La positive attitude

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     01/04/10    
L'attitude positive est un moyen exceptionnel de réussir son entreprise. Cet art de vivre permet de retourner les soucis, contraintes et contretemps en autant de défis, ou de challenges à relever, tout en profitant des succès à leur juste valeur.

Convertir l'énergie négative en énergie positive

être créateur ou dirigeant d'entreprise est une aventure stressante par nature. Si vous voulez tenir le coup et ne pas faire fuir vos proches, mieux vaut trouver des exutoires, des soupapes que vous ouvrez pour évacuer le négatif. Pour cela, faites du sport régulièrement, prenez le temps de lire ou engagez-vous en tant que bénévole au sein d'une association. Pratiquer ces activités vous permettra de vous aérer l'esprit et de déstresser. Ces moments de détente ne représentent pas pour vous une perte de temps. Rappelez-vous qu'un simple changement d'état d'esprit permet souvent de transformer des situations de type perdant-perdant en une structure gagnant-gagnant.

Relativiser, prendre du recul

Avant de prendre n'importe quelle décision, mieux vaut relativiser, prendre du recul et analyser la situation pour essayer de bien la comprendre. Analyser et interpréter avec justesse, faire preuve d'empathie, sont fort utiles pour rester positif. Là où l'on restait braqué sur un problème, on se retrouve à le considérer tel qu'il est, avec du recul, et à décider comment agir ou réagir calmement.

Voir à long terme

On peut considérer un échec comme un facteur bloquant pour réussir son projet. On peut également voir une réussite comme l'élément déclencheur du succès du projet. Mais dans ces deux cas, on a généralement tort ! Un échec ou une erreur ne remettent que rarement en cause l'ensemble du projet. De la même façon, un seul succès, petit ou grand, ne garantit pas la réussite totale de l'entreprise. Quand on regarde a posteriori, on remarque que la réussite se compose d'une succession d'erreurs, d'échecs, et de succès. En adoptant une vision à long terme de sa société, on considère les erreurs et les échecs comme des apprentissages. Et les succès deviennent ainsi des facteurs d'encouragements. Cette vision à long terme est d'un grand secours pour s'éviter des coups de cafard inutiles... tout autant que pour rester les pieds sur terre quand une bonne nouvelle arrive.