Laurent Gaudens, porteur du projet Burns & Smiles

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     29/11/17    
aurent gaudens porteur projet burns smiles

Avez-vous croisé des brûlés ces six derniers mois dans la rue ? Des centaines de fois, la réponse obtenue est non alors que 400 000 personnes le sont, en France, chaque année. Les cicatrices étant souvent irréversibles, ce nombre augmente. J’ai découvert qu’il existe un monde parallèle au nôtre avec des gens qui ne sortent pas de chez eux ou sortent camouflés pour éviter le regard des autres. 

L’idée m’est également venue de ma propre expérience puisque je suis moi-même brûlé depuis l’âge de quatre ans. J’ai toujours eu besoin d’accéder à des soins comme des massages et très peu de personnes ont su s’occuper de moi correctement voire, dans les cas extrêmes, refusaient de me prendre en charge. En discutant et échangeant avec des brûlés, je me suis rendu compte que certains ne se sentent pas à l’aise en société et se cachent dans leurs vêtements. J’ai décidé de leur redonner goût à la vie et de leur redonner le sourire. Une démarche de resocialisation, qui passe par trois piliers : créer une communauté d’échanges et d’entraide sur le web pour la décliner en évènements, la reconstruction d’estime de soi ainsi que le retour à l’emploi. On a alors décidé de créer un service accessible à tous et de proximité, à savoir la première chaîne au monde d’institut de soins esthétiques relationnels, dispensés par une socio-esthéticienne. Formée sur la partie médicale et psychologique, elle sait à la fois regarder, écouter et toucher une personne qui a un corps meurtri. J’ai choisi de participer au concours organisé par La Fabrique Aviva car je trouve que la relation entre un assureur et notre cause a du sens. Il existe une réelle problématique en France concernant la garantie des accidents de la vie et leur indemnisation. Pour créer l’institut pilote, nous avons besoin de 300 000 euros et les 50 000 obtenus grâce au prix vont permettre de financer la conception de l’architecture de l’institut, la recherche et les frais liés au local. Ce prix se présente également comme un vrai coup de projecteur qui a permis de générer un certain nombre de contacts. 

Donnez une note à cet article