Levée de fonds : à qui s'adresser et quand ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     01/10/09    
Les organismes de financements susceptibles de vous soutenir aux différentes étapes du développement de votre entreprise.

Qu'il s'agisse de développer une idée, produire un concept, envisager une croissance externe, transmettre sa société ou encore se développer à l'international, les entreprises ont besoin de recourir, faute de capacité d'autofinancement, à une levée de fonds. Le principal enjeu qui se pose à elles est de composer entre l'identification rapide des acteurs du capital investissement pouvant répondre à leurs problématiques et la taille de leur société. Entre 2005 et 2008, les fonds investis dans les entreprises par le capital investissement français ont doublé passant de 6 milliards à presque 13 milliards d'euros pour un nombre de cibles en légère augmentation (1400 à 1 600 sociétés). Que les dirigeants de PME/PMI françaises se rassurent, 80 % des entreprises accompagnées par le capital investissement sont des PME/PMI.

• Les start-up devront privilégier un critère de proximité qu'il soit géographique, relationnel ou professionnel. La love money (famille, amis) est généralement le premier apport en capital pour les sociétés naissantes. Les FIP régionaux (Fonds d'Investissement de Proximité) ou les réseaux de Business Angels (voir notamment France Angels) peuvent également constituer un apport significatif dans la levée de fonds d'une start-up à condition d'optimiser le couple rentabilité/temps passé pour la levée. Les fonds d'amorçage et les associations structurées accordant des prêts d'honneur (voir notamment les réseaux « Initiatives », les réseaux « Entreprendre »,...) pourront répondre à vos premiers enjeux.

Les sociétés ayant déjà une réussite liée à une innovation pourront se tourner vers les fonds de capital investissement. N'oubliez jamais que les opérations de capital investissement s'analysent du point de vue de l'investisseur comme une opération de placement financier. Ce faisant le chargé d'affaires qui analysera votre projet de développement va faire le lien entre les probabilités de revenus , les plus-values futures et les risques encourus. Les sociétés de capital investissement sont regroupées auprès de l'Association Française des Investisseurs en Capital (AFIC).

Les sociétés déjà développées se tourneront vers le capital développement (13 % des investissements réalisés en 2008) et les marchés boursiers. Attention toutefois à la liquidité du marché sur lequel vous vous placez car nombre de sociétés se retirent de la cotation faute de réelle valeur ajoutée !

Les exigences des investisseurs, quelles qu'elles soient, tourneront autour de reportings mensuels rapides, de bonne qualité, d'un business plan respecté et d'une transparence dans les choix stratégiques effectués. Pour les fonds d'investissements l'impératif de rentabilité est fondamental, de même que la durée de l'investissement généralement entre 3 et 5 ans. Les solutions de sortie sont variables et seront envisagées rapidement lors de l'entrée au capital.

Afin d'optimiser le couple temps/rentabilité, n'hésitez pas à vous faire accompagner par des professionnels de la levée de fonds.