La banque : quels services pour les entreprises ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     26/04/12    

Un représentant du CIC répond à nos questions sur les différentes solutions proposées aux entreprises par les banques.

Quels sont les différents types de services que les banques proposent aux professionnels ?

Les banques accompagnent les entrepreneurs dans le développement de leur activité et dans les étapes essentielles de leur vie privée et professionnelle. Les innovations dans le traitement de l’information mais aussi les évolutions de comportements des consommateurs induisent une adaptation permanente des professionnels et donc des services rendus par les banques. Au final c’est plus d’une centaine de prestations et produits différents que les banques sont en mesure de proposer aux entreprises de toute dimension et à leurs dirigeants, mais la majorité est peu connue du grand public.

Quelles sont les solutions proposées par les banques pour optimiser la gestion de la trésorerie ?

La palette des produits de placements proposée est très large. La gestion des excédents de trésorerie s’appuie sur les prévisions de l’entrepreneur et de ses attentes, et permet de s’adapter à l’évolution des marchés et de saisir les opportunités du moment pour offrir la meilleure rémunération. Aujourd’hui le marché avantage nettement les produits qui allient souplesse et sécurité, principalement les comptes à terme qui permettent de faire fructifier votre capital. Les rémunérations varient bien sûr en fonction des taux d’intérêt existant à un moment donné.

Comment les banques peuvent aider les entreprises à se financer ?

Le dialogue entre le professionnel et son banquier est très important. Un financement anticipé du besoin en fonds de roulement sera toujours plus facile à mettre en place qu’une solution imposée aux deux parties par les circonstances. La valeur ajoutée de la banque est aussi bien dans le diagnostic qu’elle établira à l’occasion de l’examen de la demande sur les facteurs de succès de l’entreprise, que dans les recommandations qu’elle fera sur les solutions de financement les mieux adaptées au besoin. Pour accompagner le développement du volume d’activité, une première solution qui allie souplesse et sécurité est le financement par cessions de créances à partir de factures. En plus du financement, l’affacturage permet de déléguer la gestion de son poste clients et assure la tranquillité des entreprises en croissance.

Quelles sont les différentes formules proposées par les banques pour financer les investissements des entrepreneurs ?

Le financement des investissements fait partie du métier de base du banquier qui accompagne les entreprises lors de leur création, en partenariat avec les organismes comme OSEO ou France Active. La banque propose également des solutions variées de financement des investissements dans toutes les phases de développement des entreprises. C’est un partenariat banque/entrepreneur qui s’établit dans la durée. L’augmentation régulière du poids du crédit-bail et des solutions de location financière confirme l’intérêt des ces financements qui permettent aux entreprises d’optimiser leurs immobilisations et d’intégrer des services qui simplifient leur gestion : prestations d’entretien, d’assurance, remplacement régulier du matériel…

Quelles sont les solutions offertes aux entreprises pour faciliter les paiements ?

Les services proposés par les banques concernent d’abord la mise à disposition des moyens d’encaissements adaptés à l’activité de l’entreprise (B to B ou activités à destination des particuliers), en tenant compte aussi de l’existence ou non d’un site Web marchand, des éventuels besoins liés au paiement par carte bancaire dans un point de vente ou à distance. Les moyens de paiement sont au cœur des métiers de la banque et les innovations technologiques actuelles en démontrent les enjeux. Par exemple se profile aujourd’hui une révolution du support avec l’intégration des cartes bancaires dans les téléphones mobiles avec le paiement sans contact. La dématérialisation des échanges et des titres de paiement, les procédures d’authentification… nécessitent une technicité croissante maîtrisée par les banques. Les banques proposent des solutions de paiements des achats sur Internet.

Quels types de services proposent les banques aux entreprises qui internationalisent leur activité ?

A l’international, l’entrepreneur va être confronté à des questions nouvelles et la technicité de la banque en la matière est un facteur déterminant. L’accompagnement des banques couvre la gestion des flux de règlements import et export et le financement de ces deux activités, souvent liées pour l’entreprise qui s’internationalise. Pour l’import il s’agit principalement des garanties de paiement données et du financement du cycle d’achat-transformation-vente. Pour l’export, les services proposées sont de trois ordres : le financement de « l’assurance prospection » en partenariat avec la Coface afin de limiter les risques dans la recherche de nouveaux débouchés, des prêts pour pré-financer ou post-financer la réalisation des contrats en euros ou en devises et enfin la délivrance de garanties bancaires de bonne réalisation d’un marché d’exportation. Mais la banque peut aussi, ce qui est le cas du CIC, aider l’entreprise à trouver de nouveaux débouchés ou de nouveaux fournisseurs, à formaliser sa stratégie de développement à l’international, voire organiser des contacts professionnels à l’étranger pour aller à la rencontre de nouveaux distributeurs ou clients ou préparer une implantation industrielle ou commerciale durable. 

Comment le CIC se démarque-t-il des autres banques dans son service aux entrepreneurs ?

Au CIC, l’accent est avant tout mis sur la relation de proximité avec les clients grâce à un réseau de plus de 2 100 agences en France dans lesquelles systématiquement au moins un conseiller est dédié à la clientèle des petites entreprises. Pour des entreprises plus grandes existe un réseau d’agences spécialisées. Un autre point important de ce positionnement réside dans la décentralisation au niveau local et régional des prises de décision, en matière de crédit par exemple.

Aujourd’hui les clients qui le souhaitent peuvent aussi réaliser leurs opérations courantes très facilement et à leur rythme grâce à un service de banque à distance qu’au CIC nous enrichissons régulièrement de nouvelles fonctionnalités.

La disponibilité, la simplicité d’usage, la rapidité, et la sécurité de ces services permettent de libérer l’esprit et l’agenda de l’entrepreneur d’un maximum de tâches pour lui permettre de se consacrer le plus largement possible à son cœur de métier.
Sur le plan des services, notre offre évolue en permanence pour mieux répondre aux attentes des entrepreneurs. A titre d’exemple, nous proposons depuis quelques années un service de téléphonie mobile propre à notre groupe, et venons de démarrer la commercialisation d’une offre de recouvrement de créances, dénommé Assistance Recouvrement CIC.
Enfin, pour leurs besoins globaux, tant pour leur entreprise qu’à titre privé, une gamme complète de produits de couverture sociale, prévoyance et santé, et de retraite, répond aux spécificités fiscales et sociales de chacun.