécessaires
- Business Plan et perspectives de rentabilité attendue

Vous comprendrez l’enjeu d’investir sur un partenaire efficient, qui donnera les clés de réussite à votre projet.

Quelques chiffres :

  • 11 300 C’est la moyenne mensuelle d’entreprises défaillantes en Ile de France (1ere zone économique)
  • 10% C’est la réduction possible des dépenses dans le cadre d’une analyse fine.
  • 5 000 Ce sont les aides recensées, difficile dans ce cadre de trouver celle qui nous correspond.
  • 2% C’est la moyenne de dossiers financés par les Business Angels au regard des dossiers reçus