La création d'entreprise : un acte d'intention

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     29/02/12    
La démarche de création commence bien plus en amont que ne le laissent croire nombre d'ouvrages qui se concentrent essentiellement sur l'élaboration du plan d'affaires (ou business plan). En fait le processus démarre au stade de l'intention d'entreprendre, de se mettre « à son compte ». Et cette intention n'est pas toujours liée à une idée d'activité précise, seulement au désir de devenir chef d'entreprise.

Pour entamer une démarche de création d'entreprise…

Avant d'amorcer un travail de recherche d'idée(s), la première chose à faire consiste à effectuer un point sur soi-même et définir quelles sont ses priorités. Ce sont en effet ces premières réflexions qui doivent orienter la recherche d'une idée, d'un projet réaliste.

Faire un Bilan Personnel

Savoir ses motivations

J'entreprends pour :…

  • Retrouver un emploi
  • Vivre de ma passion
  • Aller vivre à la campagne, à la montagne…
  • Mettre en pratique les valeurs dans lesquelles je crois (écologie, développement durable, commerce équitable…)
  • Améliorer ma qualité de vie ...

Faire le point sur soi même

  • Personnalité, goûts et aspirations
  • Points forts (et points faibles)
  • Contraintes personnelles : ressources (relations, argent), charges, environnement, entourage...
  • Compétences, savoir faire et expérience

Rechercher une idée

ll convient tout d'abord d'observer avec un œil critique les activités qui peuvent être intéressantes ; par exemple être à l'affût des articles et reportages sur des idées nouvelles, notamment venues de l'étranger, qui pourraient être mises-en-œuvre.

Être à l'écoute des idées et avis de son entourage (famille, amis, relations) et savoir accepter ses idées ou observations.

Enfin, être dans une perspective novatrice : que pourrait-on faire pour améliorer l'offre, les services proposés, la manière de concevoir, de fabriquer, de vendre, de communiquer dans tel ou tel domaine ?

En amorçant cette démarche chacun doit être convaincu qu'il n'y a pas de bonne ou mauvaise idée en soi, que toute piste mérite d'être approfondie, étudiée.

Explorer toutes les pistes :

  • A partir de premières idées observées ou qui plaisent
  • En s'intéressant à des thèmes ou activités (le commerce de détail, les activités à domicile, l'alimentation, le bâtiment…)
  • En utilisant des bases de données d'idées d'activités (le site www.apce.com propose des liens vers ce genre de sites)
  • En partant de son savoir faire et en déclinant les différentes activités qu'il permet de pratiquer
  • En s'informant sur les franchises
  • ...

Sélectionner quelques idées qui plaisent

Rechercher une idée c'est aussi trouver l'activité qui sera le mieux en adéquation avec les motivations et le savoir faire du porteur d'intention.

La notion de plaisir ne doit pas être absente de la recherche d'une idée : dans quel domaine, dans quel type d'activité créer pour que des années après le plaisir de faire un métier soit toujours aussi vif et présent, pour que ce plaisir compense le découragement dans les périodes plus délicates ?

Un autre aspect qui n'est pas toujours abordé est de faire entrer dans son projet des valeurs auxquelles on est attaché. Prenons pour exemple un créateur qui crée un magasin de jouets, il pourra combiner ce projet avec son engagement pour le commerce équitable en ne vendant que des jouets qui ont été fabriqués selon les règles de ce type de commerce.

Autre point à ne surtout pas négliger : pour les personnes souhaitant entreprendre à plusieurs il conviendra dès le départ de vérifier la compatibilité des motivations et valeurs que chacun souhaite mettre dans ce projet commun et la pérennité des intentions de chaque associé.

C'est donc sur un projet personnel fort, et en tenant compte de ses forces et faiblesses en rapport avec le projet choisi, que pourra commencer l'étude de la viabilité d'un projet. Cette démarche permettra au créateur d'avoir une meilleure crédibilité pour défendre son projet et trouver les financements nécessaires à sa réalisation.

Et confronter ces idées à ses goûts et priorités. Est-ce possible ? Pas possible ? Quelles seront les opportunités et contraintes ? Les contraintes sont elles surmontables ? A quelles conditions ?

Commencer à étudier le fonctionnement du marché

Qui sont les clients potentiels ? Qui sont les concurrents directs et indirects ? Y-a-t-il des conditions d'entrées sur le marché ou des contraintes particulières (règles de fonctionnement du marché, besoin de certification qualité, réglementation particulière) ?

Prendre des conseils et des avis externes

Un premier avis d'expert de la création d'entreprise et des conseils de membres de la profession est à ce stade indispensable. Ils permettent de ne pas partir dans une mauvaise direction et évitent de construire un projet sur des bases qui ne correspondraient pas à la réalité du marché, ou qui risquerait d'être sur un créneau trop encombré ou trop étroit. Il faut savoir accepter de modifier son projet pour qu'il soit viable !

Commencer la construction du business plan

Bien décrire ce qui va être fait et comment cela va être fait. Le business plan ou plan d'affaires doit permettre d'exprimer sur le papier les idées qui ont mûri avec la démarche de construction du projet. Il doit aussi faire comprendre comment fonctionnera l'entreprise (sur quel business model), quels en sont les besoins sur les trois premières années, sur quelles ressources elle s'appuiera et quels résultats sont escomptés.

NDLR : Le texte a été légèrement modifié par l'équipe de Dynamique Entrepreneuriale pour les besoins du site internet

Faites des économies & gagnez du temps en créant votre entreprise en ligne grâce à notre partenaire legalstart, cliquez ici
Nos tools !

Pack de création Start-up
Pack de création Start-up

Legalstart.fr vous accompagne dans la création de votre Startup grâce à un service complet.

CLIQUEZ ICI