Le travail à temps partagé

Claudine DUPONT     28/03/13    
travail a temps partage

Les dernières statistiques communiquées par la Direction de la recherche du ministère du travail, montrent que l’emploi de contrats en CDD est à son plus haut niveau depuis 1999. Par ailleurs, maintenir une croissance pour une entreprise dans la conjoncture économique actuelle, n’est pas chose aisée et tout chef d’entreprise doit se préparer à gérer une éventuelle phase difficile, sans pour autant connaitre sa durée.

Pour prendre la mesure des enjeux, nous allons poser les bases de la situation actuelle :

Dimension économique :

La compétitivité des entreprises françaises est en chute au regard d’autres pays et nous sommes régulièrement informés de la fermeture d’entreprises et d’industries.
Le gouvernement français laisse entendre au travers de ses derniers communiqués un plan de rigueur, qui aura comme conséquence des répercussions sur le pouvoir d’achat, la couverture sociale, les retraites…

Dimension sociétale :

Aujourd’hui nous frisons la barre des 5 millions de demandeurs d’emploi et les principales populations touchées sont les jeunes et les seniors.

L’alternative économique à l’emploi existe, reste à la connaitre et l’utiliser à bon escient. Il faut préalablement poser sa définition.

« C’est une solution intermédiaire entre TOUT et RIEN dont l’objectif est une relation gagnant / gagnant »

Travail à temps partagé – Ce qu’il faut savoir

Il est employé dans deux cas :

  • La création de poste face à une montée en puissance des activités (ex : Start Up).
  • Pour développer un projet spécifique ou dormant (ex : Lancement d’activité)

Il est communément adressé à :

  • Des séniors pour favoriser une employabilité immédiate de l’expertise (ex : création d’une direction)
  • Des juniors pour tester la qualité de la collaboration et l’implication du candidat (ex : suite à un stage)

Il existe 2 types de contrats

  • Le contrat de travail sous forme de CDD ou CDI qui rentre dans le processus de la masse salariale.
  • Le contrat de prestation sous forme de partenariat, d’une durée définie, renouvelable et évolutive. Ce mode rentre dans le processus des honoraires.

Le contenu du contrat doit impérativement préciser

  • La durée et la fréquence (ex : à fréquence hebdomadaire le jeudi de la période x à la période y)
  • Le détail de la mission (ex : développement commercial grands comptes, sur la zone x)
  • Le lieu de travail (ex : dans l’entreprise ou en bureau externalisé)

Regards croisés et intérêts des parties prenantes :

Entreprise
Vous bénéficiez d’une fonction support au juste prix et juste à temps. C’est aussi une souplesse de gestion selon le mode de contrat choisi.

Le collaborateur
C’est une situation alternative entre le chômage et le plein emploi. Pour certains seniors c’est une collaboration choisie.

L’intervenant
C’est un partenariat basé sur une vision commune dans le respect de la confidentialité et des règles du code du commerce.

Si vous avez besoins de plus de renseignements n’hésitez pas à nous contacter.