Se lancer dans la vente en ligne

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     03/12/15    
lancer vente ligne

Faire le choix de se lancer dans la vente en ligne, c'est se contraindre à s'investir énormément dans son projet, à la fois financièrement, mais également sur le plan personnel. Comment se lancer dans le projet de vendre des produits en ligne ? Plateformes e-commerce, sites d’achat-vente déjà existants… on vous dit tout ! Eclairage.

Créer sa propre plateforme e-commerce

Le premier réflexe, si vous désirez vendre vos articles et produits en ligne, reste de créer sa propre boutique web de vente en ligne. A moins que vous ne soyez un spécialiste du langage html (langage informatique de programmation) et que vous désiriez le développer seul, vous avez la possibilité de faire facilement appel à un ou plusieurs prestataires. Vous pouvez évidemment confier cette tâche à un concepteur de site web, informaticien ou ingénieur. Mais il existe depuis plusieurs années une multitude de CMS qui s’installent facilement et qui vous permettent de créer une plateforme personnalisée. PrestaShop, Magento, osCommece et Wizishop font partie des solutions les plus connues sur le marché. Elles proposent bien souvent des démos ou test gratuits, ainsi que des offres aux tarifs évolutifs en fonction de vos besoins. Le spécialiste vous accompagnera, étape par étape, dans la conception et l’élaboration de votre site web marchand. 

Bien choisir votre nom de domaine et son extension

Lors de la création de votre site, vous allez devoir lui donner une identité numérique, un nom de domaine. Un conseil : optez pour l’extension ".com" à votre nom de domaine. Cela évitera toute limitation régionale si vous souhaitez étendre votre activité à d’autres marchés internationaux attractifs, comme les États-Unis, la Chine ou l’Allemagne. Choisir son identité sur le web (nom de domaine) constitue la condition sine qua non de la réussite de votre site de vente en ligne. Vous pouvez aussi utiliser l’outil de suggestion de nom de domaine de Verisign.

Valoriser sa vitrine et rendre son site visible

Votre site marchand doit être pensé comme une vitrine, au sein de laquelle vous mettrez en valeur les produits que vous souhaitez vendre. Pour ce faire, quelques conseils simples, mais néanmoins primordiaux : prenez de belles photos de vos articles, placez-les dans un design soigné, qui attire le regard. Surtout, personnalisez la présentation de votre site en fonction de la nature des biens que vous proposez à la vente. Jouez la transparence et indiquez clairement les prix de vos articles mis en vente. Enfin, pour améliorer la visibilité de votre plateforme e-commerce sur les moteurs de recherche, n’hésitez pas à adopter une stratégie e-marketing complète. Mettez en place une campagne de publicité avec Google Adwords, référencez votre site sur les annuaires en ligne, inscrivez-vous sur les comparateurs… Autant de solutions qui vous permettront d’améliorer votre visibilité, sans débourser beaucoup d’argent !

Pensez à délivrer une bonne prestation en matière de paiement en ligne et de livraison

A la différence d'une plateforme web classique, le site marchand offre la possibilité à un client de payer en ligne l'achat d'un article. C’est pourquoi il vous faudra penser dès la conception à la méthode de paiement en ligne que vous utiliserez. Dans tous les cas, vous devez faire en sorte que le paiement soit sécurisé à 100%. De plus, offrez à vos clients la possibilité de choisir le mode de paiement qui leur convient le mieux (Paypal, virement, carte de crédit...). La Loi Hamon de juin 2014 précise que le consommateur doit être informé de l’existence de ces moyens de paiement au début du processus de commande. Il vous faudra également vous concentrer sur la qualité de la livraison du produit. Si vous devenez un vendeur "professionnel", vous pourrez trouver des moyens d'expédition à grande échelle auprès des services postaux. Là encore, donnez du choix à vos clients, afin qu’ils puissent décider du mode de livraison qui leur paraisse le plus avantageux (lettre suivie, colissimo...).

Disposez d'un local pour stocker vos marchandises

En tant que vendeur à grande échelle, il vous faudra prévoir un espace conséquent et sécurisé pour entreposer vos produits. Sans évoquer un véritable entrepôt gigantesque, prévoyez tout de même un endroit propre avec assez de surface qui permet le turn-over de vos articles pour que vous puissiez gérer les entrées et sorties le plus facilement possible. Il existe la solution des box, qui sont des espaces clos, propres et sécurisés et qui se louent à des tarifs convenables.

Etre transparent vis-à-vis des internautes

Depuis juin 2014, la Loi Hamon a renforcé les obligations d’informations sur les sites e-commerce. Désormais, vous devez, entre autres, mentionner l’obligation de paiement au moment de la commande, indiquer au consommateur les codes de conduite que vous suivez et bannir les cases pré-cochées (assurances complémentaires par exemple). Quelques conseils pour améliorer la qualité de votre relation client : affichez un numéro de téléphone visible où l’on peut vous joindre facilement, soyez transparent vis-à-vis de vos tarifs (frais de port notamment), donner la possibilité aux clients de mettre une note à votre produit ou service et affichez lisiblement les conditions générales de ventes, afin que le consommateur ait à sa disposition les modalités en termes de délais de livraison, retours, garanties…

Solution alternative : vendre ses marchandises par le biais de sites déjà existants

Si vous décidez de ne pas créer tout de suite un site e-commerce sur-mesure, pensez aux plateformes d’achat-revente. Il existe trois poids-lourds de l'achat et de la vente d'articles en ligne : eBay, Amazon et Priceminister-Rakuten. Ces trois géants de l'achat-vente en ligne peuvent représenter une alternative concrète pour les commerçants qui désirent tester un produit, ou investir un peu moins de temps et d’argent dans la création d’une plateforme ad hoc. Sur eBay, Amazon et Priceminister-Rakuten, vous avez la possibilité de vendre en grande quantité en optant pour un statut de vendeur professionnel. L’avantage, c’est que vous bénéficierez de la notoriété et du référencement d'un grand site d'achat-vente en ligne, ce qui vous assurera une forte exposition de vos produits à moindre coût. L’inconvénient est la commission qu’ils prennent sur chaque vente. A noter que la combinaison plateforme ad hoc et site vitrine est préférable pour augmenter vos chances de réussite. Un site vitrine vous permettra surtout de mettre en avant votre marque ce qui n’est pas le cas de ces plateformes où vous êtes noyé dans la masse. Il reste donc important de développer son propre site e-commerce.

En savoir plus

Donnez une note à cet article