Les 17 grandes tendances

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     15/03/13    
Les 17 grandes tendances
C’est décidé, cette année, vous vous lancez ! Il vous reste maintenant à trouver la bonne idée de business, celle qui va faire de vous l’entrepreneur dont tout le monde parle en 2013.

1 Small is beautiful ! 

Dans un monde marqué par une surabondance d’offres et une omniprésence de la publicité, les gens ont de plus en plus tendance à rejeter l’hyperconsommation. Conséquences : les marques plus proches de leurs clients et à taille humaine ont le vent en poupe. Les petits supermarchés de proximité comme les Carrefour Market, moins impersonnels que les hypermarchés (et qui, ayant moins d’articles en rayon, poussent moins à l’achat) bénéficient par exemple de cette tendance. Les marques qui semblent moins « marketées », plus intimistes tirent ainsi leur épingle du jeu. C’est le cas de My Little Paris qui, avec ses newsletters au ton chaleureux et dont le site n’intègre aucune des recettes de l’efficacité web appliquées partout, cartonne.

2 La quête de sens

Las de consommer trop, les gens veulent consommer mieux. C’est l’avènement des marques qui intègrent dans leur offre une dimension « fair », « care », solidaire ou équitable. La générosité incorporée à l’acte même de consommer permet aux clients de retrouver un sens au fait d’acheter. On peut citer ici l’entreprise Shopmium qui propose à ses clients de reverser une partie de l’argent économisé grâce à sa solution à l’association des Petits frères des Pauvres. Autre exemple, la marque de lunettes Jimmy Fairly qui s’est fait connaître en proposant à ses clients le principe du « Buy one, give one » : la marque s’engage à offrir une paire de lunettes à une personne dans le besoin pour toute paire achetée. 

3 La simplicité

Grande tendance de fond cette année : les consommateurs recherchent avant tout la simplicité d’utilisation des produits/services. Pour cartonner cette année, faites simple, faites efficace ! Les anglo-saxons parlent du principe du K.I.S.S comme de la clé du business aujourd’hui : Keep it simple stupid. Inutile de chercher à trop en faire, ou à orner votre offre de multiples options. Une seule utilisation, facile à comprendre, et bien travaillée suffira à faire votre succès. Cette tendance à la simplification se retrouve aussi dans le design. On peut citer ici le design du nouveau système d’exploitation de Microsoft, Windows 8, ou l’interface du réseau social à succès Pinterest. 

4 Low cost et grand luxe !

Crise oblige, toutes les offres estampillées « low cost » sortent du lot. On voit même aujourd’hui des acteurs de l’économie classique se lancer dans le low cost, comme Air France. Si le low cost est une tendance de fond depuis déjà plusieurs années, la nouveauté en 2013 est une montée de gamme généralisée des offres bon marché. En cause, l’arrivée sur le marché du low cost de nouveaux consommateurs qui ne sont pas vraiment habitués à consommer des produits bas de gamme, donc plus exigeants. On voit donc apparaître des offres de « low cost premium », comme l’opticien Acuitis dont les magasins très chics commercialisent des lunettes à prix cassés. Autre tendance : le low cost spécialisé dans des niches très particulières, comme la PME française Archos qui propose des tablettes à très bas coût. De l’autre côté, on constate que le marché du luxe se porte très bien. Les marques positionnées haut de gamme, comme Nespresso, Sushi Shop ou Bazar Chic connaissent un grand essor en ce moment. 

5 L’expérience client

En 2013, les gens ne veulent plus simplement consommer, ils attendent des marques qu’elles leur fassent vivre une vraie expérience d’achat multi-sensorielle. Des offres telles que Soundwich, des boites à repas vendues au Portugal qui jouent des musiques, devraient voir le jour en France. Autre expression de cette tendance à l’expérience client : la digitalisation des points de ventes. Dans le concept store Sauver le monde des hommes, le shopping est ultra connecté. Dans cette boutique de vêtements pour hommes, les clients peuvent naviguer dans le catalogue produit via un « dresspad » ou prendre en photo leur look via un « dressomaton » et l’envoyer à leur épouse instantanément pour avoir leur avis !   

6 La gamification

Le jeu s’incruste partout ! On parle notamment de l’essor de la gamification dans les processus de recrutement de grandes entreprises, dans le e-learning ou dans la communication. Les produits eux aussi deviennent désormais ludiques. On peut citer ici le réseau GameMaki qui permet aux membres de se lancer mutuellement des challenges et, ainsi, de remporter des réductions dans le monde réel

7 Le cocooning

Face aux difficultés financières liées à la crise, les gens ont pris l’habitude de se replier chez eux, dans leur cocon. Résultat : les business facilitant le cocooning se développent très bien. On pense ici par exemple à toutes les solutions de livraison de repas à domicile comme Allo Resto. Et comme on reste plus souvent chez soi, on veut que son intérieur soit beau et toujours à la pointe de la tendance. Les sites de décoration comme L’Edito ou Delamaison bénéficient donc de cet engouement pour le cocooning.

8 La recherche du bon plan

Le consommateur actuel est un client averti qui sait se servir d’Internet pour trouver les produits les moins chers et les bonnes occasions. Les business qui surfent sur cette recherche de bons plans, comme Groupon, continuent donc à avoir du succès. Et des sites et boutiques comme Le bon coin ou Cash Express, spécialisés dans la revente de produits de seconde main, connaissent un bel essor. La tendance aux offres gratuites est plus forte que jamais. Le business model du freemium semble s’imposer comme la grande tendance en 2013.

