Comment lancer sa marque dans le milieu de la mode ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     18/04/14    
lancer marque mode entreprise

Lancer sa marque de vêtement peut être le rêve de toute une vie. Pour autant, suivre la mode parce qu’on l’aime est différent de créer ses propres vêtements. Et développer sa marque est différent de la vendre. La mode est un univers riche et s’y préparer est nécessaire avant de faire le grand saut.

Design, création et inventivité sont les atouts nécessaires pour lancer sa marque de vêtements, de bijoux ou d’accessoires. Mais la mode c’est aussi un business. Un business créatif, certes, mais un business tout de même. Les chiffres et l’analyse sont des paramètres qu’il faudra prendre en compte avant et tout au long de votre aventure si vous souhaitez que votre entreprise soit viable.

Bien se connaître et connaître son projet

Cerner son projet est primordial avant de commencer. La mode est un secteur large, vous posez les bonnes questions ne sera pas une étape superflue pour établir un fil rouge auquel vous raccrocher. Ce sera aussi l’identité de votre marque. Le soin que vous allez apporter à votre projet vous permettra de le connaître en profondeur, de soigner les détails et de mieux le vendre lorsque vous y serait amené.

Toute une batterie de questions apparaît donc comme primordiale : quelle ligne de prêt-à-porter lancez-vous ? A qui souhaitez-vous vendre ? Créerez-vous une seule gamme de produits ou plusieurs ? Quel positionnement allez-vous adopter ? Le marché choisi est-il réceptif ? Vos produits seront-ils bas de gamme ou de luxe ? Vous spécialisez-vous dans une niche spécifique ? Habillerez-vous les hommes, les femmes ou les deux sexes indifféremment ? Quelles matières allez-vous utiliser ? Quelles valeurs souhaitez-vous que vos produits transcrivent ? Quelle esthétique souhaitez-vous leur donner ? Quelle palette de prix allez-vous choisir ?
L’ensemble de ces questions peut se résumer en une dernière : quel est votre but ? Apprenez à connaître vos ambitions, le projet de vie que vous souhaitez donner à votre entreprise et la compatibilité avec le vôtre. Souhaitez-vous travailler dans la simplicité ou créer un empire de la mode ? Etes-vous sensible au stress négativement ou positivement ? L’ensemble de cette réflexion détermine l’entreprise que vous allez créer ainsi que sa taille désirée. Cela vous poussera également à être à l’aise avec votre projet et à ne pas vous laisser emporter dans quelque chose qui pourrait être mal taillé pour vous.

Garder un œil attentif au marché

En phase de démarrage, il est important de cerner le marché dans lequel vous allez évoluer et de comprendre quelles sont les tendances et les opportunités qu’elles soient locales, nationales ou internationales. Le tout : approprié à votre projet. 

Pour mieux vous donner la possibilité de connaître votre marché, partez à la rencontre de clients potentiels qu’ils soient des particuliers, magasins de détails ou fournisseurs de textiles. Ce sont eux qui vont faire la tendance à laquelle vous devrez coller. Gardez donc en mémoire leurs besoins, les raisons pour lesquelles ils achètent tel vêtement ou tel bijou plutôt qu’un autre. Savoir ce que les acheteurs veulent vous permettra de vendre ce dont ils ont besoin. Réfléchissez également aux marges en plus du coût de production. Ce sont les marges de profit qui vont permettre à votre business de se maintenir.

Donnez-vous également les moyens de connaître la concurrence. Analyser le segment sur lequel les entreprises se situent, quels sont leurs tarifs, le style de leur prêt-à-porter, les partenaires avec lesquels ils travaillent, le matériel qu’ils utilisent et la qualité de leur tissu. Accréditez-vous d’un maximum d’informations et d’histoires de professionnels auxquels vous souhaitez ressembler dans quelques années. Leurs histoires vous conforteront dans l’idée que les galères sont légions et que les challenges sont quasi-quotidiens. Notez également qu’il faut compter environ deux ans pour acquérir une certaine notoriété dans le milieu de la mode.

Rapprochez-vous au moins virtuellement de plateformes de la mode qui nourrissent régulièrement d’études l’actualité du secteur. Vous trouverez sur des sites comme celui de l’Institut français de la Mode (ifm-paris.com) des études ciblées et un observatoire économique de l’industrie du textile. Construisez également votre réseau dans le domaine. Un site comme r3ilab.fr peut vous être bénéfique. Ce réseau innovation immatérielle pour l’industrie vise à promouvoir au sein des secteurs de la mode, du textile et des industries connexes un recours accru à l’innovation et à la créativité au sens large.

Entourez-vous de personnes compétentes…

Lancer une marque de prêt-à-porter nécessite des compétences dans plusieurs domaines, ce qui vous conduira peut-être à vous entourer de personnes pour vous aider dans la construction et la mise en place de votre projet. Styliste, graphiste, juriste, avocat, comptable, commercial sont autant de rôle que vous serez amener à faire jouer ou à endosser. Choisissez des personnes de confiance qui seront capables de vous apporter des conseils pertinents et un soutien de poids dans votre projet. Avoir un conseiller légal pour vous aider dans la comptabilité et vous donner des conseils pourrait être un sage investissement. Des associations offrent également leurs services et aident aux démarches. Rapprochez-vous au maximum d’elles.

… avant de vous lancer

Dès la mise en route de votre projet, protéger votre marque en déposant le logo et le nom auprès de l’INPI, qui vous en garantit le monopole d’exploitation sur le territoire français pour 10 ans, renouvelable indéfiniment. Si votre boutique n’est pas encore en ligne, faîtes cependant attention à protéger votre marque de manière proactive en achetant le nom d’une URL avec votre marque, qui vous permettra de développer votre site plus tard.
Externaliser la production ou la conserver en interne va dépendre de plusieurs facteurs : votre expertise, la quantité, le matériel que vous allez utiliser, le coût de la production, le type de vêtements, la quantité de produits. Vous pouvez aussi commencer avec une petite audience en développant votre entreprise lentement et en vous faisant remarquer via des marchés, des foires et des salons avant d’ouvrir votre e-shop ou votre boutique ce qui vous demandera plus de capitaux pour la location d’un local. Si vous commencez seul, l’équipement de base correspond à des tables de découpes, des machines de découpes, machines à coudre, presse. Vous serez amené à gérer vos stocks et vos expéditions. 

N’oubliez pas d’utiliser la présence sur internet. Faîtes connaître vos produits via les réseaux sociaux sur une page qui leur est spécifique par exemple. Soignez également vos profils professionnels sur des plateformes comme LinkedIn et utilisez les blogs pour présenter votre ligne de vêtements. Les contacts avec la communauté de blogueurs est également très avantageux.

A plus large échelle, vous pouvez être amené à démarcher des boutiques qui acceptent d’acheter la gamme de vêtements que vous avez l’intention de produire. Accentuez les liens avec votre réseau. Munissez-vous aussi d’un book et de persévérance tout en gardant à l’esprit l’identité et ce qui fait l’unicité de votre marque.