La banque et les dispositifs de garanties

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     12/08/10    
Si vous souhaitez financer des biens durables tels que vos véhicules ou votre matériel informatique, rendez-vous chez votre banquier.

Chaque banque a des critères d’attribution des prêts bien précis, mais toutes demandes en général au créateur de posséder déjà au moins 30 % des besoins durables de l’entreprise (taux qui dépend du niveau de risque de l’entreprise). De toute façon, l’absence de fonds propres ferme les portes à l’obtention d’un prêt pour le créateur. Si celui-ci n’a pas de capitaux de départ, il a la possibilité de solliciter un prêt d’honneur (voir article du dossier), qui lui permettra de constituer un dossier recevable par le banquier en charge d’analyser le plan d’affaires de l’entreprise. Il faut également savoir que le banquier limite bien souvent la hauteur de son engagement à la somme des fonds propres du créateur.

Les prêts bancaires : leur durée Ils sont octroyés pour une durée de 2 à 7 ans dans le cadre d’une création d’entreprise. Ce prêt peut néanmoins durer jusqu’à 12 ou 15 ans s’il s’agit d’une acquisition immobilière. Les prêts ont une durée maximale qui correspond à la durée fiscale d’amortissement des biens achetés.

La mise en concurrence des agences : le bon plan pour avoir des taux intéressants Les critères d’acceptation d’un projet par la banque sont assez divers selon les établissements. Pour cela, adressez-vous à diverses banques pour présenter votre dossier. D’autres paramètres sont également assez variables : délais de remboursement, taux d’intérêt, demande de caution… Mettre en concurrence les établissements offre la possibilité de négocier ces paramètres afin de bénéficier des meilleures conditions de prêt. Cela permet aussi de ne pas se retrouver sans banque si la demande de prêt a été rejetée.

Que faire si votre demande de prêt est refusée ? Une banque ne peut refuser un prêt sans apporter de motif et d’argumentation à cela. Le créateur a ainsi le droit de demander au banquier un certificat de refus de son prêt. Le médiateur du crédit peut être convoqué s’il y a litige au sujet de la motivation du refus de prêt.

Attention : Les banquiers analysent particulièrement les chiffres : niveau de chiffre d’affaires prévu, bénéfices évalués. Il observe également l’état du marché visé et juge la fiabilité des porteurs de projet.

Les dispositifs de cautionnement pour les créateurs d’entreprises

Les Fonds de garantie dédiés à la création sont nationaux, régionaux ou locaux. En voici quelques une :

  • Bpifrance
  • le fonds de garantie à l’initiative des femmes FGIF,
  • les fonds de garantie de France Active, dédié aux créateurs dont la situation personnelle est compliquée : allocataires du RMI, chômeurs en fin de droits,...
  • les Sociétés de caution mutuelle (SCM) généralistes telles que SOCAMA, SIAGI