Les incubateurs : interview de Henrin Pironin, responsable de l'incubateur Télécom Paristech

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     01/05/09    
Henry Pironin : « les incubateurs réduisent le taux d'échec des créations d'entreprises. »

Pourquoi intégrer un incubateur ?

Les incubateurs sont une réponse complémentaire à tout ce qui a été mis en place depuis une vingtaine d'année en matière d'appui à la création d'entreprise. En effet, les dispositifs d'appui à la création se sont développés, professionnalisés, et certaines innovations ont vu le jour. Des formations, des lieux d'accueil, des pépinières, des centres de documentation, et des incubateurs sont venus compléter ce dispositif.

Intégrer un incubateur permet aux participants de vivre une expérience de création unique. Ils sont baignés dans une dynamique entrepreneuriale durant toute la durée de leur incubation même si l'expérience n'est pas transformée.

La direction de l'incubateur considère que le meilleur moyen pour aider un créateur, c'est de le faire coacher par quelqu'un qui connaît bien la problématique de la création d'entreprise, qui lui-même a été entrepreneur, qui a pris du recul et qui a reçu une formation supérieure et possède un grand réseau relationnel.

Le coach s'appuie sur son réseau d'experts qui apportent de précieuses informations dans les disciplines du droit, du marketing, du management, de la stratégie, etc... Puis d'autres éléments viennent en plus : la sensibilisation à l'entrepreneuriat par des chercheurs ou des étudiants quand un incubateur fait partie d'une école. Cours, formations, séminaires aident le créateur à anticiper les problèmes auxquels ils seront confrontés.

Après arrive le moment du « passage à l'acte ». Parfois, certains veulent seulement tester la cohérence de leur projet. Ils ne sont pas tout à fait sûrs, ils viennent à l'incubateur et décident de le valider ou non et de se lancer, le cas échéant. Quoi qu'il en soit, le créateur qui décide de se lancer est suivi, encadré et conseillé dans ses démarches.

D'autre part, l'incubateur permet d'avoir un hébergement quasiment gratuit - selon les programmes - le temps de la création. Cette formule permet à l'incubé de rester dans une dynamique de création et d'être sans cesse en contact avec des experts et avec d'autres créateurs. Ce qui permet à la fois de débloquer des problématiques et des situations rapidement, et de forger l'expérience de l'incubé en lui permettant d'apprendre sur le tas. Dans les domaines scientifiques, l'incubateur favorise le contact entre le porteur de projet et les laboratoires si besoin est.

Un incubateur fonctionne-t-il comme une communauté ?

Oui, un incubateur est une communauté basée sur l'échange autour de la création d'entreprise. Bien qu'il y ait parfois des concurrents qui se retrouvent. Les « petits déjeuners mensuels » proposent des points sur l'actualité, les nouvelles mesures, les nouvelles problématiques et les formations ponctuelles dans des disciplines aussi diverses que variées.

Dans toute la chaîne de l'appui à la création, il y a la sensibilisation, la formation, le coaching individuel, les experts, le suivi, les financements. Quand on débute, il n'est pas automatique d'avoir les connaissances nécessaires en amont. De ce fait, les incubateurs réduisent le taux d'échec des créations d'entreprises.

Télécom Paritech se targue d'avoir un taux de succès proche des 90 % sur 10 ans.