Les Bonnes Idées ... à l'étranger

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     01/09/09    
Interview de Laurent Edel, co-auteur de « Le monde est à nous : Le tour du monde des nouvelles idées de business » et créateur de la société de coaching Good Futur.

Parlez-nous de votre expérience, ce tour du monde des bonnes idées du business.

Avec mon épouse, nous voulions créer des entreprises sur Internet malgré notre jeune âge. Mais cette bulle Internet s'est finie brutalement. Du jour au lendemain, nous nous sommes retrouvés sans travail, dans un contexte français empreint de déprime et de morosité. Nous nous sommes souvenus qu'à chaque fois que nous rentrions de l'étranger, nous avions toujours une foule d'idées. Ce tour du monde a été imaginé à la base pour rapporter une idée de business à notre usage. De fil en aiguilles nous en sommes venus à faire un livre.

Quels pays avez-vous visité ?

Chine, Japon, Australie, états-Unis et Canada : au total 5 pays. L'idée était de s'incruster localement et d'explorer le plus possible afin de rapporter un grand nombre d'idées. Nous restions entre un et trois mois dans chaque ville, en essayant de tamiser tous nos réseaux pour voir ce qu'il en ressortait.

Est-on obligé de voyager pour trouver ces idées de business qui fonctionnent à l'étranger ?

Aujourd'hui il existe plusieurs sites qui diffusent des idées de business. On peut donc trouver ces idées en restant au café du coin avec son accès Wifi ! Mais ce n'est pas pareil de lire et de vivre. C'est comme si, pour tomber amoureux, on pouvait se contenter des infos trouvées sur le site de rencontre ! On peut trouver des idées sur Internet mais, aller voir sur place, boire la boisson dont tout le monde parle au Mexique, pratiquer le nouveau sport qui fonctionne aux états-Unis, vivre l'expérience, tester, voir si les gens se battent pour acheter le produit… c'est différent. On peut le faire, bien sûr. Mais créer son entreprise à partir d'une idée dont on a entendu parler, sans aller sur place, c'est comme si l'on entendait parler de la soupe aux truffes de Ducasse sans la goûter !

Comment peut-on savoir si un business qui fonctionne à l'étranger est transposable en France ?

Soit on s'écoute et on se fait confiance, soit on écoute les conseillers à la création d'entreprise qui vont vous demander de faire une étude de marché. à ce moment-là l'idée sera enterrée 9 fois sur 10, car les gens n'ont pas besoin de choses qu'ils n'ont pas déjà. Si vous sentez que ce nouveau business trouvé au Pôle Nord fonctionnera en France, vous vous débrouillerez toujours pour le faire tourner.

Dans quel pays trouve-t-on le plus de bonnes idées ?

L'Amérique. On y trouve des bonnes idées de business dans tous les secteurs d'activité.

Est-ce que c'est légal d'importer une idée de business ?

Les idées ne sont pas déposables. Ce qu'on peut déposer ce sont des brevets ou des designs. Mais très rares sont les jeunes sociétés qui déposent leur brevet ou leur logo au niveau mondial.