Les tableaux de bord de gestion

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     02/09/10    
Une fois l'entreprise créée et les équilibres financiers définis, vient l'heure de se confronter au réel qui, bien souvent, met en lumière toute l'inexactitude des prévisions. Il convient alors de réaliser de nouvelles estimations plus en phase avec la réalité des données de l'entreprise et éviter ainsi toute déconvenue en matière de trésorerie. La constitution de tableaux de bord apparaît alors essentielle servant à la fois d'indicateurs sur l'activité de l'entreprise et de correctifs pour les situations périlleuses.

Pourquoi faut-il prévoir la situation financière de l'entreprise?

Dès le lancement de son activité et quelque soit la taille de son entreprise, un entrepreneur doit savoir anticiper. Il est inexact de croire que ce travail de prévision cesse avec la création de l'entreprise : il se poursuit et grandit avec l'entité créée. En offrant une vue d'ensemble de l'entreprise, le tableau de bord satisfait à deux fins essentielles : il permet d'anticiper les difficultés et aide au pilotage de l'entreprise.

Comment établir votre tableau de bord de gestion?

Afin d'établir un tableau de bord, l'on dénombre quatre indicateurs majeurs à utiliser selon l'activité de votre entreprise. Les indicateurs de type économique servent à mesurer les résultats et les coûts, les indicateurs humains concernent le rendement de vos salariés, les indicateurs physiques offrent une traduction physique de l'activité et les indicateurs de suivi de projets permettent logiquement de suivre l'avancée d'un projet donné. Le chef d'entreprise choisira avec précaution ses indicateurs selon ce qu'il veut mesurer. Les prévisions financières arrêtés avant que l'entreprise ne soit créée offrent les repères et dessinent le cadre des décisions à venir. Le tableau de bord – il faudra en créer plusieurs si la taille de l'entreprise l'impose – servira à découvrir l'écart qui existe entre ces prévisions et la réalité. C'est en cela que l'on peut dire de lui qu'il permet de prendre des décisions rapides sur la base d'éléments concrets.

L'analyse des écarts

Révélateur de l'écart entre les prévisions antérieures à la création de l'entreprise et son niveau réel d'activité, le tableau de bord doit permettre à l'entrepreneur de réaliser un diagnostic.

Une fois ce diagnostic arrêté, il faudra mettre en oeuvre les actions qui en découlent pour mettre fin aux résultats négatifs et rendre l'entreprise plus performante. Logiquement, s'il s'agit d'une entreprise fraîchement créée, une analyse à la semaine ou au mois sera plus judicieuse pour mieux appréhender la situation de l'entreprise et formuler des objectifs clairs et tenables.

Les actions correctrices

Cet examen des écarts poste par poste permet de déterminer si les objectifs initialement fixés ont été respectés.

Si tel n'est pas le cas, il convient alors d'en découvrir la cause pour prendre les mesures qui s'imposent

À qui s'adresser?

Fort heureusement, différents interlocuteurs seront en mesure de vous aider à constituer un tableau de bord digne de ce nom. L'expert comptable pourra vous épauler pour la mise en place de votre contrôle de gestion. Idem pour les associations agréées (AG) et les centres de gestions agréés (CGA) dont la vocation première est d'apporter une assistance à la gestion. Enfin, les organismes d'accompagnement et de suivi de jeunes entreprises sauront vous prêter une oreille attentive.