L'oral : 7 conseils pour être convaincant

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     01/09/09    

Croyez en vos compétences

Pas de panique ! Vous pouvez facilement compenser votre stress en appliquant quelques recettes simples :

  • Buvez de l'eau
  • Prenez une profonde et lente inspiration
  • Baillez tranquillement pour libérer les endorphines

Tournez votre message vers votre auditoire

Favorisez la motivation des équipes et adressez-vous à vos collaborateurs de façon factuelle et valorisante. N'oubliez pas que votre discours est fait pour les motiver, les faire avancer et leur donner envie de s'investir encore plus. N'oubliez jamais que vous avez besoin de la motivation de vos cadres pour faire avancer ou réorienter le paquebot.

Un seul objectif 

Votre auditoire ne retiendra que deux choses de votre présentation : l'atmosphère que vous allez générer et « LE » message clé.
Sélectionnez votre objectif clé et répétez-le 4 fois lors de votre prestation. Ancrez ce message par un visuel fort et créez une interactivité sur ce thème. (Jeu questions/réponses, questionnaire…)

Debout et ouvert

Stop à la présentation derrière une table en longueur, avec une jupette pour cacher les jambes et un micro fixe. Votre entreprise est dynamique ? Vous voulez faire avancer vos collaborateurs ? Vous souhaitez montrer que vous avez la carrure et le leadership nécessaire pour surmonter la crise ? Exposez-vous ! Mettez-vous debout et faites vibrer la salle. Privilégiez le micro cravate qui libèrera vos mouvements et occupez l'espace.

Un slide toutes les 3 minutes et 3 mots par slides

Lors d'un congrès professionnel des ressources humaines, un orateur sur 3 avait plus de 25 slides pour 20 minutes de présentation… L'un d'entre eux a même détaillé, année par année, un graphique présentant le nombre de millions de briques vendues depuis 1987. Et n'a montré que son dos à l'auditoire. Voici la règle à respecter pour être efficace : un slide c'est au choix : 1 image, 3 chiffres, 1 phrase ou 2 idées !

 Préparez vos questions et trouvez des complices

Quoi de plus humiliant que de n'avoir aucune question de la part de l'auditoire. Préparez vos questions et briefez votre complice. Faites en sorte qu'il ait des questions préparées, apprises par coeur et qu'il vous posera. L'effet bénéfique est double : d'une part vous vous assurez que les questions sont pertinentes pour l'auditoire et d'autre part vous pourrez préparer vos réponses. De cette manière, vous éviterez le grand blanc qui met tout le monde mal à l'aise au début des sessions de questions/réponses.

Toujours motivant, jamais humiliant

« C'est maintenant l'heure des questions ! » Un courageux middle manager se lève, prend le micro et pose sa question : « D'après votre présentation, devons-nous comprendre que nous allons racheter la société x ? » La réponse du PDG fuse : « Vous n'avez pas écouté, bien sûr que non ! »… Voilà un recadrage humiliant devant 1 000 personnes ! Inutile de vous dire que personne n'a plus osé poser aucune question ! Quelle que soit la pertinence de la question, faites en sorte de valoriser votre interlocuteur et considérez qu'il prend son courage à deux mains pour oser affronter son dirigeant. Valorisez-le et répondez simplement à la question.