9 Bien-être et santé

2013 sera sain ou ne sera pas ! On assiste actuellement à un vrai boom de toutes les solutions aidant les personnes à maintenir leur santé. On parle de la tendance du « DIY Health » (la santé autocontrôlée) avec des applis médicales de plus en plus élaborées. On peut citer ici l’application qui permet de surveiller l’évolution de ses grains de beauté pour se prémunir du cancer de la peau, ou encore l’application qui rappelle à heure fixe de prendre ses médicaments. Du côté de la prévention de la santé, les services et produits liés au maintien du bien-être ou qui permettent de se déstresser marchent très bien. Les business liés au sport cartonnent ! C’est le cas de l’application d’entrainement sportif Endomondo par exemple. Sans oublier le business de la zumba, qui a permis à ses inventeurs de faire fortune ! 

10 Un monde ultra-connecté

Un des grands enjeux de ce début de siècle est la construction de villes « intelligentes » (ou smart cities). Ces villes bénéficient d’infrastructures et équipements connectés dans le but d’améliorer le confort des habitants et l’efficacité des communications. Toutes les technologies liées à la construction de ces villes connectées vont se développer considérablement dans les années à venir. Parmi les entreprises spécialisées dans la mise en place de ce type de solutions, Smartgrains qui a conçu une technologie de capteurs installés dans le sol et visant à repérer les places de parking disponibles.   

11 Le retour aux racines

Renouveau du Made in France et mode de l’artisanat : c’est bien simple, tout ce qui est authentique cartonne ! Les consommateurs sont en recherche de produits vrais et bons, même s’ils doivent pour cela payer plus cher. On note le succès de marques comme La Chambre aux confitures ou comme l’épicier Causses. Cette recherche d’authenticité pousse les consommateurs à apprécier particulièrement tout ce qui vient de l’artisanat, en témoigne le succès du site A little Market qui commercialise des produits artisanaux. Enfin on ne peut faire l’impasse sur le raz-de-marée du Made in France, mis à la mode par un certain Arnaud Montebourg et sa marinière. Le fabriquant du fameux tee-shirt rayé, Armor Lux, affiche depuis quelques mois des records de ventes ! Tout comme l’entreprise dont tout le monde parle : Le Slip français.

12 Le business de l’égo

Savez-vous ce qui intéresse le consommateur en 2013 ? Lui-même ! Tous les business permettant aux gens de rendre public leurs goûts, leurs choix ou encore leurs photos connaissent un fort développement. C’est le cas des startups Pinterest, Instagram, Four Square ou, du côté des français, Liiist ou Pearltrees. C’est le boom également des offres spécialisées, que l’on peut customiser selon ses goûts personnels. Citons ici le joaillier Gemmyo, le chausseur Dessine moi un soulier ou le fabriquant d’éléments de décoration l’Usine à design. En 2013, ce n’est plus le client qui adhère à une offre, c’est l’offre qui s’adapte au client !

13 De la légèreté

Conséquences d’une époque assez morose où les journaux ne relaient plus que des mauvaises nouvelles, les consommateurs recherchent des marques qui leur apportent un peu de légèreté. Les marques qui ne se prennent pas au sérieux et qui égayent le quotidien, comme Michel et Augustin par exemple, ont tout à gagner cette année. Parmi ces marques qui font de la légèreté et de l’humour la base de leur communication, on peut parler des boissons Borderline avec leurs jus aux noms significatifs et qui donnent le sourire : Nymphette Délicieuse ou Dandy des bas fonds ! 

14 L’entreprise servile

En 2013, pour se démarquer, l’entreprise doit être généreuse et basée sur de l’ultra-service aux clients. Si cette tendance s’impose depuis des années, la nouveauté en 2013 est que l’entreprise doit désormais proposer des services personnalisés, en prédisant les besoins des clients. Des grandes entreprises comme Zappos ont mis en place par exemple tout un système d’analyse de données capable de prévoir les envies et besoins des consommateurs, en étant basé sur leurs anciennes expériences d’achat. Ce n’est plus le client qui doit dire à l’entreprise ce dont il a besoin, c’est l’entreprise qui doit proposer au client exactement ce qu’il lui faut. 

15 Les business facilitateurs de vie

En 2013, les consommateurs attendent avant tous d’un service ou d’un produit qu’il leur facilite la vie. Les solutions qui cartonnent aujourd’hui répondent tous de manière innovante et très pratique à un besoin réel du client. C’est le cas du site Leetchi qui permet à un groupe de personnes de gérer facilement les collectes d’argent pour un évènement. On peut aussi citer Doodle, qui offre une réponse à la difficulté de prendre un rendez-vous à plusieurs. Preuve de son succès, la solution attire 15 millions d’utilisateurs chaque mois ! 

16 Les secteurs traditionnels rénovés

Une des clés pour s’imposer sur le marché cette année est de prendre un service existant déjà et de le réinventer totalement. Pour cela, plusieurs pistes : apporter une innovation qui transforme le produit, mixer différents types de services (on trouve aujourd’hui des laverie-bars et même, à Paris, un pressing-librairie !), ou proposer un service existant en version « express » pour les urbains (comme le coiffeur 365C ou l’institut de beauté Benow). On peut également réinventer complètement les codes d’un secteur traditionnel. C’est le cas d’Uber qui s’attaque au marché des taxis avec ses chauffeurs privés ou de Upon Job qui propose une toute nouvelle façon de recruter, par le challenge.

17 Le vert émeraude

Vous ne pourrez pas passer à côté : le vert émeraude a été désigné comme couleur de l’année 2013. Vous souhaitez créer un logo ou une interface de site tendance ? Alors n’hésitez pas et intégrez du vert émeraude ! l