La mise en place de la démarche

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     11/05/11    

Un projet d’Innovation Participative est toujours lancé par la direction générale (ou par le chef d’entreprise). La direction doit commencer par rapidement désigner un responsable de l’Innovation Participative parmi les collaborateurs et lui donner les moyens d’agir, tant en termes de structures que de ressources (financières, humaines…).

Pour qu’une démarche d’Innovation Participative fonctionne et donne de bons résultats, il est nécessaire qu’elle fasse partie des enjeux majeurs de l’entreprise. Son importance pour la direction générale de l’entreprise doit être expressément annoncée. L’Innovation Participative doit être ainsi promue au niveau de la direction générale ou de l’entité (ex : L’Innovation Participative est mise à l’ordre du jour des comités de direction, une entité dédiée à l’Innovation Participative est créée au sein de l’entreprise…). Chaque collaborateur, à son niveau, doit être responsabilisé au maximum dans le cadre de la démarche. Il est généralement conseillé d’impliquer les différents départements et notamment ceux des ressources humaines et de recherche & développement ainsi que de la communication interne (pour les entreprises qui possèdent un service communication spécialisé). La mise en place peut être aidée par des sociétés de conseils externes spécialisées. La prise en compte de la démarche d’Innovation Participative par la direction peut aller loin puisque l’« innovation » peut faire partie des critères d’évaluation d’un salarié lors, par exemple, des entretiens annuels d’évaluations (en général ce critère sera alors envisagé de façon souple).
La direction doit penser à bâtir un plan de communication interne spécifique à la démarche afin d’accompagner la dynamique de changement dans la société. La communication peut commencer dès l’entrée de nouveaux arrivants, lors de journées entièrement dédiées à l’Innovation Participative, ou encore à l’aide de documents spécifiques qui seront distribués aux collaborateurs entrants. Cette communication de l’entreprise auprès des collaborateurs peut être très présente : affiches, site intranet, remise de trophées, posters, journées portes ouvertes, auditoriums, mails, livrets d’innovation, revue interne à l’échelle du groupe, forum…

D’autres recommandations à ce stade sont envisageables. L’entreprise peut avoir un sponsor désigné pour sa démarche d’Innovation Participative. Le responsable de l’Innovation Participative et le sponsor au niveau de l’entreprise peuvent alors suivre conjointement et de façon concertée le développement de la démarche. Ils conviennent ensemble des mesures correctives éventuelles qu’il conviendrait d’apporter pour améliorer le processus.

Conclusion
Organisation, communication et action : la réussite d’une démarche d’Innovation Participative tient dans le suivi ordonné d’une méthode qui a prouvé son efficacité.